F1 - Les cockpits fermés de plus en plus évoqués

F1 - La FIA veut améliorer la sécurité

La FIA étudie deux solutions pour améliorer la protection de la tête des pilotes après les accidents de Jules Bianchi et Justin Wilson.

Les monoplaces sont devenues de plus en plus sûres mais la tête du pilote reste mal protégée. Les décès de Jules Bianchi en F1 et de Justin Wilson en IndyCar, ainsi que celui de Henry Surtees en F2 en 2009 et la blessure à la tête de Felipe Massa à la tête en F1 la même année, relancent le débat sur des cockpits fermés.

L'endurance l'a déjà imposé en LMP1, avec des prototypes fermés. La FIA a étudié des solutions en monoplace, avec notamment une bulle au dessus du cockpit. Les solutions testées n'ont pas donné une pleine satisfaction, en compliquant la vision du pilote ou son extraction en cas de blessure, mais la FIA fait toujours des recherches sur le sujet.

« Nous travaillons sur ça depuis quelques années et nous avons quelques solutions à tester, certaines plus efficaces que d'autres, » a expliqué Charlie Whiting, le directeur de course, à AUTOSPORT.

« Nous avons eu l'approche du cockpit d'avion de chasse, mais les côtés négatifs dépassaient largement les côtés positifs. Nous avons eu des structures assez moches devant le pilote, mais ils ne peuvent pas rouler avec parce qu'ils ne peuvent pas voir avec ça. »

« Donc ça a été très dur de trouver une chose efficace. »

Deux solutions envisagées

La FIA semble désormais exclure de totalement fermer les cockpits. Les deux nouvelles options envisagées ajoutent des protections pour empêcher des débris d'atteindre la tête du pilote, mais en conservant des ouvertures, nécessaires en cas d'extraction.

« Nous avons deux solutions sur la table, la première vient de Mercedes, » précise Whiting. « Ca ne recouvre pas le pilote, on peut encore sortir le pilote, ce qui est l'une des choses les plus importantes, et c'est un arceau au dessus de la tête du pilote et devant lui, mais avec un seul poteau central. »

« Nous étudions aussi un autre procédé qui est de mettre des pales de différentes hauteurs sur le châssis et devant le pilote, à des angles qui les rendraient presque invisibles pour lui. »

Ces protections arriveront

La FIA a eu beaucoup de mal à trouver une solution efficace, qui apporte la sécurité sans réduire la visibilité ou compliquer une extraction. Charlie Whiting reste convaincu qu'une solution sera trouvée.

« Je vois clairement ça arriver un jour, » estime Whiting. « Un jour, il y aura quelque chose qui diminuera un risque de blessure du pilote. »

« Que ce soit aussi bon pour le protéger qu'un objet qu'un cockpit comme un avion de chasse, j'en doute, mais ça lui apportera une protection. »

« Nous devons persévérer. Nous devons faire quelque chose, même si ça ne protège pas le pilote à 100% dans toutes les circonstances. »

Max Chilton, qui était chez Marussia les deux dernières saisons, pense qu'il faut poursuivre les recherches sur les cockpits fermés. Il juge les solutions testées par la FIA efficaces et il est certain qu'un tel concept sera adopté à terme.

« C'est la faiblesse que nous avons conservée en sport automobile et c'est celle que nous devons rendre un peu plus sûre, » a déclaré l'Anglais à Sky Sports F1. « Il y a des dangers à les avoir, parce que si on est coincé on ne peut pas sortir, mais d'après les images que j'ai vues, c'est très solide. Je pense que nous devons trouver une solution pour que ça arrive pour que quel que soit le type d'accident qu'on a, on s'en sorte à 100% »

« On ne penserait même pas à être percuté par un débris si on était protégé, on ne le saurait même pas, ça ne laisserait probablement pas de trace. Donc c'est clairement le chemin à prendre à mon avis. Ca pourrait être dans cinq ans, ça pourrait être dans 10 ans, mais je vous garantis qu'il y aura des protections au final. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)17

samedi 29 août 2015 à 11:19 Nanbawan dit : Il aurait suffi d'un peu de bon sens à la direction de course pour sauver Bianchi mais effectivement un "canopy" aurait pu sauver Justin Wilson. Après il faudra vraiment que ça soit renforcé ; une simple verrière n'apporterait pas grand chose. Pour le dégagement du pilote, il y a sans doute des solutions technologiques. Ceci dit, avant d'en arriver là en Indycar peut être faudra-t-il envisager des casques version "speedway" de la même manière que les monoplaces ont une configuration spéciale. Des casques plus protecteurs avec un véritable bouclier pour parer les débris.

jeudi 27 août 2015 à 20:29 avocado dit : @ lol; il existe des boulons à rupture de cisaillement c-à-d on choisit la force à laquelle on veut qu'un élément résiste 30Nm,100,au choix.Dans le cas de la F1 peut importe si la cellule casse dans le 10 eme de seconde après l'impact l'objet aura été détourné et le pilote lui sera sain et sauf.

jeudi 27 août 2015 à 18:58 lol dit : @avocado Oui je sais bien, mais ce que je veux dire, c'est que dans ce cas la cellule amovible (évoqué plus haut) aurait probablement aggravé son cas. Car faire un habitacle d'un seul bloc, c'est solide, mais faire un habitacle avec des parties amovibles c'est plus compliqué car il faut s'assurer que les fixations tiennent le coup, c'est pour ça que j'ai pris l'exemple d'une portière de voiture qui ne s'ouvre plus après un accident et par conséquent peut aggraver la situation du pilote.

jeudi 27 août 2015 à 18:33 z4 forever dit : Justine Wilson est mort car il a pris le débris d'un autre en plein casque. Je ne comprends pas le problème de visibilité dans le cas d'une bulle de protection type avion de chasse puisque c'est une bulle... et les pilotes de LMP1 ne se plaignent pas d'un manque de visibilité les empêchant de courir au Mans et même de gagner que je sache. Affaire à suivre...

jeudi 27 août 2015 à 13:39 avocado dit : @ lol; en cas de choc avec renversement de la voiture comme avec Kubica il y a l'arceau qui protège contre l'écrasement (on l'a vu en Hongrie avec le crash de Perez).La cellule protège elle des objets en mouvement qui peuvent atteindre la tête.On peut éventuellement poser des fixations qui sauteraient au moindre choc pour libérer la cellule.

jeudi 27 août 2015 à 11:10 gil49 dit : Supprimer le maillon faible : le pilote !

jeudi 27 août 2015 à 10:07 titeuf dit : le corps humain a ses limites. cockpit ou pas... taper dans un rail ou autre chose à plus de 100 km/h... est souvent mortel dans 90% des cas. la F1 n'échappera pas à cette regle... cockpit ou pas ! dans le genre connerie... ils sont décidément trop fort en F1....

jeudi 27 août 2015 à 08:45 lol dit : Pour la cellule éjectable j'ai un doute en cas de choc. En effet si la déformation est trop importante, la cellule risque de ne pas se détaché (telle une porte de voiture après un accident) ou bien à l'inverse elle pourrai se détacher en plein choc... Le fait de ne plus faire un cockpit d'un seul bloc serai problématique à mon avis... Je pense par exemple à l'accident de Robert Kubica il y a quelque année, il percute le mur de plein fouet et termine sur un autre mur après avoir fait un tonneau. Dans ce cas précis je ne suis pas convaincu que les fixations d'un cockpit détachable tienne le coup.

mercredi 26 août 2015 à 22:34 moi dit : Et un essuie glace ??!!

mercredi 26 août 2015 à 21:12 moi dit : Mettons un pare-brise ??!

mercredi 26 août 2015 à 18:52 Nono13 dit : @lightisright Il y aurait quand même des problèmes de visibilité avec une bulle car je crois que les pilotes se prennent pas mal de projections genre huile. D'ailleurs il y a plusieurs pellicules détachables sur leur visière. Un revêtement oléophobe (comme la démo de Nissan il y a quelques mois) pourrait être une solution. J'y vois aussi le problème de la chaleur supplémentaire. Et comme mentionné l'extraction du pilote.

mercredi 26 août 2015 à 18:39 lightisright dit : @zarquos Les ingénieurs ne vous ont pas attendu pour développer les cockpits: Tout est conçu pour absorber les chocs autour d'une cellule centrale en carbone. Le problème vient de la protection de la tête du pilote. Personnellement, j'aurais pensé à une bulle en verre ou polycarbonate renforcé par dessus le cockpit comme sur l'Alpine A442B: pas de problème de visibilité, optimisation des flux aérodynamiques et protection des pilotes. Pour l'extraction des pilotes, il faudrait faire un système similaire à celui des avions de chasse, avec le siège éjectable en moins !

mercredi 26 août 2015 à 18:16 CarCircus dit : On s'en fou de l'esthétique quand il s'agit de vies humaines, la solution deviendra évidente le jour où les gérants de cette discipline décideront que c'est devenu primordiale, malheureusement pour les jeunes pilotes (gladiateurs) qui y laissent leurs vies.

mercredi 26 août 2015 à 18:00 zarquos dit : Un cockpit fermé qui se détache tout seul après impact ? De cette façon le choc est absorbé par le cockpit mais celui-ci ne retient pas le pilote prisonnier (si c'est techniquement faisable).

mercredi 26 août 2015 à 16:49 clems dit : Pour la sécurité c est bien mais pour l esthétique c est l inverse

mercredi 26 août 2015 à 15:28 Hülki27 dit : Pour extraire le pilote comme dans les avions de chasse un siège éjectable

mercredi 26 août 2015 à 14:25 titeuf dit : le pauvre Jules Bianchi a tapé à 200 km/h dans le tractopelle qui dégageait une voiture sortie de la route,alors, cockpits ou pas, il ne serait sans doute plus là quand meme.... la F1 est vraiment malade aujourd'hui....et ça intéresse qui encore ? n'importe quoi cette idée