F1 - La Lotus a des problèmes au freinage

F1 - Lotus doit progresser au freinage

Lotus veut surtout travailler sur le comportement de sa monoplace au freinage pour progresser. C'est ce qui gène le plus les pilotes.

Lotus a eu moins de problèmes à Sepang et Romain Grosjean a pu voir l'arrivée. L'équipe a identifiée plusieurs de ses faiblesses. La principale concerne le freinage.

« Nous avons appris sur notre cartographie et nous avons fait quelques progrès au freinage de la voiture, mais il y a encore beaucoup plus à venir, » explique Nick Chester, le directeur technique de Lotus.

« Nous avons plus de travail à faire à Enstone, y compris améliorer les réglages et le fonctionnement de notre système de freins électriques, qui est l'un des domaines où les pilotes se plaignent le plus. Ca compromet leur entrée en courbe et ça leur fait perdre beaucoup de temps. »

Des ajustements à faire sur le système

Les freins électriques, introduits cette année, ont posé problème à plusieurs équipes. Lotus n'a pas pu les ajuster durant les essais privés et il ne sont pas encore optimisés.

« Le système regarde ce que le pilote demande sur la pédale de freins et après la demande est séparée entre une force de freinage générée par le groupe propulseur et le freinage hydraulique normal des étriers, » explique Chester.

« La partie difficile est d'ajuster ces deux types de demandes pour qu'elles marchent ensemble d'une façon naturelle, prévisible pour le pilote. »

Cet aspect a une influence sur les performances: « Pour l'entrée en courbe, la façon dont vous lâchez les freins est vraiment importante. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez