Publié le 23/10/2014 à 14:42

F1 - Caterham rejette tout sur Fernandes

F1 - Engavest s'en prend encore à Fernandes

Engavest SA, le propriétaire de Caterham depuis le début de l'été, assure que Tony Fernandes détient toujours les actions. Une solution doit vite être trouvée.

Caterham Sports Limited, chargée par 1Malaysia Racing Team de concevoir les Caterham, a été placée en redressement judiciaire et l'usine a été fermée. Les actionnaires de l'équipe rejettent la faute sur Tony Fernandes, l'ancien propriétaire.

« Le 29 juin 2014, Engavest SA a signé un accord d'achat avec Tony Fernandes et Caterham Group pour acquérir les parts de 1Malaysia Racing Team/Caterham F1, » indique Engavest dans un communiqué publié par l'équipe.

« Engavest SA a rempli toutes les conditions, y compris le paiement des actions. Les actions n'ont pas été transférées et donc M. Fernandes reste le propriétaire de Caterham F1 et est totalement responsable de toutes ses activités. »

Les responsabilités sont rejetées

Les actionnaires de Caterham, qui refusaient de révéler leur identité jusque là, semblent nier toute responsabilité dans les difficultés rencontrées cette semaine. Tony Fernandes n'a pas officiellement réagi mais il a semblé s'opposer à la stratégie de communication d'Engavest sur Twitter.

« Si vous achetez quelque chose, vous devez le payer, » a écrit l'homme d'affaires mercredi, après un premier communiqué d'Engavest. « Assez simple. »

Engavest tente visiblement de rejeter la responsabilité du sauvetage de l'équipe sur les épaules de Fernandes. Une solution doit vite être trouvée pour réouvrir l'usine puisque selon AUTOSPORT, les monoplaces doivent partir pour Austin samedi.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez