Michelin et Porsche sur la route des 24H du Mans

Porsche est de retour aux 24Heures du Mans dans la catégorie reine, LMP1. Suivez la préparation du constructeur grâce à d’inédites vidéos réalisées par Michelin

A compter du 14 juin, les amateurs de sport automobile ne vibreront plus qu’au rythme des 24H du Mans. Cette édition de la plus célèbre et mythique des courses d’endurance est particulièrement attendue. La catégorie reine des prototypes (LMP1) voit le grand retour de Porsche, 16 fois vainqueur.
Ce come-back dans la compétition, en tant que constructeur officiel, la firme s’y prépare depuis des mois. De quoi donner des idées à Michelin! Le pneumaticien, partenaire de l’équipe, a décidé de suivre - en immersion totale – pilotes, mécaniciens et ingénieurs dans leur quête de la victoire. Le premier épisode de cette saga de reportages se déroule aux 6H de Silverstone, 1ère course avant… Le Mans.

Compétiteurs dans l’âme

"Je ne suis pas un pilote, je suis un compétiteur (…). Je ne suis pas un pneu, je suis un compétiteur. Nous sommes des compétiteurs." D’entrée de jeu, Michelin joue la carte du rassemblement. Il y a une équipe, prête à tout pour atteindre son objectif : la victoire. Au travers de différents acteurs (et Mark Webber notamment), on découvre les difficultés et spécificités des courses d’endurance. Voir la vidéo.

Pour son retour en compétition, Porsche peut être fier. La 919 Hybrid grimpe sur la 3e marche du podium. Une performance encourageante pour la 2e manche de la saison: les 6H de Spa Francorchamps. L’évènement, qui s’est tenu le 3 mai, fait l’objet d’une nouvelle vidéo à voir le 9 juin.

Les GT également à l’affiche

Dans le cadre de ses reportages, Michelin ne parle pas seulement de la catégorie des prototypes. Le manufacturier réalise également un focus sur les équipes Porsche engagée en GT. La bataille promet d’être tout aussi intense de ce côté, puisque le constructeur remet son titre en jeu dans la catégorie des pilotes professionnels (LMGTE Pro).

Photo de Géraldine Gaudy

posté par :
Géraldine Gaudy

Réagissez