F1 - Red Bull compte sur Renault pour progresser

F1 - Red Bull sait où Renault doit progresser

Red Bull pense qu'une meilleure gestion du moteur Renault est la clé pour progresser. Le V6 français manque de maniabilité et de couple pour le moment.

Red Bull a fait un immense pas en avant entre les essais privés et le Grand Prix d'Australie, où Daniel Ricciardo a pris la deuxième place avant d'être exclu. L'équipe est cependant toujours devancée par Mercedes. Elle estime que la clé de ses progrès réside dans l'exploitation du moteur Renault.

« 90% des problèmes sont liés au logiciel, ça dépend de la façon dont l'ERS marche avec le moteur, » a expliqué Christian Horner, le patron de l'équipe, à AUTOSPORT. « Donc il y a une grosse marge de progrès. »

« Ca marche entre les ingénieurs à Milton Keynes (l'usine de Red Bull) et de Viry (l'usine de Renault Sport F1) pour nous assurer que nous en tirons le meilleur. »

Un manque de maniabilité et de couple

Durant les essais privés, Renault a indiqué que l'un des principaux problème résidait dans la façon dont le couple est délivré. A Melbourne, le motoriste a reconnu un déficit de vitesse de pointe. Christian Horner estime que ces deux problèmes sont liés.

« Nous sommes énormément limités au niveau de la maniabilité de la voiture, au niveau de la façon dont le couple est délivré, ça affecte évidemment la vitesse de pointe, » explique-t-il.

Horner juge le déficit de Renault sur Mercedes très important: « Je dirais qu'en moyenne c'est une seconde au tour, donc c'est ce que nous devons trouver »

L'avantage de Mercedes est très gros

Christian Horner pense que l'étendue de la domination de Mercedes est supérieure à ce qui a été vu au Grand Prix d'Australie.

« Ils ont contrôlé la course, » estime-t-il. « Je suis certain qu'ils n'ont pas tout donné parce qu'il semble qu'ils ont une seconde dans la poche. »

Mercedes et McLaren ont brillé et Force India a marqué des points. Williams aurait également pu se mêler à la lutte à l'avant sans des problèmes.

« On peut voir que la Williams est très rapide aussi, et je pense que s'ils avaient eu une course propre ils auraient été là, » souligne Horner.

- Toutes les infos sur Red Bull, Renault Sport F1 et Christian Horner

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez