F1 - Course délicate pour Bianchi

F1 - Hongrie 2013 - La course - Marussia

Jules Bianchi a eu du des difficultés à gérer ses pneus arrières durant le Grand Prix de Hongrie. Le Français termine loin des pilotes Caterham.

Jules Bianchi n'a pas pu menacer les pilotes Caterham. Il termine au 16ème rang, loin derrière eux. Il a eu du mal à préserver ses pneus arrières.

Max Chilton prend la 17ème place, à une quarantaine de seconde de son équipier. Il a très vite perdu du temps et il a dû ralentir pour laisser passer les leaders.

Jules Bianchi - 16ème

« C'était une course très dure aujourd'hui et nous avons souffert avec l'équilibre en permanence et nous devions beaucoup travailler pour préserver les pneus arrières, » déclare le Français. « Tous les 70 tours étaient un peu une bataille. L'aspect positif est que nous sommes restés fiables dans une course qui était très exigeante. Merci à l'équipe pour un bon travail, (...) avec les arrêts et les températures élevées.  »

« Nous abordons la pause estivale et c'est la période pour à la fois nous reposer mais aussi pour penser à ce que nous pouvons faire pour quand nous revenons pour la deuxième partie de la saison. C'est si important de maintenir notre écart avec nos compétiteurs. »

Max Chilton - 17ème

« Une journée vraiment dure (...) pour toute l'équipe et facilement la course la plus dure de ma carrière, » indique l'Anglais. « La piste est assez dure comme ça au meilleur des moments, avec peu ou pas de repos sur tout le tour, et il y en a 70 comme ça. Il y avait un vrai changement d'équilibre en pneus médiums, avec lesquels nous avons débuté la course, et ça ne s'est amélioré que peu de temps quand nous avons roulé en pneus tendres pour le deuxième relais. Cça a vraiment pris chaque once de concentration et d'énergie. »

« Ces problèmes nous ont fait perdre beaucoup de temps et nous ont mis dans les drapeaux bleus bien plus tôt et pour plus longtemps. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix de Hongrie 2013, Marussia, Jules Bianchi et Max Chilton
Revivez les moments forts de la course quatre heures après l'arrivée dans l'iMagF1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez