Royale 300 : la plongeuse de manufacture française

Montre de plongée Pequignet Royal 300

Pequignet poursuit son renouveau en dévoilant la Royale 300, une plongeuse atypique et fonctionnelle. Et son mouvement de manufacture est français !

Si on vous dit Morteau, vous nous répondrez saucisse. Vous pourrez aussi désormais penser à Pequignet. La vénérable maison française a ses quartiers dans la petite ville du Jura et connaît, depuis 2011, un véritable renouveau. La raison : une profonde refonte de la gamme et une exigence tirée par le haut. La preuve en est avec le Calibre Royal, mouvement de manufacture 100% français qui a nécessité 279 plans, 318 composants, 150 outillages et qui est protégé par 8 brevets.

Réserve de marche 88 heures

L'une des qualités de cette mécanique est son excellent isochronisme. Son énorme ressort de barillet lui permet d'avoir 88 heures de réserve de marche. La masse oscillante est ajourée et ornée d'une fleur de lys, emblème de la manufacture. Mais pour apprécier le design de cette mécanique, il faudra dévisser le fond plein de cette Royale 300. Plongeuse dans l'âme, cette nouvelle montre est typée sport : aiguilles luminescentes massives, gros index, lunette unidrectionnelle, couronne à 2 heures pour éviter qu'elle ne heurte le poignet, bracelet caoutchouc, etc...

Alternative

Pequignet souffre pour l'instant d'un réseau moindre que les marques suisses les plus répandues. Dommage car cette Royale 300, avec son parti pris stylistique fort, change des sempiternelles Submariner, Seamaster ou autres plongeuses japonaises. L'indication de la réserve de marche n'altère pas la lisibilité. Son diamètre de 43 mm (pour une épaisseur de 15,10 mm) pourra en effrayer quelques uns mais ses atours, entre autres, lui permettent de résister par 300 m de fond. Le prix de la Pequignet Royale 300 : 4 500 €.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 16 juin 2015 à 13:50 Fandelimousine dit : Vraiment très belle.

mardi 16 juin 2015 à 13:13 doudou587 dit : merci pour la précision... j'allais la faire... le massif du jura n'est pas un département !

mardi 16 juin 2015 à 12:55 shnorkell dit : @autoplus, Morteau est une commune du Doubs !