F1 - Grosjean: « La victoire reste l'objectif »

F1 - Interview avec Romain Grosjean

Interview avec Romain Grosjean. Le pilote Lotus reste sur une belle course à Austin, avec un nouveau podium, mais il rêve de faire encore mieux à Interlagos.

Romain Grosjean a réussi un petit exploit au Grand Prix des Etats-Unis, en battant Mark Webber, qui avait une monoplace plus performante. Il sait que les Red Bull sont au dessus du lot mais il vise sa première victoire au Brésil.

Appréciez-vous Interlagos ?

C’est un circuit fantastique. Il n’y a vraiment aucun endroit qui ne soit pas magnifique. Il convient à mon style de pilotage, donc j’ai hâte d’y être. La E21 a été très performante toute cette année et il n’y a pas de raison qu’elle ne le soit pas encore au Brésil.

Appréciez-vous une partie spécifique ?

Toutes ! Ce circuit est un challenge magnifique qui semble ne jamais donner de répit. Même la ligne droite de départ/arrivée n’est pas ennuyeuse, parce qu’elle commence au sommet de la bosse et s’incurve, puis tourne graduellement pour s’achever au virage 1 en descente, où il est si facile de se faire piéger au freinage. Si je devais choisir une portion préférée à Interlagos, je dirais les premier et dernier virages. Le premier est vraiment technique et si vous l’abordez mal, la sanction est immédiate. Le dernier est tellement rapide, il vous torture le corps. C’est un circuit classique, à l’ancienne, donc c’est difficile de n’en retenir qu’un seul élément. Je l’adore !

Peut-on suivre les Red Bull en ce moment ?

Leur voiture est vraiment très rapide, aucun doute là-dessus ! Parfois, nous avons eu l’impression de pouvoir chasser Seb (Vettel), mais maintenant, il a le titre en poche, encore plus de confiance et de rapidité, cela devient encore plus difficile ! Avoir été capable de dépasser et de devancer une des Red Bull est vraiment une réussite pour l’équipe. Je suis sincèrement reconnaissant à tous, à Enstone, pour leur énorme travail toute la saison.

Pourquoi l'équipe est-elle aussi efficace en ce moment ?

Toute l’équipe, ici et à Enstone, réalise un travail extraordinaire. Ces hommes-là ont une mentalité formidable. Je ne le dirai jamais assez. Ils arrivent au circuit ou à l’usine après seulement quelques heures de sommeil au bout d’une nuit de travail, mais ils sont toujours heureux de faire tout ce qu’ils peuvent pour tirer le meilleur d’un week-end. Nous les pilotes, nous demandons toujours plus de la voiture et ils ne cessent jamais de faire en sorte que ce soit possible.

Vous avez-eu une belle bagarre avec Mark Webber à Austin...

Vous savez que Mark a beaucoup d’expérience et qu’il ne lâchera jamais, donc vous sentez la pression, c’est certain. En même temps, cela vous donne une excellente motivation parce que vous savez que vous n’avez pas le droit à l’erreur, sinon il vous piquera la place. Se battre avec un compétiteur de ce calibre apporte de vraies satisfactions, de très grandes satisfactions même lorsque vous passez la ligne devant lui.

Comment abordez-vous ce week-end, avec le risque de pluie ?

Honnêtement, nous ne pouvons rien changer à la météo et à l’altitude, il faut simplement faire avec. Nous allons donc établir une bonne stratégie et faire en sorte de passer les bons pneus au bon moment. L’avantage, c’est que le Brésil se trouve dans un fuseau horaire plus proche du nôtre, donc le décalage sera moins dur à digérer en revenant à la maison !

Que pensez-vous de la ville et du pays ?

C’est un endroit génial pour terminer la saison, je sais que les membres de l’équipe aiment venir ici. L’année a été longue et je crois que tout le monde est impatient de voir arriver la fête de fin de saison que prépare notre sponsor burn. La nuit devrait être grandiose ! Les Brésiliens sont vraiment accueillants et il y a des endroits où la cuisine est excellente. Avant le début de l’action en piste, un grand repas va réunir toute l’équipe, c’est une très belle manière de remercier chacun pour ses efforts tout au long de l’année.

Comment souhaitez-vous finir la saison ?

Monter sur le podium est toujours fantastique et, bien entendu, la première marche reste l’objectif. Nous ne saurons pas comment nous situer par rapport à nos adversaires avant les premiers roulages. Mais nous donnerons le maximum pour réaliser le meilleur résultat possible.

Communiqué de presse Lotus F1 Team.

- Toutes les infos sur Romain Grosjean et Lotus

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 22 novembre 2013 à 06:17 elgé dit : Des ambitions, voilà bien ce qu'il faut avoir pour progresser. Rien de surprenant d'avoir devancer Webber. Romain a du talent et puis c'est tout. Tous les GRANDS pilotes ont commencé leurs performances sur des voitures dîtes, "de second plan". L'année prochaine, il aura la meilleure...

jeudi 21 novembre 2013 à 23:42 jlt07 dit : Vas-y Romain ! Tu peux faire ...