F1 - Mystère autour des actionnaires de Caterham

F1 - Caterham ne veut pas révéler ses actionnaires

Caterham ne souhaite pas révéler l'identité des investisseurs qui ont pris le contrôle de l'équipe. L'équipe confirme qu'ils viennent de Suisse et de Dubaï.

Au début de l'été, Tony Fernandes a revendu l'équipe Caterham à des investisseurs de Suisse et du Moyen-Orient, conseillés par Colin Kolles, l'ancien patron de Force India et HRT. L'identité de ces investisseurs est inconnue, et elle devrait le rester.

« En fait ça marche comme un club de personnes, » a expliqué Manfredi Ravetto, le patron de l'équipe, au site officiel de la F1. « Ils ont été réunis par le Dr Kolles. »

« C'est un nombre d'individus qui ont décidé de jouer au casino. Ils n'ont pas d'ambition en F1, ils ont leurs propres affaires, et c'est séparé assez également entre la Suisse et Dubaï. »

L'anonymat faciliterait le travail

La raison exacte de la volonté de maintenir les investisseurs secrets est inconnue, mais Caterham estime que cela simplifie le travail.

« Si je connais un nom et qu'il est révélé, si je dis ‟Monsieur Blanc est derrière ça”, alors évidemment nous aurons Monsieur Noir qui dira ‟Pourquoi Monsieur Blanc devient populaire et pas moi ? » précise Ravetto. « Puis Monsieur Vert dira, ‟mais ce n'était pas ce qui était prévu ! Aucun de nous ne devait être connu !” »

« Nous ne voulons pas entrer dans un jeu aussi tordu. Nous ne voulons pas être impliqués dans l'exposition de nos actionnaires. La situation actuelle nous donne la liberté totale de travailler sans interférence. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 02 octobre 2014 à 21:39 jean tube dit : Du coup c'est qui monsieur blanc ? 😊