Publié le 15/09/2014 à 18:41

Ant-Kahn présente sa Barchetta à Goodwood Revival

Présentation spider néo rétro Ant-Kahn Barchetta

Après s’être partiellement montrée début août, la première réalisation de Ant-Kahn, la Barchetta, a fait ses débuts à Goodwood Revival.

Le week-end dernier, les passionnés et collectionneurs de voitures anciennes avaient rendez-vous en Angleterre, pour le festival Goodwood Revival 2014. Parmi toutes ces automobiles d’époques, pour la plupart inestimables, c’est un nouveau constructeur, Ant-Kahn, qui présentait sa toute première réalisation: la Barchetta.

En réalité si l’entité "Ant-Kahn" est toute récente, il s’agit là de la réunion de deux acteurs qui ont déjà une sérieuse expérience dans l’automobile: le préparateur Kahn Design, et le fabriquant de répliques Evanta. Et comme un certain nombre de teasers avaient pu l’annoncer, c’est autour d’une réalisation rétro qu’ils se sont retrouvés.

Ambiance vintage

Non la Barchetta n’est pas le copie exacte d’une certaine Aston Martin DB4 GT Zagato (spécialité de Eventa)… mais presque! Tout du moins la face avant puisque pour le reste il ne s’agit pas d’un coupé mais d’un roadster. Pas de capote, saute-vent en guise de pare-brise et profil aux ailes galbées façon Porsche 550, cette Barchetta ne manque pas d’allure et vous fait remonter le temps jusqu’au début des années 1960.

L’intérieur, tout aussi soigné que l’extérieur, est recouvert de cuir, matelassé par endroit. Avec son volant en bois et ses compteurs vintage, la Barchetta respecte l’ambiance d’époque jusqu’au bout.

Rare... et chère!

Si sur le plan du style la Barchetta nous ramène en arrière, l’une des seules concessions à la modernité se trouve sous le capot. C’est en effet un V8 6.2L d’origine General Motors qui prend place. Il développe plus de 450 ch. De 0 à 96 km/h (60 mph), la Barchetta ne réclame que 4,5 secondes.

Surfant sur la même vague que les Eagle Speedster et autres David Brown Speedback GT, Ant-Kahn propose ici un véhicule très exclusif, produit à seulement 24 exemplaires par an, pour une production totale de 99 exemplaires. Le prix est en rapport avec sa rareté: comptez 125.000£ (156.900€) pour la version en Kevlar, et 165.000£ (207.000€) pour la Barchetta aluminium.

Images: Twitter Afzal Kahn

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)5

mercredi 17 septembre 2014 à 01:44 Jean-Raoul du câble dit : @ de barros la même ils ont du faire une erreur parce que la

mardi 16 septembre 2014 à 16:30 de barros dit : Elle est vraiment belle! Ce qui m'intrigue c'est la version kevlar qui est moins cher que la version alu...

mardi 16 septembre 2014 à 16:20 sagaris dit : Ahhhhhhh j adoooore!!! Si seulement j étais riche!!! Sniffff

lundi 15 septembre 2014 à 23:21 Gulf dit : C'est dommage de mettre un gros V8 de 6.2L dans un roadster aux lignes si réussi ...

lundi 15 septembre 2014 à 20:24 valar dit : Ça change du mauvais goût habituel des productions khan.