Publié le 21/09/2015 à 09:50

Les notes des pilotes et du GP

Le carnet de notes du GP F1 de Singapour 2015

Sport Auto.fr note tous les pilotes à l'issue de chaque grand prix. La meilleure, à Singapour, est de 20 pour Vettel et la pire de 7 pour Maldonado.

Sebastian Vettel – Ferrari - 20/20

Le circuit de Singapour devra penser, dans quelques années, à donner le nom de Vettel à l’un de ses virages. Tellement l’Allemand y excelle. Pole position, victoire : il ne pouvait pas faire mieux, hormis le meilleur tour en course, chipé par Ricciardo. L’Allemand était si à l’aise qu’il a creusé dans le premier tour de course un écart de 3 secondes, et plus subtil encore, il a, en milieu de course après le premier safety car, ralenti Ricciardo pour faire le jeu de Raikkönen, et ainsi viser un doublé de Ferrari. C’était évident : il accélérait quand il le voulait. Cela a un nom : la maîtrise. Seul bémol, le retrait soudain des Mercedes qui nous a gâché ce qui aurait pu être une sacrée explication de texte avec Hamilton.

Daniel Ricciardo – Red Bull - 19/20

Superbe week-end de l’Australien. Il signe son deuxième podium de la saison, largement devant son équipier. Ricciardo a échoué à plus d’une demi-seconde de la pole position mais n’a jamais vraiment lâché prise en course. Même si Vettel gérait et même si l'intervention de la première voiture de sécurité ne l'a pas aidé, arrivant au moment même où les gommes de Vettel commençaient à se dégrader fortement. La plus grosse menace venait de Räikkönen. Il n’y a en fait eu aucune attaque, ne serait-ce qu’imaginée, de la part du Finlandais.

Max Verstappen – Toro Rosso – 18/20

Déception pour le Hollandais qui n’a pas pu s’élancer sur la grille. Qualifié 8e, Verstappen est resté scotché au moment de l’extinction des feux. Poussé au stand, il s’est finalement élancé mais à 1 tour. Cela aurait pu décourager certains mais visiblement pas lui. Il a certes profité de l’intervention de la première voiture de sécurité pour revenir dans le même tour que tout le monde, avant d’entamer une remontée météorique, notamment son énorme dernier relais de 25 tours en super soft. Que de dépassements dont ceux superbes sur Nasr à l'extérieur et Grosjean. Revenu au 8e rang, Max ne s’est pas arrêté là. Comme si ce n’était pas suffisant, il a mis l’ambiance en fin de course en refusant à trois reprises l’ordre de son stand lui demandant de laisser passer son équipier Sainz. Cela mériterait presque un point de bonus !

Carlos Sainz Jr – Toro Rosso - 17/20

Cela fait plaisir de revoir un Carlos Sainz aussi en forme, aussi incisif dans les dépassements, aussi agressif dans les freinages, après plusieurs grands prix marqués par des abandons mécaniques et après son erreur en Q1 où il a tapé le mur. L’Espagnol s’est, comme son équipier, mis en mode full attack ! Cela n’a pas dû lui faire plaisir de se retrouver en fin de course derrière un Verstappen parti dernier à 1 tour... Carlos a connu une alerte lors du deuxième restart, sa boîte de vitesses restant coincé au point mort. Sa stratégie à 3 arrêts a prouvé ne pas être la plus efficace hier. Mais le brillant duo de Toro Rosso a refait le show ! Comme en début de saison.

Kimi Räikkönen – Ferrari - 17/20

L’addition du samedi a été un peu trop salée. Presque 8 dixièmes concédés à son leader Vettel n’est pas de son standard – même si cela lui a tout de même permis de s’élancer 3e. Ce qui ne lui a pas retiré le sourire. Kimi est bien avec Vettel. En course, Iceman a longtemps suivi Ricciardo surtout quand Vettel s’est mis à ralentir pour l’aider. Les Safety Car ont aussi relancé l’éventualité d’un doublé Ferrari. Mais Kimi l’a dit lui-même : il n’a rien pu faire pour espérer mieux que 3e. C’est solide mais cela manque d’un peu de folie.

