Publié le 01/04/2015 à 14:02

F1 - Vettel aurait eu du mal à doubler Hamilton

F1 - Vettel n'aurait pas pu dépasser Hamilton

Ferrari pense que Sebastian Vettel aurait eu du mal à prendre l'avantage sur Lewis Hamilton en piste à Sepang. Tout s'est joué derrière la voiture de sécurité.

Sebastian Vettel a décroché un succès inattendu à Sepang, aidé par plusieurs facteurs. La Ferrari gérait mieux les pneus dans la chaleur, permettant à Vettel de faire un arrêt de moins que les pilotes Mercedes, et ces derniers ont fait l'erreur de changer de pneus quand la voiture de sécurité est intervenue.

Sans ces stratégies décalées, Sebastian Vettel aurait eu beaucoup plus de mal à s'imposer. Ferrari doute qu'il aurait pu doubler Lewis Hamilton en piste.

« Je pense que nous avons probablement été plus rapides que Mercedes en course, » a déclaré James Allison, le directeur technique de la Scuderia, à AUTOSPORT.

« Si vous êtes peut-être un ou deux dixième plus rapide, ce qui était probablement le cas pour nous, c'est très difficile de concrétiser ça en un dépassement, c'est très difficile de doubler deux voitures. »

S'arrêter en début de course aurait donné une opportunité à Mercedes

Sebastian Vettel ne s'est pas arrêté en début de course, ce qui lui a donné la tête. Un passage aux stands l'aurait probablement obligé à faire trois arrêts et cela aurait surtout offert la possibilité à Mercedes de mieux lui répondre.

« Ils auraient eu la possibilité de séparer les stratégies et au moins de nous battre avec une voiture, » estime Allison. « La voiture de sécurité nous a offert l'opportunité de doubler sans douleur. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 02 avril 2015 à 14:58 diovanno dit : Ça ne lui a pas empêcher de gagner...

jeudi 02 avril 2015 à 10:57 Citoyen SP98 dit : Il a deja eu du mal à trouver sa queue

mercredi 01 avril 2015 à 23:09 Mdr dit : Ils ont raison mais faut pas oublier que Vetel es un super pilote quand il es devant....

mercredi 01 avril 2015 à 17:29 Calitcho dit : Ferrari se la joue modeste !!