Publié le 26/01/2014 à 13:35

WTCC - Citroën dans la dernière phase d'essais

WTCC - Citroën travaille sur les réglages

La Citroën C-Elysée WTCC est entrée dans la dernière phase d'essais, avec des essais sur les réglages. Le développement a commencé il y a plus d'un an.

La Citroën C-Elysée WTCC est dans une phase d'essais intensifs, pour déterminer les réglages utilisés en course. Le constructeur a roulé à Monza et à Budapest, deux circuits opposés, et à Yas Marina, grâce à son partenariat avec Abou Dhabi.

« Avec la nouvelle réglementation (...), tous les paramètres changent, » déclare Xavier Mestelan-Pinon, directeur général-adjoint et directeur technique de Citroën Racing.

« Les voitures 2014 sont plus larges, plus légères, plus puissantes… Même un pilote aussi expérimenté qu’Yvan Muller manque de références ! Nous avions évidemment perçu l’importance de l’aérodynamique, mais nous n’avions pas imaginé à quel point ce serait prépondérant. »

Certains éléments ont posé plus de problèmes que d'autres

Citroën a dû développer une voiture totalement nouvelle. Elle s'est basée sur certains éléments connus grâce au rallye, avec plus ou moins de succès.

« Chaque point a nécessité une attention complète, » précise Mestelan-Pinon. « Si nous prenons l’exemple des suspensions, nous avons commencé à définir leur géométrie en partant de (...) la Xsara Kit-Car, une traction conçue pour l’asphalte. Pour autant, la vitesse ou les obstacles rencontrés par les deux véhicules sont très différents. »

« Sur le plan de la motorisation, notre tâche a été plus aisée. Le moteur de la C-Elysée WTCC est une évolution de celui conçu pour la DS3 WRC. Nous sommes vite arrivés à un résultat satisfaisant. »

Un développement pas à pas

Le développement de la Citroën C-Elysée WTCC s'est fait pas à pas, en se basant sur la DS3 WRC avec laquelle Sébastien Loeb, présent en WTCC, a gagné ses deux derniers titres.

« Au cours de l’hiver 2012, nous avions transformé une DS3 WRC en véhicule laboratoire » indique Mestelan-Pinon. « Ce travail préalable nous a permis d’être plus efficaces lors de la conception de la C-Elysée WTCC, qui a fait ses premiers tours de roues mi-juillet 2013. »

Jusqu'à fin 2013, des nouveautés ont progressivement été apportées. Depuis le début de l'année, Citroën travaille surtout sur les réglages. Trois séances d'essais auront encore lieu avant la saison.

- Toutes les infos sur la Citroën C-Elysée WTCC

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez