Dans l’antre des 24 Heures du Mans avec Michelin

Terribles 24 Heures 2014 ! Deux amateurs très privilégiés, invités chez Michelin, ont été les témoins d’une édition mettant aux prises Audi, Porsche et Toyota.

91 ans d’histoire du sport automobile, 82 fois 24 Heures de bagarre sur la piste... Le Mans est bien l’une des plus grandes courses du monde, Le Mans est un monument. Laurent Liberatore, 43 ans, commercial, se passionne pour la course depuis… toujours. Lucas Raheriarivony aussi ! Mais cela fait moins longtemps puisqu’il n’a que 19 ans… Tous deux ont découvert Le Mans dans les meilleures conditions, profitant de la vue sur les virages Ford, depuis l’Hospitalité Michelin.

Au côté des techniciens et des dirigeants du manufacturier, qui n’ont plus le plaisir de la découverte mais celui de la mission à accomplir une nouvelle fois, sur ce circuit qui est devenu leur laboratoire de l’extrême.

Un véritable défi...

La réglementation 2014 met les pneus au défi : plus étroits, ils doivent transmettre au sol des puissances supérieures. Moteurs thermique et électrique cumulés, les LMP1 hybrides atteignent 1 000 chevaux ! Un défi comme les aime Michelin, qui a renouvelé ses gammes à 100 % pour le relever, sûr d’en tirer de précieux enseignements pour ses pneus de route. Les performances vont-elles baisser ?

Des pneus plus endurants qu’en F1

André Lotterer, sur l’Audi lancée à la poursuite de la Porsche, a signé un temps de 3’22”. Mais aura-t-on conservé l’endurance des dernières éditions ? Oui… Les trois constructeurs en bagarre, et leurs machines si exigeantes, ont enchaîné les triples relais sans changer de gomme, tentant et réussissant même des quadruples relais. Ce qui signifie que les pneus ont "passé" davantage de puissance qu’une formule 1, tout en tenant plus de deux fois la distance totale d’un Grand Prix !

Un évènement magique

Pour Laurent : "Voir ces pneus, fabriqués à Clermont-Ferrand, ce savoir-faire français, devenir une clé de la bagarre mondiale, c’est une fierté." Lucas est impressionné par l’intensité du travail : "J’ai adoré visiter le workshop (voir la vidéo Michelin.) Et un technicien Michelin assure l’interface avec chaque écurie !" Une découverte en vraie grandeur, avec les couleurs, la nuit, le son... Laurent : "Avec l’habitude, on reconnaît les voitures à leur bruit. Pour moi, la palme va à la Corvette." Pour Lucas, ça se discute entre "la Corvette, oui, mais aussi l’Aston Martin victorieuse en
GTE-am". Aston chaussée, elle aussi, par Michelin.

Chiffres marquants

Retrouvez ci-dessous les chiffres clés qui auront marqué cette 82e édition des 24H du Mans.

8 : le nombre de changements de leader, entre trois marques et quatre voitures différentes
17 : le nombre de victoires consécutives pour Michelin
708 km : la valeur de quatre relais sans changer de pneus, soit plus de deux fois la distance d’un Grand Prix
242,2 km/h : moyenne du meilleur tour, André Lotterer sur Audi
5 138,237 km : la distance parcourue en 24 heures

Revivez la parade des pilotes des 24H 2014 en vidéo. Visitez le workshop Michelin aux 24H du Mans 2014. Enfin découvrez la saga de vidéos We Are Racers, qui retrace l'aventure des pilotes, équipes et ingénieurs aux 24H.

Participer aux événements Michelin

Vous voulez vous aussi participer aux plus grands événements ? Réservez vos pass sur www.michelin.fr/hautes-performances/pass-evenements-avantages

Crédit photos : Michelin

Photo de Publi Reportage

posté par :
Publi Reportage

Réagissez

Commentaire(s)2

dimanche 27 juillet 2014 à 22:59 mat dit : C'est claire en terme d'innovation et de performances y'a pas mieux!

vendredi 25 juillet 2014 à 13:07 jeick dit : Les mellieurs pneus au monde