F1 - Alonso a réussi à battre Räikkönen

F1 - Brésil 2014 - La course - Ferrari

Fernando Alonso a souffert avec ses pneus en course à Interlagos, mais il a pu prendre l'avantage sur Kimi Räikkönen, enfin à l'aise dans la Ferrari.

Fernando Alonso a longtemps été septième. Il a profité des soucis de Valtteri Bottas, doublé Kevin Magnussen mais Sebastian Vettel, qu'il avait doublé le premier tour, a repris l'avantage. Il était derrière son équipier, qui a fait un arrêt de moins, en fin d'épreuve, mais il l'a doublé dans les derniers tours. Il termine au sixième rang. Il a souffert avec les pneus.

Kimi Räikkönen n'était que 11ème en début de course. Il a adapté une stratégie à deux arrêts il était quatrième en fin d'épreuve. Il a été doublé par Jenson Button, Sebastian Vettel et son équipier mais il prend une bonne septième place. Il a été plus à l'aise dans la monoplace ce week-end.

Fernando Alonso - 6ème

« Après un week-end loin d'être facile, je suis assez satisfait de l'issue de la course, parce que même si nous n'étions pas très rapides, nous avons réussi à marquer pas mal de points, » indique l'Espagnol. « Aujourd'hui, la dégradation était particulièrement élevée, en particulier dans le premier relais sur les tendres, qui a duré moins de temps que prévu à cause du graining. »

« Quand j'ai doublé Kimi, mes pneus était plus neufs que les siens, vu qu'il était sur deux arrêts, mais je devais économiser du carburant. Au niveau du championnat nous espérons réussir à maintenir McLaren derrière. En ce qui me concerne, je suis à la place que je mérite, parce que les autres ont fait mieux. »

Kimi Räikkönen - 7ème

« Ca a été un week-end positif et même (...) en course, je me suis senti très bien, » souligne le Finlandais. « Durant le deuxième relais, nous avons réalisé que nous si adoptions une stratégie à deux arrêts, nous pouvions gagner du terrain, mais après, à mon deuxième arrêt, j'ai perdu un temps précieux et ça m'a fait perdre quelques places. »

« En fin de course, j'ai dû me battre avec Button pendant quelques tours et après quand Fernando est revenu sur moi, la dégradation des pneus a fait que je n'ai pas pu le contenir. Nous quittons Interlagos avec de bonnes sensations et même si nous avons encore beaucoup de travail devant nous, ces progrès continus me rendent confiant pour l'avenir. »

Plus d'infos

Revivez les moments forts de la course quatre heures après l'arrivée dans l'iMagF1
Suivez toute l'actualité de la F1 et de Renault Sport F1 dans l'application Renault Sport F1 / Total par Sport Auto

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez