Publié le 04/11/2013 à 15:25

ATS 300 Leggera, retour au néo rétro

ATS présente des esquisses de la 300 Leggera

Le constructeur italien ATS dévoile les premières esquisses de sa 300 Leggera, un roadster néo rétro aux multiples influences.

ATS, c’est l’acronyme de Automobili Turismo e Sport, une marque italienne fondée en 1962 et disparue seulement quelques années plus tard. Ce n’est qu’en 2012 que le constructeur renaîtra de ses cendres, avec la présentation de deux modèles, la Sport 1000, une barquette proche de la philosophie de l’anglais Radical, et la 2500 GT, une sportive reprenant les formes de la première voiture de la marque.

Et visiblement le constructeur, aussi discret soit-il, ne compte pas en rester là puisqu’un nouveau projet vient de voir le jour. Toujours à l’état d’esquisse, la 300 Leggera annonce un troisième modèle dans la gamme, qui devrait voir le jour dès l’année prochaine.

300 chevaux par tonne

Clairement, ce roadster est une ode au design néo rétro, quel que soit l’angle sous lequel on le regarde. Un long capot façon Jaguar Type E, de larges hanches arrière rappelant les Cobra... autant d’éléments stylistiques directement piochés dans les années 1960.

C’est lorsque l'on évoque la mécanique que la partie "néo" se fait sentir. Le "300" de l’appellation fait référence à la puissance que développerait le bloc pour déplacer une tonne. Le modèle est animé par un bloc 1.6 L turbocompressé de 200 chevaux et son poids fixé à 650 kilos. Aucune aide électronique ne sera proposée sur cette 300 Leggera.

A partir de 30.000€

En attendant d’en découvrir les premières photos, cette troisième ATS rejoindra la production très prochainement. Fabriqué artisanalement, chaque modèle prendra en compte les desiderata des propriétaires. Les premiers exemplaires devraient être livrés au cours de l’année 2014 sur les marchés européen et américain. On parle déjà d’un prix de départ d’environ 30.000€, auquel il faudra rajouter les taxes en vigueur dans chaque pays.

Photo: Facebook ATS

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 04 novembre 2013 à 23:28 Nico dit : Wai l'arrière d'une ac cobra et l'avant d'une jaguar type E

lundi 04 novembre 2013 à 21:47 theblackf12 dit : Un peu un look d'AC, vous trouvez pas ?

lundi 04 novembre 2013 à 17:07 percoide dit : Effectivement d'après un site de stats F1 que je viens de consulter, il y a eu en F1 DEUX écuries nommées ATS, la première italienne (en activité de 1963 à 1964 et créée effectivement par Carlo Chiti et dont le sigle signifiait Automobili Turismo e Sport il doit donc bien s'agir de la même firme que celle dont il est question dans cet article) et l'autre allemande (en activité de 1978 à 1984 et qui signifiait Auto Technisches Spezialzubehör, et qui a eu dans ses rangs quelques célébrités comme Keke Rosberg, Gerhard Berger ou encore Jean-Pierre Jarier...)

lundi 04 novembre 2013 à 16:45 chris31 dit : <a href="http://en.wikipedia.org/wiki/Automobili_Turismo_e_Sport">http://en.wikipedia.org/wiki/Automobili_Turismo_e_Sport</a> ... avec, en plus, G. Bizzarini ! :)

lundi 04 novembre 2013 à 16:41 chris31 dit : Phil Hill a couru pour elles : Carlo Chiti, ex-Ferrari et Alfa Romeo en était l'inginiere. Mais cette firme a fait long feu (cité de mémoire de sexa). :)

lundi 04 novembre 2013 à 16:29 percoide dit : ATS une firme italienne ? Il me semble que dans les années 80 c'était le nom d'une écurie de F1 allemande...

lundi 04 novembre 2013 à 16:13 Scudric dit : Encore un bijoux à découvrir sûrement au salon de Genève!