La Donkervoort D8 GTO, toute de carbone nue

Présentation Donkervoort D8 GTO Bare Naked Carbone

Donkervoort présente la D8 GTO Edition Bare Naked Carbon, premier modèle de la marque réalisé en carbone nu.

Donkervoort, constructeur néerlandais aussi discret que ses réalisations sont radicales, avait ouvert 2015 en fanfare en présentant dès la première semaine la D8 GTO Bilster Berg Edition. Sous ce nom à rallonge se cachait une authentique sportive, extrême, toutes options, fabriquée à seulement 14 exemplaires.

Et la firme basée à Lelystad a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Elle nous revient avec une nouvelle déclinaison de sa D8 GTO (découvrez l’essai vidéo de la D8 GTO au Mans) baptisée cette fois-ci D8 GTO Edition Bare Naked Carbone. Les plus anglophones d’entre vous l’auront sans doute compris, il s’agit ici d’une version dont la carrosserie a été réalisée entièrement en carbone nu. Et si chaque D8 GTO se compose à 90 % de carbone, c’est une toute première pour Donkervoort.

Carbone dedans et dehors

Uniquement esthétique, cette édition spéciale met l’accent sur la fibre tressée, apportant à la fois un côté technologique et sombre au modèle, "mystérieux" comme le précise le constructeur. Le carbone nu s’étend du nez jusqu’au diffuseur, mais aussi à l’intérieur du tableau de bord à l’intérieur des portières, en passant par les sièges, l’encadrement des vitres ou encore le seuil des portes. Même la serrure de contact, le cache ceinture, le cache de la barre antiroulis et les encadrements des phares sont réalisés en carbone nu.

A noter que chaque D8 GTO Edition Bare Naked Carbon voit son carbone recouvert d’un vernis anti-UV exclusif, avec finition mate ou brillante. Chaque composant en carbone est développé et fabriqué en interne.

La D8 GTO sur le circuit du Mans

Pour rappel, la D8 GTO est équipée du 5 cylindres turbo d’Audi (équipant les TT RS et RS3), développant 350 chevaux. Très puissante, la D8 GTO est également un poids léger puisqu’elle ne revendique que 788 kilos sur la balance. Et sans peinture, la version Edition Bare Naked Carbon est annoncée encore un peu plus légère. Découvrez ou redécouvrez les accélérations fulgurantes de la D8 GTO en vidéo sur ce lien !

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 23 avril 2015 à 20:40 bibishoot dit : une vraie voiture de furieux.... pas faite pour être belle (moi personnellement je ne la trouve pas moche) mais surtout super efficace. ce doit être quelque chose d'en rouler une !!

mercredi 22 avril 2015 à 11:19 D8 GTO dit : de la daube

mardi 21 avril 2015 à 22:11 mercedes/AMG dit : Trop de carbone tue le carbone. En dehors de cette édition fumeuse de ce model, cette voiture est magnifique et procure de sacrées sensations. Pour en avoir testé une sur circuit, je peux dire que les poils se hérissent à chaque accélèration. Si quelqu'un connait un endroit où essayer une Caterham, pourrait-il me le faire savoir car j'aimerai bien pouvoir comparer ces deux petites bombes.

mardi 21 avril 2015 à 21:35 R Design dit : Pour avoir rouler avec ce type de voitures (mais beaucoup moins puissante que cette là) ça doit être de la folie!! Rien d'autre n'arrive à procurer autant de sensations sur la route, ça c'est de la super sportive !!!

mardi 21 avril 2015 à 19:11 Tim100 dit : @CAMAROc67 Ce n'est pas du tout la même catégorie.

mardi 21 avril 2015 à 14:20 CAMAROC67 dit : Ça va envoyer du lour, elle a la pussance, le poids et surtout... LE STYLE. Tout pour écraser les Ferrari Spéciale et autres Mclaren 650 S...

mardi 21 avril 2015 à 13:24 D8 GTO dit : Le must.

mardi 21 avril 2015 à 13:00 david dit : Quand d'autres constructeurs font des voitures pour pkaire aux femmes. Donkervoort lui, concoit des caisses viriles, des vrais bagnoles de mecs, des voitures comme il ne s'en fait plus !!! Et ça c'est bon!