La Ferrari 458 Speciale, en direct de Francfort !

La première journée d’ouverture du salon de Francfort a permis à Ferrari de dévoiler la 458 Speciale. L’occasion de la découvrir en détail et en vidéo.

L’effervescence du stand Ferrari n’était peut-être pas la même sur le salon de Francfort ce mardi 10 septembre que lors de l’ouverture du salon de Genève en mars dernier, avec l’arrivée de LaFerrari. Mais comme à chaque rendez-vous international, les allées entourant l’espace alloué au Cavallino Rampante restent les plus inaccessibles, sur l’ensemble de la quinzaine mais surtout au moment où Luca di Montezemolo, son Président, a levé le voile sur sa dernière arme: la 458 Speciale.

Et si le nom est aussi peu inspiré que l’hypercar citée au-dessus, l’évocation même de ses ancêtres 360 Stradale ou 430 Scuderia suffit à l’oublier.

De 570 à 605 chevaux

La 458 Italia de base était déjà un engin formidable, salué par tous ceux qui ont eu la chance d’en prendre le volant, et par les professionnels qui ont classé son moteur le meilleur du monde deux ans d’affilée. Mais ce n’était visiblement pas suffisant et pour répondre à la dernière Porsche 911 GT3, Ferrari lui a fait suivre une cure d’amaigrissement de quelques 90 kilos (moins de 1.300 kilos), tout en augmentant sa puissance de 570 à 605 chevaux. Grâce à un travail aérodynamique une fois de plus des plus poussés, elle revendique de nouvelles performances références de la catégorie.

Découvrez cette Ferrari 458 Speciale en vidéo sur le stand du salon de Francfort sur ce lien.

Le salon de Francfort en direct

Photos, vidéos et actualités exclusives... Pour tout savoir du salon automobile de Francfort 2013, rendez-vous sur notre lien salon spécial Francfort!

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 12 septembre 2013 à 22:27 Flo dit : Je pense et c'est un avis qui reste personnel que la 458 spéciale et la GT3 n'ont pas tout à fait la même philosophie. L'une (la 458) se veut extrême dans ses performances pures type accélération, vitesse de rapport de boîte et plus largement "voiture de riche supersportive" sans connotation négative aucune, tandis que l'autre (la GT3) se veut extrême dans son comportement réel (j'entends par là son esthétique typée course, sa sonorité vraiment racing, son objectif d'être une bête de circuit) et plus axée vers les puristes, bien qu'elle ait perdue sa magique boîte 6 manuelle. Les 2 se valent je pense, mais pas pour le même type de clientèle. J'imagine plus facilement une 458 dans les rues de Monaco à faire gronder son V8 (je sais c'est restrictif et certainement très peu objectif mais je parle de vécu en tant que spectateur ou touriste) et en et plus facilement la GT3 sur des race tracks days

jeudi 12 septembre 2013 à 22:05 akouel dit : Fan de ferrari depuis ma plus tendre enfance, etrangement la nouvelle GT3 m'attire plus. Pourtant je trouve cet engin bien plus poussé surtout en matiere d'aero, ce qui a tendance,c'est vrai a enlaidir la voiture.

jeudi 12 septembre 2013 à 13:33 extrem v8 dit : Meme si elle se fait un peu vielle je prefere la Gallardo performante. Et puis a part la Daytona je n'acroche pas aux Ferrari.

jeudi 12 septembre 2013 à 13:00 l'iris dit : Très très belle !!!

jeudi 12 septembre 2013 à 07:54 35Blackseries35 dit : La GT3 va souffrir en accélérations mais pour le reste je pense que les deux sont au meilleur niveau automobile avec les meilleures technologies qu'il existe

jeudi 12 septembre 2013 à 00:00 JBL dit : J'accroche de moins en moins au style Ferrari, pourtant si sublime de 1947 à 2008. Avant, Koenig se chargeait de les enlaidir, maintenant, ils le font eux même... :-(

mercredi 11 septembre 2013 à 21:10 c20xe powaa dit : Vraiment sublime elle va devorer toutes ses "concurrentes"

mercredi 11 septembre 2013 à 19:37 Marc ess dit : Merveilleux!!!