F1 - Des clients de Renault en retard de paiement

F1 - Des équipes n'auraient pas payé Renault

Renault affirme que tous ses clients n'ont pas versé leurs paiements dans les temps, et lance un ultimatum. Lotus et Caterham nient être en cause.

Renault tente de combler l'écart avec Mercedes. Cette remontée pourrait être compliquée par des problèmes financiers, certaines équipes n'ayant pas payé.

« Nos ressources viennent de deux sources : une est Renault, et nous avons pu sécuriser les bonnes ressources, et l'autre partie vient des équipes, parce que nous vendons les moteurs aux équipes, » a expliqué Jean-Michel Jalinier, le patron de Renault Sport F1, à Reuters.

« Sur cette partie je dois dire que nous ne sommes pas dans une situation acceptable, parce que certaines des équipes ont des retards de paiements, et en même temps il faut dépenser des ressources pour revenir donc on ne peut pas avoir ces paiements (en retard). »

La situation doit être réglée rapidement

Ces retards de paiements pourraient affecter le développement d'ici quelques semaines. Renault a besoin des sommes promises.

« Ca se joue à quelques semaines, après nous devrons régler la situation avec les équipes et prendre des décisions parce que c'est une chose que nous ne pouvons pas continuer, » indique Jalinier.

Cette décision pourrait être de ne plus fournir les moteurs aux équipes concernées : « C'est une option. »

Lotus et Caterham nient des retards

Aucune équipe n'a été citée par Renault mais les regards se sont tournés vers Lotus et Caterham. La première a eu des soucis financiers et la seconde est le plus petit partenaire de Renault. Ils nient des retards.

« Nous sommes à 100% à jour avec notre accord, » a déclaré un porte-parole de Lotus à AUTOSPORT.

Même son de cloche du côté de Caterham: « C'est un élément confidentiel mais je suis satisfait, vu que je suis dans les temps, de dire que nous sommes en règle avec Renault Sport F1, » a indiqué Cyril Abiteboul, le patron de l'équipe, à AUTOSPORT.

Red Bull et Toro Rosso, propriétés de Red Bull, ont de leur côté des budgets plus conséquents, ce qui rend des retards peu probables.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez