Perpétuelle : l'IWC Portugaise Calendrier Annuel

Massive mais élégante, la nouvelle IWC Portugaise

Index appliqués, boitier savamment poli, aiguilles finement ciselées : au fil des ans, la Portugaise évolue doucement et conserve ce charme intemporel.

Rolex a la Submariner, Omega la Speedmaster, Tag Heuer la Carrera, Jarger-Lecoultre la Reverso et IWC a la Portugaise. Cette montre est, pour beaucoup d'amateurs, un graal horloger, parfaite synthèse entre l'élégance et la technicité. L'appellation fête ses 75 ans et pour l'événement, IWC nous sort une version très complète : secondes déportées, réserve de marche, mois, date et jour. Ne lui manque plus que la phase de lune (disponible sur une autre déclinaison).

Back in the 30's

La Portugaise est née dans les années trente. Deux navigateurs lusitaniens demandent à IWC de créer des montres bracelets aussi précises qu'un chronomètre de marine, référence absolue à l'époque, les marins devant pouvoir compter sur une mécanique fiable et précise pour se diriger. IWC décide de réquisitionner un mouvement de montre de poche pour répondre à la demande. Résultat : dès 1939, date de lancement de cette pièce, la Portugaise est d'un diamètre conséquent.

Dans la lignée

Nous sommes en 2015 est les codes stylistiques n'ont pas changé si ce n'est que le calibre 74 de l'époque cède sa place à un impressionnant mouvement 52850, remontage automatique, qui a nécessité 5 années de développement. Ce dernier remplit quasiment l'intégralité des 44,2 mm de la montre. Compte tenu des complications embarquées et de la réserve de marche (7 jours), il a fallu deux barillets. Le prix de cette magnifique pièce : 21 300 € (en acier et bracelet croco).

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 13 août 2015 à 18:00 Jean Raoul ducable dit : portuguaise Ça c'est de la montre en béton

jeudi 13 août 2015 à 10:29 pseudo dit : hé, a ceux qui sont toujours la pour critiquer quelque chose (deja, que votre vie doit etre ennuyeuse) et puis on vous force pas a cliquer sur ces articles non? si vous apportuez des infos sur ces montres dans vos commentaires au moins mais la meme pas ... si vous reflechissiez un peu vous pourriez vous interesser a la complexité de fabrication de ces montres d'exception, et tiens pourquoi pas comparer ca a la complexité de fabrication des voitures d'exception par exemple. au moins sur le principe. pour finir sport auto est un magazine d'exception, beaucoup de marques automobiles s'associent parfois avec des des horlogers. on voit meme parfois des pilotesde formule 1 faire des pubs pr certaines marques. amors si la vous ne voyez toujours aucun rapport... j'aurais la legere envie. de vous dire que c'est un peu idiot.

mercredi 12 août 2015 à 12:49 Hugues dit : Qui a ecrit ca sert a quoi des montres ... C'est pas hugues : celui qui me prends mon nom va prendre mon epee entre les deux yeux : mort immediate . Attention ca fait 2 fois .

mercredi 12 août 2015 à 12:45 Hugues dit : DireSrait Mais que tu es con , tu dis encore un mot debile a qui ? Tu peux pas parler auto bon sens au lieu d"insulter les gens . Tu as 7 ans et encore . Nul et 0 .

mercredi 12 août 2015 à 12:41 Hugues dit : DireStrait Tu dis une connerie a nouveau .

mercredi 12 août 2015 à 07:41 DireStraits dit : Mais ta gueule

mercredi 12 août 2015 à 05:51 hugues dit : ça sert a quoi des montres sur un site automobile??? a quand les téléphones portables ou bien les lunettes de soleil???

mardi 11 août 2015 à 23:05 Bis repetita... dit : Vroum vroum!! oh! pardon!! tic tic tic tic... moi je proposerai plutôt à certains de se promener avec un relevé de compte plastifié en sautoir, une montre à 10 euros (et s'ils le veulent, une plume où je pense...) J'aimerais mettre mon veto monsieur Vetaux, qu'a à voir Sport Auto avec ces idioties? Il est vrai que j'ai commencé à le lire du temps de Gérard Crombac, que j'ai continué -longtemps- à dévorer les essais de José Rosinski, qu'après avoir résilié mon abonnement (vous n'en serez guère surpris j'imagine) il m'arrive de venir ronfler à la lecture de nouvelles "automobiles" telle celle-ci... J'imagine que la prochaine étape sera un poster de Mademoiselle Hilton, à poil, mais avec une montre!! vive les sensations de pilotage... La prochaine avancée éditoriale sera t-elle la censure de toute critique?