F1 - Red Bull n'aura pas d'accord avec Mercedes

F1 - Red Bull confirme les rumeurs sur son moteur

Helmut Marko a confirmé que les discussions de Red Bull avec Mercedes ont échoué. Le conseiller de l'équipe veut battre Mercedes avec le V6 Ferrari.

La situation s'éclaircit pour Red Bull. L'équipe devrait quitter Renault à la fin de l'année et s'associer à Ferrari. L'équipe confirme que les négociations avec Mercedes ont été un échec.

« Les discussions avec Mercedes se sont terminées avant que nous allions dans le détail, » a expliqué Helmut Marko, le conseiller spécial de Red Bull, à Speedweek. « Vu qu'il y avait certaines conditions, nous n'avons même pas discuté des détails. »

« Maintenant nous allons voir quel moteur nous aurons. Nous les battrons peut-être. Ca serait plus déplaisant (pour Mercedes) que si nous le faisions avec un moteur Mercedes. »

Interrogé sur le fait qu'un accord avec Ferrari pourrait être temporaire, il confirme indirectement un partenariat probable avec la Scuderia: « Nous voyons ça comme une première étape, afin de retrouver un moteur compétitif, » précise Marko. « Pour ne plus être ralentis à la base. C'est ensuite qu'on pensera à long terme. »

Toro Rosso pourrait aussi avoir le V6 Ferrari, un solution privilégiée par Marko puisqu'elle permettrait à l'équipe de maintenir une collaboration technique avec Red Bull: « Ca serait certainement la situation idéale, en raison des synergies entre les entreprises, » indique-t-il.

Un accord avec Honda, que ce soit pour Red Bull ou Toro Rosso, semble peu probable puisque le motoriste ne semble pas prêt à fournir une autre équipe que McLaren pour le moment.

Plus d'informations à Singapour

Même si la motorisation de Red Bull devient de plus en plus évidente, aucune décision n'a été formellement prise pour le moment. La fin de l'accord avec Renault devrait être confirmée au plus tard à Singapour.

« Nous pourrons le dire avant Singapour ou à Singapour, ce n'est pas encore clair, après une réunion avec Renault, où ces choses seront discutées et où une solution sera trouvée, » précise Marko.

Avant Singapour, Renault pourrait également prendre une décision finale sur le rachat de Lotus.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 12 septembre 2015 à 02:31 @nanbawan dit : Le moteur Ferrari 2015 sera toujours mieux que le moulin Renault 2016...

samedi 12 septembre 2015 à 01:35 Nanbawan dit : On a pas fini de les entendre râler... Surtout qu'ils risquent de rouler en 2016 avec un moteur 2015... Karma...

jeudi 10 septembre 2015 à 22:13 moi dit : Que va gagner Ferrari dans l affaire ? Des emmerdes ....

jeudi 10 septembre 2015 à 17:08 pouet dit : Toujours aussi ennuyante la vie en F1 quoi.