Une F12berlinetta Tour de France 64 unique !

Ferrari F12berlinetta Tour de France à Bruxelles

Le salon de Bruxelles a levé le voile sur une Ferrari F12berlinetta hommage à la Ferrari 250G GTO engagée au Tour de France 1964.

Le Salon de l’Automobile de Bruxelles vient de fermer ses portes aux visiteurs. Un événement qui chaque année prend un peu plus d’ampleur sur la scène internationale, notamment avec des modèles présentés pour la première fois. C’était le cas cette année avec l’Audi Q7 qui, quelques jours seulement après avoir été dévoilé à Détroit, faisait ses premiers tours de roue sur le Vieux Continent.

Chez Ferrari aussi il y avait de la nouveauté au salon de Bruxelles avec l’inédite F12berlinetta Tour de France 64. Sortie des ateliers de personnalisation Ferrari Tailor Made, elle est un vibrant hommage à une ancienne gloire des circuits : la 250 GTO de l’Ecurie Francorchamps, victorieuse du Tour de France 1964 avec Lucien Bianchi et Georges Berger à son volant.

Look vintage, matériaux modernes

Présentée conjointement par Ferrari et Francorchamps Motors, cette F12berlinetta Tour de France 1964 se pare de la même livrée de carrosserie que son aînée : du gris "Argento Auteil", et une bande jaune transversale reliant les ailes avant.
A l’intérieur, on note les sièges en cuir Mahagoni couleur tabac, pour un look vintage, lesquels peuvent être recouverts d’un tissu ignifugé bleu, en rappel à la sellerie initiale de la 250 GTO. Plusieurs rappels de la bande jaune s’appliquent sur les poignées de porte et le tunnel central.

Enfin, les tapis de sol ou le revêtement de l’intérieur de la malle de coffre sont réalisé en une matière technique nommée SuperFabric, un matériau dur et super-adhérent. Les panneaux de portes et le ciel de toit son eux en MycroPrestige, un revêtement doux, léger, imperméable et respirant.

Une préparation à 130.000€

Sous le capot de cette F12berlinetta Tour de France 1964 en revanche, pas de changement : on retrouve le V12 6.262 cm3 développant 740 chevaux.

Le prix ? 400.000€, contre un peu plus de 270.000€ pour une F12berlinetta classique. Un surcoût conséquent qui assure au prochain acquéreur de rouler dans une configuration unique. Le prix de l’exclusivité en somme.

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)9

mercredi 28 janvier 2015 à 16:28 adolf dit : C'était une boutade biens sur que ferrari est Fiat bande de larves miserables

mardi 27 janvier 2015 à 16:53 chris31 dit : "Argento Auteil", et une bande jaune transversale reliant les ailes avant. A l’intérieur, on note les sièges en cuir Mahagoni..." : ce serait pas plutôt "Argento Auteuil" et cuir Mahoganny" ? (mahoganny=acajou). "Bonjour les traductions et orthographes : on n'est pas à l'Université, mais il faut de la "lisibilité" (compréhension minimum) - non ?

mardi 27 janvier 2015 à 15:43 erich dit : Je n'ai jamais conduit de Fiat mais je me souviens de chacun de mes tours en Ferrari...430, 458, ff, ...avec un grand sourire

mardi 27 janvier 2015 à 11:58 rc dit : Je suis pas Fan de ferrari, mais j'ai croisé une F12 une fois ... Trop belle .... :)

mardi 27 janvier 2015 à 07:41 jesuisunoiseau® dit : Bien dit Gaetan!

mardi 27 janvier 2015 à 07:30 gaetan dit : adolf# jte rapelle que ferrari ses groupe fiat pas mercedes mdr

lundi 26 janvier 2015 à 22:04 Mika. dit : Oui ça fait chère payé , mais pour une "fiat" comme certain dise, ça reste une voiture de dingue. Toujours aussi agréable de voir des commentaires si lucides...

lundi 26 janvier 2015 à 20:56 adolf dit : C immonde cette bande jaune comment on peut gâcher une telle œuvre d'art ? Encore les méfaits de mercedes Benz qui rachète tous les constructeurs de prestige comme ferrari ou Lancia...

lundi 26 janvier 2015 à 19:03 jesuisunoiseau® dit : Chère cette peinture enfin bref, mouais bof encore une Fiat