Publié le 19/04/2015 à 19:31

Les notes des pilotes et du GP : Kimi en héros

Le carnet de notes du GP F1 de Bahreïn 2015

Sport Auto.fr note tous les pilotes à l'issue de chaque grand prix. La meilleure, à Bahreïn, est de 19 pour Räikkönen et la pire de 9 pour Maldonado.

Kimi Räikkönen – Ferrari - 19/20

Le héros de la course. Rythme énorme pendant le GP. Il revenait sur Vettel dès le premier relais. Il n’a pas pu le passer et a perdu du temps. Il a ensuite adopté une autre stratégie, avec les mediums le relais suivant. Avec, il allait plus vite que Vettel en tendres. Une performance de course fantastique. A se demander si Kimi n’aurait pas pu menacer la victoire d’Hamilton s’il était parti plus haut sur la grille. Qualification encore en dedans, à 2 dixièmes de Vettel.

Lewis Hamilton - Mercedes -18/20

Après un début de week-end très discret, Hamilton a sonné la charge en qualifications. Sa quatrième pole positions de l’année, 4 dixièmes devant Vettel. Il a maîtrisé la course, manquant de tout perdre lors d’un changement de roues récalcitrant. La marge sur les Ferrari n'était pas énorme.

Valtteri Bottas – Williams - 17/20

Un Valtteri digne de 2014. Devant Massa en qualifications de 4 dixièmes et dans le rythme en course. Il ne peut pas suivre les Ferrari mais a bien lutté pour garder Vettel jusqu’au bout derrière lui.

Nico Rosberg – Mercedes – 16/20

Il n’avait une nouvelle fois pas la pointe de vitesse pour aller chercher Hamilton, mais il s’est battu comme un chien. Car inéluctablement, Vettel le passait à l’occasion des arrêts au stand. Il a manqué l’opportunité de passer Hamilton quand celui-ci a perdu du temps lors de son changement de roue. Une course de caractère, ruinée par son erreur à 2 tours de la fin. Il n'avait plus de freins. Kimi lui a chipé la 2e place.

Sebastian Vettel – Ferrari - 15/20

Super qualification mais une course brouillonne. Il n’avait pas le rythme de Kimi et a commis plusieurs petites erreurs au premier virage. Il a souffert au freinage. Il est même sorti légèrement de la piste dans le dernier virage, permettant à Rosberg de le repasser.

Daniel Ricciardo – Red Bull - 15/20

Très beau tour de qualif et course solitaire mais là où sa voiture peut l’amener. Il a cassé le moteur en passant la ligne d’arrivée. Ouf !

Romain Grosjean – Lotus - 14/20

Quatre Q3 en quatre GP. Et il entre dans les points pour la deuxième fois consécutive. Grosjean pilote exactement comme il faut.

Fernando Alonso – McLaren - 14/20

Excellent temps en Q1, au-dessus des prévisions de McLaren. Il a bataillé comme un diable dans le peloton pour gagner des places. Il échoue à une place des points. Rageant. Il aurait mérité un point.

Felipe Massa – Williams - 13/20

Il a calé au départ du tour de chauffe (souci mécanique) après une qualif en deçà de ses standard 2015. Il a été battu pour la première de l’année par Bottas. Il a réussi à revenir dans les points.

Carlos Sainz Jr - Toro Rosso - 13/20

Il a retrouvé la forme de ses débuts en Australie, avec sa 2e participation en Q3. En course, il a manqué son départ puis reculé, sa Toro Rosso n’était pas dans le coup. Il se battait quand sa voiture a abandonné. Pour la première fois de 2015.

Felipe Nasr – Sauber - 12/20

Sauber moins en forme qu’en Chine. Nasr moins flamboyant qu’en Australie aussi.

Fernando Alonso aurait mérité 1 point

Marcus Ericsson – Sauber - 12/20

Il fait du bon boulot, non loin de Nasr. Aux essais et en course.

Sergio Pérez – Force India - 12/20

Course au mérite après des essais moins brillants que ceux de son équipier.

Daniil Kvyat – Red Bull - 12/20

Il a failli avoir une mauvaise note. Mais sa course pour revenir dans les points ponctue sur une note positive un week-end semé d’embuches mécaniques (encore) et de petites erreurs de pilotage. Il est très nerveux.

Nico Hülkenberg – Force India - 12/20

Première Q3 de sa saison mais gâchée par une course moyenne.

Will Stevens – Manor - 12/20

Toujours aussi solide dans la pauvre Manor.

Max Verstappen - Toro Rosso - 10/20

Son moins bon week-end de 2015. Battu en qualif par Sainz, et loin en course, là aussi à cause des performances de la Toro Rosso. En plus, il abandonne pour la 3e fois en 4 courses.

Roberto Mehri – Manor - 10/20

Il est très largement dominé par Stevens : une pleine seconde en qualif et 40 secondes en course.

Pastor Maldonado – Lotus - 9/20

Victime d’un problème mécanique en Q1, il a encore commis de nombreuses petites erreurs en course : un hors-piste, une friction et une entrée au stand de travers... Et de temps en temps, il fait claquer un meilleur tour en course ! Allez comprendre.

Jenson Button – McLaren – Non noté

Seulement 31 tours dans tout le week-end, pas de qualif, pas de course... Les problèmes mécaniques l’ont accablé du début à la fin.

Le GP : 15/20

Course passionnante avec une lutte stratégique et parfois directe entre les Ferrari et les Mercedes. De beaux dépassements de Rosberg, la cavalcade de Kimi, la résistance de Bottas face à Vettel, un groupe Perez/Kvyat/Massa/Alonso/Nasr chaud bouillant. Cela change de la Chine !

Photo de Thibault Larue

posté par :
Thibault Larue

Réagissez

Commentaire(s)6

lundi 20 avril 2015 à 23:05 gdsr dit : après le débat pro française/pro allemande... après le débat pro Renault/ pro PSA... le débat pro f1/pro moto gp... ça s'arrange pas tout ça

lundi 20 avril 2015 à 20:15 mdr dit : C est sur en moto GP c est mieux !!! Marquez vainqueur à chaque grand prix sauf quand il chute ou le victoire est pour Rossi , génial le moto GP !!!! bande de naze

lundi 20 avril 2015 à 14:13 BobduGrand8 dit : Si vous n'aimez pas la F1, n'en dégoutez pas les autres ! Et allez sur des sites de motos ! cte blague !

lundi 20 avril 2015 à 13:18 BobduGrand8 dit : Si vous n'aimez pas la F1, n'en dégoutez pas les autres ! Et allez sur des sites de motos ! cte blague !

lundi 20 avril 2015 à 10:05 juju dit : tout comme Opie je soutient à 100% son commentaire.

lundi 20 avril 2015 à 00:25 Opie dit : 15 pour ce GP, soyons sérieux. J'ai regardé le moto GP, la OUI on pouvait mettre 15 et même plus. triste spectacle que cette F1 moderne. Mention spéciale à la chaîne de 12 kilos que Hamilton portait en interview, ridicule.