Publié le 15/04/2015 à 09:49

L’unique roadster Miura au Techno Classica 2015

Lamborghini au Techno Classica d'Essen

Arrivée des beaux jours oblige, Lamborghini mettra ses roadsters à l’honneur au salon Techno Classica d’Essen du 15 au 19 avril.

Le Techno Classica d’Essen, en Allemagne, c’est l’un des plus grands salons, si ce n’est le plus grand salon dédié à l’automobile de collection au monde, tout juste devant Rétromobile. Les constructeurs sont nombreux à y faire le déplacement, des plus généralistes comme Volvo, Opel, BMW ou Audi, aux plus prestigieux comme Lamborghini qui vient de dévoiler son programme.

Et avec l’arrivée des beaux jours, la firme de Sant’Agata Bolognese a décidé de mettre à l’honneur sur son stand du pavillon 7 une catégorie bien particulière de sa production : ses roadsters uniques. Uniques ou presque puisque si la Miura Roadster a effectivement été produite à un seul exemplaire, la Veneno Roadster, également exposée, a été vendue à une poignée d'exemplaires.

Un peu d’histoire...

La Lamborghini Miura Roadster est un concept qui a fait sa première apparition au salon de Bruxelles en janvier 1968. Reprenant une base de Miura P 400, et portant le numéro de châssis #3498, elle confirmait l’ambition de Ferruccio Lamborghini, seulement 5 ans les débuts de la marque, de proposer des modèles innovants. Pourtant, en dépit d’un très bon accueil du public, le roadster Miura n’ira jamais jusqu’à la production.

Dessinée à quatre mains, celles de Nuccio Bertone et de Mercello Gandini, ce roadster se démarque du coupé notamment avec ses larges écopes latérales permettant le V12 4.0 litres de 350 chevaux, monté en position centrale transversale.

En 1969, la Miura Roadster sera achetée par ILZRO, une organisation internationale de recherche sur le zinc, qui pour tenter de convaincre l’opinion sur les bienfaits de l’élément chimique, sera repeinte et équipée d’éléments à base de zinc. Elle sera même rebaptisée Zn 75 ! Puis la Miura Roadster changera plusieurs fois de mains, jusqu’à ce que l’un de ses propriétaires décide de la remettre dans son état d’origine, de la peinture légèrement bleue aux tapis de sol rouges.

Seulement 9 Veneno Roadster

De son côté, la Lamborghini Veneno Roadster a été présentée en 2013, et est l’une des supercars les plus radicales de la firme de Sant’Agata Bolognese. Conçue comme un prototype de course, de la mécanique à l’aérodynamique, elle a quand même été homologuée pour la route. Sur sa structure entièrement faite en fibre de carbone repose un V12 6.5 litres développant 750 chevaux. N’affichant que 1.490 kilos sur la balance, la Veneno Roadster est capable d’un 0 à 100 km/h en 2,9 secondes.

Au final, seuls 9 exemplaires de la Lamborghini Veneno Roadster ont été produits et vendus pour la bagatelle de 3,3 millions d’euros... chaque ! Le modèle présenté à Techno Classica provient lui du Musée Lamborghini de Sant’Agata Bolognese et se présente dans une teinte rouge "Rosso Efesto" unique, développée pour le modèle.

Informations pratiques

Le salon Techno Classica 2015 se tient du 15 au 19 avril à Essen, en Allemagne. Comptez 40€ pour le 15 avril en réservant en avance (45€ sur place), et 22€ du 16 au 19 avril avec pré-réservation (25€ sur place).

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)5

mercredi 15 avril 2015 à 16:02 Nathan dit : Ça serait quand même bien de vous relire avant de publier merci.

mercredi 15 avril 2015 à 15:00 valou dit : elle est mieux en coupe une legende

mercredi 15 avril 2015 à 12:16 Djet dit : Une véritable légende !

mercredi 15 avril 2015 à 11:09 z dit : quelle voiture !! le profil est magnifique

mercredi 15 avril 2015 à 10:39 Henryquatre dit : Dans ce cas il eut été plus avisé d'écrire ''chacun'', et non''chaque''.