Publié le 14/08/2015 à 11:05

F1 - Renault veut des progrès « visibles »

F1 - Renault veut vraiment réduire l'écart

Renault pense que ses nouveautés, prévues pour Sotchi, permettront de vraiment réduire l'écart avec Mercedes. Elles ne viendront pas d'Ilmor.

Renault dispose encore de 12 jetons de développement, plus que tous ses rivaux. Ils devraient être utilisés tard, probablement à Sotchi, pour avoir un temps de développement plus long. Le motoriste français promet de véritable progrès. Combler l'écart avec Mercedes est impossible mais le but est de se rapprocher.

« Je veux que ce soit une différence visible, pas seulement une différence qui peut se voir avec l'ingénieur performance sur un ordinateur en regardant la télémétrie, » a indiqué Cyril Abiteboul, le patron de Renault Sport F1, à Motorsport.com. « Je veux que ce soit une différence qui peut se voir dans le chrono. »

« Ce n'est pas le genre de différence qui permettra à Red Bull de revenir sur Mercedes, soyons sincères sur ça, mais ça sera une part substantielle du déficit que nous avons sur Mercedes. »

Pas de nouveauté venue d'Ilmor

Depuis quelques mois, Renault travaille avec Ilmor, la société de Mario Ilien, dont le département F1 a été racheté par Mercedes en 2005 puis relancé de manière indépendante. Même si Renault juge le partenariat utile, aucune nouveauté ne viendra d'Ilmor cette année.

« Je pense que la collaboration est bonne, » estime Abiteboul. « C'est bien de travailler avec des gens de l'extérieur, parce qu'on ne peut pas progresser en interne si on ne se met pas en concurrence mais aussi sans avoir de partenariat avec des gens de l'extérieur. Donc tout d'abord, c'est bien d'avoir un regard extérieur, du soutien et un retour d'informations. »

« Mais pour le moment sur notre moteur actuel, sur le moteur qui arrive, il n'y a rien qui vient d'Ilmor. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y aura rien dans l'avenir, ou que ça n'a pas eu une influence positive. »

Les idées apportées par Ilmor n'ont pas permis de faire évoluer le moteur sensiblement : « Il n'y a rien qui sera utilisé dans le moteur que nous utiliserons. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

dimanche 13 décembre 2015 à 23:09 georard dit : Pourquoi en 2017 renault ne proposerais pas un moteur 4 cylindres turbo hybride sont idée d origine badge tag heure et son v6 turbo hybride ca aurai du sens pour les écuries satellites moteur économique et performant. En piste silence radio des ingénieurs la piste aux pilotes du bruit de la vitesse des ravitaillement Pour différentes stratégies choix des gommes aux pilotes et les fans contents monsieur Ecclestone rendez nous le grand prix de france un effort sur le prix du plateau et merci

jeudi 20 août 2015 à 07:22 ManorMarussia dit : P2-P3 c'est pas visible ?

samedi 15 août 2015 à 16:02 titeuf dit : ... ce qui n'empêche pas qu'on ne peut que constater que Renault F1 a les plus grandes difficultés à sortir des Watts de son moteur. la conception est peut être en cause, le problème est peut être sur le fond, ce qui est plutôt embêtant... surtout pour eux ! Mercedes et Ferrari pendant ce temps là... eux aussi ils progressent... et ça se voit, notamment chez les rouge.

samedi 15 août 2015 à 10:18 gil49 dit : SAUBER était l'infrastructure de BMW, pour MERCEDES, c'est BROWN GP ;

samedi 15 août 2015 à 00:30 Output dit : Ne pas confondre Illmor devenu "Mercedes Benz High Performance Engines" et "Illmor Engineering Limited" créé après le rachat de MB. Illmor est créé a la base par le Suisse Mario Illien, et le britannique Paul Morgan (ex ingénieurs Cosworth), ainsi que Penske (Investisseur). Depuis, Paul Morgan est décédé et restent Illien et Penske. Mario Illien était d'ailleurs le responsable des Moteurs Mercedes double champion f1 avec McLaren et Mika Hakkinen. Aujourd'hui, Mario Illien (Illmor) fait les moteurs Honda en IRL ainsi que pour Penske Racing en Nascar. Illmor avait même aligné une Moto en MotoGP en 2007, c'était la SRT X. Renault à bien fait appel à Illmor et directement a Mario Illien. Sauf que la collaboration ne c'est pas passé très bien. Renault à bien repris quelques idées mais en gros ne jugeait pas bonnes la plupart des solutions proposées par Illien. Excusais moi l'orthographe, pas facile pour moi d'écrire français, merci le correcteur automatique ;-)

vendredi 14 août 2015 à 21:35 l abbé Taillere dit : @chris31... Oui Mercedes a racheté Ilmor tout comme il avait racheté Sauber pour les chassis....la difference c est que chacun de coté Mario Ilmer comme Peter Sauber ont remonté des structures similaires ....se permettant de réutiliser le nom pour Ilmor ,Mercedes ayant renommé les anciennes structures...aussi le Ilmor d hier et celui d aujourd hui n ont en commun que leur fondateur !!

vendredi 14 août 2015 à 12:39 chris31 dit : Je croyais qu'Illmor était l'atout dans la manche de Mercedes (qui a "fontionné" comme ça par le passé : rachat du motoriste de Penske en Indycar, d'Illmor en F1-j'ai cru-... ) ! En fait, Illmor est un atout, un plus pour Renault... enfin, on le souhaite !