Publié le 04/05/2015 à 17:35

F1 - Lotus parvient enfin à limiter ses déficits

F1 - Lotus a fait des économies

Lotus a limité ses pertes en 2014, après avoir réduit son personnel. L'équipe reconnaît cependant être allée trop loin, ce qui l'a gênée en piste.

Durant plusieurs années, Lotus a perdu de l'argent. Sur l'exercice 2013, l'équipe a perdu 64 millions de livres (86,6 millions d'euros) et elle a voulu faire des économies l'an dernier. Le plan mis en place a porté ses fruits puisque selon AUTOSPORT, Lotus va enregistrer des pertes de moins de 6 millions de livres (8,1 millions d'euros) pour l'exercice 2014.

« Quand je suis arrivé (en janvier 2014, NDLR), il y avait un gros déficit au niveau des revenus et des dépenses, » a déclaré Matthew Carter, le PDG de Lotus, à AUTOSPORT.

« Nous avons fait une réduction des coûts assez drastique, en nous séparent de plusieurs personnes, en faisant beaucoup de licenciements, et après il fallait limiter les coûts partout où c'était possible, et ça a marché. »

« Nous espérions être au seuil de rentabilité, mais il y a encore il y a encore des discussions sur le stock et des pièces avec les comptables, mais nous allons probablement y arriver, à peu près. »

Lotus est allé trop loin dans les économies

Lotus a bénéficié de cette restructuration à court terme, mais cela a compliqué la tâche de l'équipe en piste. Elle n'a pas eu les ressources financières et humaines pour progresser après un début de saison difficile en 2014. Le management a pris conscience qu'il avait été excessif dans ses économies, et il a dû renforcer certains départements.

« En fait nous sommes peut-être allés trop loin l'an dernier, en coupant trop de têtes, » reconnaît Carter. « Avec le recul, nous étions un peu justes avec l'équipe de course l'an dernier, à tel point que nous n'avions pas d'ingénieur de course en chef. »

« Nous sommes a également loin dans les départements aérodynamique et de design, donc graduellement au cours de l'hiver nous avons recruté à nouveau des gens. »

Lotus pourrait finalement payer ces choix dans ses finances. L'équipe est passée de la quatrième place du championnat en 2013 à la huitième en 2014, ce qui signifie qu'elle va recevoir une part beaucoup plus faible des revenus issus des droits commerciaux cette année, ce qui pourrait à nouveau creuser les déficits.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mardi 05 mai 2015 à 17:11 ridicule dit : On s en contrefou de la F1 ( et du foot)

mardi 05 mai 2015 à 14:52 yoyo45 dit : le déficit c'est Grosnul ! Virez le

mardi 05 mai 2015 à 14:44 Jeff Pagani dit : La f1 c'est deja plus passionant que le foot Sinon comment Lotus pourait faire des benefices ? En virant Maldonado biensur ! Ah, excusez moi, il rapporte quelques petits millions avec ses sponsors, donc on le garde ! Alala

mardi 05 mai 2015 à 14:33 racing foli dit : @gil49 «Pour vous, tout le sport se résume à la F1 ?» Pour une fois que le mot «Sport» lors des informations ne se résume pas à 5mn de foot seulement…

lundi 04 mai 2015 à 20:05 avocado dit : Un PDG avec son discours plan comptable ça ne colle pas avec une écurie de F1 en recherche de performance.Un directeur sportif,plus au faite des réalités du terrain,aurait certainement mieux convenu pour gérer cette équipe.

lundi 04 mai 2015 à 19:14 gil49 dit : Pour vous, tout le sport se résume à la F1 ?