F1 - Le format des week-ends pourrait évoluer

F1 - Les essais pourraient diminuer le vendredi

Les équipes envisagent de modifier le format des week-ends de Grands Prix en 2015, avec une seule séance le vendredi. L'idée est contestée.

Le format des week-ends est stable depuis de nombreuses années. Selon AUTOSPORT, il pourrait évoluer l'an prochain.

Actuellement, il y a deux séances d'une heure et demi le vendredi. Le but de certaines équipes serait de n'en avoir plus qu'une seule, d'une heure et demi, en fin de journée, peut-être à 17h00.

Le but serait de permettre au personnel des équipes d'arriver un jour plus tard, en économisant ainsi des frais d'hôtels et de déplacements.

Cela risquerait de réduire le nombre de spectateurs le vendredi, mais les équipes derrière le projet pensent qu'un horaire tardif permettrait d'en gagner, avec des personnes qui ne sont pas disponibles en journée.

Une perte de budget possible

Certaines équipes craignent ce changement, qui empêcherait de faire rouler des troisièmes pilotes, au budget souvent important.

« Bien, tout d'abord, en ce qui concerne la perspective de Force India, nous ne voyons pas ça du tout comme économique, » a expliqué Andrew Green, le directeur technique de Force India.

« Pour nous, nous avons pensé à utiliser la première séance pour lancer de jeunes pilotes et c'était un revenu pour nous et si nous perdons ça, ça sera un coup assez dur, qui, en conséquence, aura un impact sur nos capacités techniques donc à ce niveau, ça ne fait pas des économies. »

Le temps en piste sera limité

D'autres équipes s'inquiètent de la perte du temps en piste, surtout avec des outils de simulation très coûteux dont elles ne disposent pas.

« Je ne peux pas juger l'aspect économie qui est hors de mon domaine mais techniquement, pour une équipe comme nous, le temps en piste est très précieux, » souligne Giampaolo Dall'Ara, le responsable de l'ingénierie en piste de Sauber.

« Evidemment nous sommes plus limités que d'autres équipes en simulation en tant que concept donc le temps en piste est extrêmement important. »

Cet aspect inquiète moins Force India:« Nous condenserons notre programme (…) pour le faire en une séance, donc ce n'est pas un gros problème, » estime Green.

Des changements sont possibles

Cette mesure est faite pour réduire les coûts, mais avec une risque de perte de revenu et une obligation de dépenser plus dans le développement, des ajustements sont possibles.

« Si les équipes estiment que cela ne va pas économiser de l'argent, évidemment ça pourrait être revu, » précise Paddy Lowe, le directeur exécutif en charge de la technique chez Mercedes.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez