Ferrari : retour du turbo avec la California T !

Ferrari California T au salon Genève 2014

Annoncé depuis quelques mois déjà, le turbo fait son retour sur une Ferrari avec la nouvelle California T. Une première depuis la F40 !

Si l’appellation California nous ramène à la fin des années 50, notamment avec le sublime et inestimable cabriolet 250 GT California Spyder, il suffit que l’on y rajoute un "T" pour faire un autre retour en arrière dans les années 80. Pourquoi? Tout simplement parce que la nouvelle Ferrari California T qui vient d’être dévoilée est la première à user d’un moteur turbo depuis... la F40!

A Maranello, la culture de l’aspiration naturelle est bien plus ancrée que celle de la suralimentation, même si les mythiques 288 GTO et la F40 (sans oublier la 208 GTS/GTB) y sont liées à jamais. S’ils étaient les modèles les plus puissants de leur époque, c’est désormais "l'entrée de gamme" qui en bénéficie.

Plus de muscles, plus de classe

Après presque 6 ans de bons et loyaux service, la California laisse donc sa place à la California T qui, contrairement aux apparences, est un nouveau modèle. Et nom un simple restylage. Nouveau regard à la FF ou LaFerrari, lignes de caractères renforcées sur les flancs et nouvelles ouïes dans les ailes avant et arrière, au premier coup d’œil le nouveau cheval se fait plus musculeux. On découvre également une nouvelle calandre biseautée, tandis que la poupe redessinée oublie d’être disgracieuse avec la perte des feux de reculs décalés et des deux doubles sorties d’échappements horizontales. C’est plus classique certes, mais tellement plus classieux aussi!

De coupé à spider en 14 secondes

Les habitués du cabriolet actuel ne seront pas dépaysés dans l’habitacle de cette California T qui reste quasi identique. Il embarque désormais un écran tactile haute résolution de 6.5" ainsi qu’un indicateur de pression du turbo. Ce dernier prend place entre les deux aérateurs sur le haut de la console centrale.

Les dimensions de la California T étant strictement identiques à celles de la California, les places arrière sont toujours aussi réduites. Mais restent pratiques pour loger des bagages qui ne rentreraient pas dans le coffre arrière dont la capacité diminue le toit ouvert! A ce propos, le toit réclame toujours 14 secondes pour se déployer ou se refermer.

Réponse instantanée du turbo

Cette California T cède donc aux sirènes du downsizing. Toujours équipée d’un V8 en position centrale avant, sa cylindrée descend à 3.855 cc (contre 4.297cc pour la California). Mais avec ce turbo qui lui souffle désormais dans les bronches, la puissance est en hausse avec 560 ch à 7.500 tr/min (490 ch avant) et 755 Nm de couple (505 Nm auparavant). Pour son turbo, Ferrari évoque une "réponse instantanée", tandis que la courbe de couple augmente constamment sur toute la plage de régime grâce à la gestion variable de suralimentation (Variable Boost Management).

Le 0 à 100 km/h réclame 3,6 s, tandis que le freinage carbone-céramique CCM3 ne nécessite que 34 m pour la stopper!

Sonorité travaillée

Côté conduite, cette California T se veut plus dynamique que son aînée. Ferrari annonce notamment un nouveau boîtier de direction ainsi un nouveau système de suspension (nouveaux ressorts et amortisseurs dernier cri). Le résultat? "Un tangage et un roulis réduits". Inspiré de la F1, le contrôle de traction est également de dernière génération, permettant une accélération maximale en sortie de virage.

Quant à ceux qui auraient peur de la sonorité procurée par le V8 turbo, la firme de Maranello annonce un bruit à la fois "intense et excitant". "C’est la première fois qu’un résultat de ce type est obtenu avec un moteur turbo". On fait confiance à Ferrari! A découvrir au salon de Genève.

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)7

jeudi 13 février 2014 à 10:08 bebert dit : Moi qui possede le modele 2009,l.evolution est dans la continuité ,une mini f12 decouvrable,me tarde d.essayer ce moteur turbo avec une nouvelle suspension, lauto devrais etre plus dynamique ,le poids en baisse est enorme pas rapport a mes1880kgs de la mienne...reste que quelques cm a l arriere environ5,aurais permis de ce sentir moins etriqué...

mercredi 12 février 2014 à 21:36 natlin dit : vraiment magnifique, quelle gueule, ferrari fait tres fort, enorme!

mercredi 12 février 2014 à 21:12 A$AP Froggy dit : Vraiment très belle et sportive ; une réussite ! Moi qui n'aimais pas trop l'ancienne génération...

mercredi 12 février 2014 à 18:12 jimboulle dit : Magnifique du coup l'ancienne à prix un sacré "coup de vieux !!!"

mercredi 12 février 2014 à 15:40 Antoine 59 dit : En tout ca , les formes sont pures, belle... Mais l habitacle n'a pas changé dommage.

mercredi 12 février 2014 à 15:17 Antoine 59 dit : Le noyveau dising est magnifique sous tout les angles mais ils aurait ou mettre le tableau de bord au goût du jour.

mercredi 12 février 2014 à 15:12 ben dit : Superbe. Encore plus belle que l ancienne !