F1 - Chilton brille, Bianchi souffre

F1 - Japon 2013 - Samedi - Marussia

Max Chilton a réussi à battre tous ses rivaux directs en qualifications à Suzuka. Le week-end de Jules Bianchi a réellement débuté.

Max Chilton a créé la surprise en étant le meilleur pilote des équipes qui ont débuté en 2010, au 19ème rang, ce qui ne lui était jamais arriver. Il va en plus gagner une place avec la pénalité d'Adrian Sutil.

Jules Bianchi n'a pris que la 22ème place. Il est sanctionné de 10 places pour avoir reçu trois réprimandes mais en raison de l'ordre de l'application des pénalités, il devrait gagner une position avec celle d'Adrian Sutil et une autre avec celle de Charles Pic. Il devrait donc être 20ème sur la grille.

Max Chilton - 19ème (18ème sur la grille)

« Je suis vraiment satisfait d'avoir été devant les deux Caterham (...), pour la première fois depuis la Chine, » rappelle l'Anglais. « Une aurait été un résultat, mais battre à la fois Pic et van der Garde est vraiment incroyable et ça montre la lutte qu'il y a entre nous tous à ce stade crucial de la saison. »

« Ca n'a pas été le week-end le plus simple pour nous en piste et en quittant les stands après le drapeau rouge, avec juste trois minutes restantes à la fin de la Q1, c'était difficile. Le vent a clairement rendu les choses plus dures dans le premier secteur. Mon tour était aussi bon que ce que je peux me demander. J'espère que nous pouvons rester sur cette lancée en course. »

Jules Bianchi - 22ème (20ème sur la grille)

« C'est un très bon accomplissement pour l'équipe d'avoir eu la voiture de retour à un niveau où nous sommes capables de battre les Caterham à la régulière, » souligne le Français. « Ca a été un peu dur depuis la première séance avec seulement 33 tours au cours du week-end, la plupart ce matin, et je n'ai pas pu revenir au niveau que nous avions en débutant si bien vendredi matin. »

« Les qualifications n'ont pas très bien marché. Nous avions prévu de faire juste un relais avec les plus tendres mais à cause du drapeau rouge mon meilleur tour a été fait sur les plus tendres rodés plutôt que nouveaux. L'aspect positif est que l'équipe a fait un travail fantastique en fabriquant la voiture. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix de Japon 2013, Marussia, Jules Bianchi et Max Chilton

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez