F1 - La FOM défend Pirelli

F1 - La FOM ravie de Pirelli

La FOM se réjouit des conclusions de Pirelli sur la crevaison de Sebastian Vettel. Elle encense le manufacturier, dans un communiqué à sa gloire.

Pirelli a publié ses analyses de la crevaison de Sebastian Vettel à Spa, qui mettent en avant un débris, alors que le manufacturier accusait jusque là Ferrari d'avoir fait un relais trop long.

La FOM, en charge de la gestion des droits commerciaux, a publié un communiqué pour souligner que la dégradation rapide de pneus a été voulue, et pour féliciter Pirelli dans son travail. Bernie Ecclestone, en charge de la gestion des droits commerciaux, a souvent soutenu le manufacturier italien.

« Pirelli a été un partenaire de première classe de la Formule 1 durant les cinq saisons où ils ont été le fournisseur officiel de pneus du championnat du monde de Formule 1 de la FIA et nous avons toujours une confiance totale dans la sécurité, la qualité et la bonne utilisation de ses pneus, » indique la FOM dans un communiqué.

« Avec les contraintes liées à la sécurité, qui sont toujours capitales, la Formule 1 encourage Pirelli a fournir des composés de pneus avec des limites de performance parce que la dégradation des pneus contribue au défi et au divertissement d'une course de Formule 1. En le faisant, Pirelli fournit un cadre clair aux concurrents sur les limites de performances des pneus fournis. Les concurrents devraient prendre en compte les conseils avisés de Pirelli en établissant leurs stratégies et tactiques de courses, et s'ils ne le font pas, ils prennent des risques en connaissance de cause. »

La FOM encense Pirelli

Les conclusions de Pirelli sur la crevaison donnent satisfaction à la FOM, qui ne cache pas sa très bonne relation avec le manufacturier.

« Nous sommes totalement satisfaits que Pirelli n'ait pas été en faute concernant les incidents liés aux pneus durant le Grand Prix de Belgique Shell de Formule 1, » précise la FOM.

« Pirelli a proposé de fournir à chaque voiture un train de pneus unique pour durer tout un week-end. Même si nous savons qu'ils en sont totalement capables, une course sans arrêts aux stands serait moins intéressante. »

« Merci, Pirelli, d'aider à offrir du spectacle aux supporters de la Formule 1 ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

vendredi 04 septembre 2015 à 09:28 nenez dit : c'est claire et d'avoir mis des petits moteur pour reduire les coups de developpement des V10 ou V8 me font rire car avec les kers et moteur turbo V6 , un constructeur comme Honda et Renault non jamais autant casser de moteur depuis qu'il sont en F1 et tout sa a un coup. Après que des écuries ferme parce qu'il nous pas de tune pour payer moteur et chassis sa a toujours exister et il y en aura toujours.

jeudi 03 septembre 2015 à 22:27 jean luc 31 dit : @tim100 le vrai je suis d'accord avec vous...

jeudi 03 septembre 2015 à 22:16 Tim100 LE VRAI dit : DIVERTISSANT ??!!! VOIR DES PNEUS S'USER PLUS RAPIDEMENT, DÉGRADANT FORTEMENT LES PERFORMANCES DES VOITURES, ET VOIR DES RETOURS AUX STANDS TOUTES LES CINQ MINUTES, DIVERTISSANT ???!!! À ce que je sache, la F1 est connue comme la discipline automobile faisant participer les monoplaces les plus performantes au monde, et doit favoriser les performances, les sensations, la sonorité... Et au lieu de ça la FOM et la FIA font tout le contraire ??!!! Je crois que je vais regarder le duel Prost/Senna dans les années 1980, ça au moins c'est du spectacle... À cette époque au moins il n'y avait pas toutes ces réformes débiles, c'était de vrais passionnés qui géraient ces épreuves et se souciaient plus des performances et du spectacle que des gains financiers... Pour moi l'apogée de la F1 était la saison 2012... Que l'on vire Bernie Ecclestone et tous ceux qui veulent tuer la F1... Ils sont en train de tourner le dos aux objectifs pour lesquels cette épreuve avait été crée : les performances, la puissance, le spectacle, les possibilités de développement infini des voitures, le sang qui se glace à chaque passage ou au moindre son d'un de ces bolides... La F1 n'est plus ce qu'elle était...

jeudi 03 septembre 2015 à 22:05 Kotjed dit : Un discours bien rodé. C'est vraiment très élogieux pour le constructeur, c'en est presque écoeurant ! Ça a l'air plutôt d'un coup de comm et un moyen de calmer les rumeurs et les tensions. Ce Bernie a le bon rôle encore ! 😏 et je rejoins l'idée du contrôle indépendant.

jeudi 03 septembre 2015 à 21:27 avocado dit : L'idéal Pour Pirelli aurait été de faire analyser ces fameux pneumatiques par un organisme de contrôle indépendant.Là ils sont juges et partie. Ca laisse encore une place au doute,dommage. Par-contre,quand on lit ce communiqué de la FOM qui sous-entend que..." les concurrents devraient prendre en compte les conseils avisés de Pirelli..." on croit rêver et on ne peut s'empêcher de sursauter à la lecture d'une telle absurdité.Les équipes maîtrisent parfaitement ces paramètres. Personne n'envoie un pilote au casse-pipe...on est plus à l'époque des gladiateurs.