F1 - Alonso satisfait, Massa ému

F1 - Brésil 2013 - La course - Ferrari

Fernando Alonso voit sa troisième place comme une victoire à Interlagos. Felipe Massa juge sa pénalité injuste mais il est surtout ému de quitter Ferrari.

Fernando Alonso a été doublé par Lewis Hamilton au départ mais il est vite repris l'avantage. Il était troisième. Il a doublé Nico Rosberg mais il n'a pas pu résister à Mark Webber. Il est repassé devant lui, l'Australien ayant été retardé dans les stands, mais il a vite cédé en piste. Il prend la troisième place, mettant fin à une série de cinq courses sans podiums, la plus longue depuis son arrivée chez Ferrari.

Felipe Massa était sixième en début de course et il est remonté jusqu'au quatrième rang. Il a reçu une pénalité sévère pour avoir coupé la ligne à l'entrée des stands. Il quitte Ferrari avec une septième place.

Fernando Alonso - 3ème

« Un podium est la meilleure façon de finir cette longue saison et finir derrière deux Red Bull a presque le goût d'une victoire, parce que c'est le maximum que nous aurions pu faire, » estime l'Espagnol. « C'est une vraie déception que la pluie tant attendue ne soit pas arrivée au final, parce que sous la pluie, nous aurions clairement été plus compétitifs. Je n'ai pas pris un bon envol au départ et je me suis retrouvé bloqué à l’extérieur puis à l'intérieur. »

« Après avoir doublé Hamilton et Rosberg, j'ai commencé à attaquer. Nous pouvons être fiers, Felipe et moi. Il a été un équipier fantastique et (…) la relation que nous avons eu me manquera. »

Felipe Massa - 7ème

« Ma course a débuté à la perfection, avec un superbe départ et après un bon rythme qui m'a permis de faire immédiatement de bonnes manœuvres de dépassements et j'avais vraiment une superbe course jusqu'au moment où j'ai reçu une pénalité, » indique le Brésilien. « Je ne pense pas que je méritais un drive-through et je crois que c'était très injuste. J'aurais pu finir quatrième ou troisième. Je suis certain que si je m'étais trouvé derrière Fernando, il m'aurait laissé passé. »

« Je ne veux pas que cet incident ruine un week-end si spécial pour moi et toute mon équipe. A leurs yeux, je suis un champion du monde. Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont donné cet opportunité. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix du Brésil 2013, Ferrari, Fernando Alonso et Felipe Massa
Revivez les moments forts de la course quatre heures après l'arrivée dans l'iMagF1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez