F1 - Alonso va rester à l'hôpital

F1 - Fernando Alonso a été piégé par le vent

Fernando Alonso va rester en observation à l'hôpital. McLaren attribue son accident au vent très fort et l'équipe dément fermement un problème technique.

Fernando Alonso a eu un gros accident à Barcelone dimanche. Il n'a pas été blessé mais il a passé la nuit en observation à l'hôpital. Il va encore y rester.

« A l'hôpital, une analyse approfondie et complète de son état a été effectuée, y compris des scanners et des IRM, qui ont tous été complètement normaux, » indique McLaren dans un communiqué.

« Afin d'offrir l'intimité et la tranquillité nécessaires pour faciliter une récupération calme, il reste à l'hôpital en observation, et pour se remettre des effets des médicaments. »

McLaren tient à rassurer sur son état: « Fernando a une bonne récupération à l'hôpital, et il discute avec sa famille, ses amis et le personnel de l'hôpital. »

L'équipe n'a pas encore pris de décision sur la présence de Fernando Alonso aux essais de Barcelone de cette semaine.

L'accident a été causé par le vent

Les causes de l'accident de Fernando Alonso sont restées floues dans les premières heures, ce qui a fait naître de nombreuses rumeurs. Les analyses de McLaren indiquent que l'accident a été provoqué par une rafale de vent. Plusieurs pilotes, dont Nico Rosberg, se sont plaint de ces conditions.

« Même à ce stade avancé, nous avons été en mesure de faire quelques conclusions fermes, » précise McLaren. « Sa voiture est sortie large à l'entrée du virage trois, qui est un virage sur la droite rapide, et il est allé sur l'Astroturf à l'extérieur de la piste. En conséquence, une perte de traction a provoqué une certaine instabilité, le renvoyant vers l'intérieur du circuit, où il a repris la traction et percuté le mur sur le côté. »

« Nos conclusions montrent que l'accident a été causé par des rafales de vent à cet endroit à ce moment là, ce qui a affecté d'autres pilotes de manière similaire (par exemple Carlos Sainz Jr, qui a eu un accident au virage trois dans la séance de l'après-midi). »

« Nous pouvons affirmer catégoriquement qu'il n'y a aucune preuve qui indique que la voiture de Fernando a eu une défaillance mécanique de quelque sorte que ce soit. »

« Nous pouvons confirmer qu'absolument aucune perte de pression aérodynamique n'a été enregistrée, avec des faits qui indiquent que la voiture n'a pas eu la moindre perte aérodynamique, malgré le fait qu'elle était sujette à un niveau significatif de forces G. »

Le problème ne vient pas de l'ERS

Parmi les rumeurs qui ont circulé, une évoquait un souci d'ERS et plus précisément de MGU-K, McLaren ayant eu plusieurs problèmes sur le système dans les jours avant l'accident. Ces rumeurs indiquaient que Fernando Alonso aurait été inconscient à cause d'une décharge électrique. McLaren les dément catégoriquement.

« Nous pouvons également annoncer qu'il n'y a pas eu de décharge électrique ou d'irrégularité de quelque sorte une ce soit dans le système ERS de la voiture, ni avant, pendant ou après l'incident, » affirme McLaren.

« Le dernier point réfute les rumeurs erronées qui se sont répandues récemment, selon lesquelles Fernando aurait été inconscient en raison d'une décharge électrique. Ce n'est tout simplement pas vrai. »

« Nos données montrent clairement qu'il a rétrogradé tout en appliquant une pression totale sur la pédale de frein exactement au moment du premier impact, une chose qui n'aurait clairement pas été possible s'il avait été inconscient à ce stade. »

« Nos données confirment aussi que la voiture de Fernando est restée coincée contre le mur, d'abord avec sa roue avant-droite puis avec sa roue arrière-droite. C'était un impact latéral significatif. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 24 février 2015 à 13:40 foose dit : Depuis l'accident de Jules, ils sont plus sévères avec le contrôle médical après un impact sérieux, tant mieux pour la sécurité des pilotes, ce n'est pas des gladiateurs.

mardi 24 février 2015 à 12:26 bmw hp4 dit : étrange cette sortie et sont hospitalisation