Daniil Kvyat – Red Bull - 16/20

Une bonne note mais une petite déception au final. Kvyat avait tellement bien attaqué les essais libres qu’on le crut un temps capable d’une pole ou d’un podium. Mais le Russe a baissé de rythme et en course, il a été victime du mauvais timing de la voiture de sécurité et d’un mauvais arrêt au stand qui l’ont fait reculer de la 4e à la 6e place. Les Mercedes en avaient profité pour le passer. Il n’a pas été verni.

Sergio Pérez – Force India - 15/20

Rapide, Pérez rajoute depuis plusieurs grands prix l’art de la patience. Il s'en est fallu tout de même de très très peu qu'il ne percute son équipier dans le premier tour. Et si c’est Nico Hülkenberg qui maintenant commet des erreurs, le Mexicain voit l’arrivée, dans les points. Belle résistance en fin de course au retour des affamées Toro Rosso. Bien joué.

Lewis Hamilton - Mercedes - 15/20

Le double champion du monde abandonne pour la première fois de l’année. A Singapour, sa Mercedes a fait face à un manque de compétitivité soudain et inattendu. L’Anglais a pourtant fait le job en début de course, essayant de rester le plus près du podium en pneus tendres, alors que les leaders étaient en supersoft. On imaginait alors que son dernier relais en super soft (les aurait-il remis ?) aurait pu lui permettre de revenir sur le podium. La mécanique en a voulu autrement.

Nico Rosberg – Mercedes – 14/20

Derrière Hamilton aux essais, et derrière Hamilton en course avant l’abandon de ce dernier. Dans la situation difficile que Mercedes a traversée, Nico a semblé plus proche de Lewis que quand tout va bien. Mais ce n’est quand même pas le Nico que l’on a connu l’an passé. Au moins, il profite de l’abandon de son équipier, pour se rapprocher un peu au championnat et limiter la casse de son propre abandon en Italie. Attention toutefois, Vettel se rapproche à 8 points de lui au classement mondial...

Fernando Alonso – McLaren – 14/20

Comme à son habitude, Alonso a réalisé un super début de grand prix. Il était à la porte des points, après s’être qualifié 12e et avoir gagné une place au départ. Mais voilà, il a connu ensuite son 7e abandon de l’année. Il égalise le record de Maldonado...

Un bon premier GP pour Rossi

Valtteri Bottas – Williams - 14/20

Williams a été transparente ce week-end, et donc, Bottas a semblé avoir donné plus que le max. Sa voiture ne pouvait pas faire mieux que cette 5e place inespérée. Ils ont évité le pire de Monaco mais Williams recule de plus en plus en cette fin de saison. Sans oublier des arrêts au stand encore moyens, pour lui comme pour Massa.

Romain Grosjean – Lotus – 14/20

Dans les points à deux tours de la fin, Grosjean a perdu la 10e place sur un freinage manqué. Il s’est battu comme un diable dans cette Lotus en difficultés. S’il a réussi le petit miracle d’amener sa voiture en Q3, en course, même en jouant de stratégie, le manque d’appui s’est fait sentir.

Jenson Button – McLaren - 13/20

Mal qualifié et largué en début de course, Button paraissait un peu endormi. Il a aussi connu un changement de pneu catastrophique (+35 secondes). Mais petit à petit, il s’est joué des événements pour grappiller des places et se retrouver un temps 7e. Un Button malin, ce qui ne surprendra personne. Aussi prévisible que son abandon... Son 6e de la saison sur bris mécanique.

Felipe Nasr - Sauber - 13/20

Enfin un point pour Nasr, pour la première fois depuis 7 courses. Le Brésilien a maintenu son équipier à distance, certes courte, mais de quoi entrer dans le top 10 quand la Lotus de Grosjean a commencé à dégringoler. Point chanceux mais point courageux.

Felipe Massa – Williams - 12/20

Course à incidents multiples pour le Brésilien. Accrochage avec Hülkenberg puis abandon suite à un problème de boîte de vitesses. Massa avait aussi commis une petite erreur en qualif qui l’a repoussé à 4 dixièmes de Bottas. Bref, un week-end à oublier.

Alexander Rossi – Manor - 12/20

Il a très mal débuté en F1 avec un accident dès la première séance d’essais libres. Heureusement, il a bien fini son week-end. L’Américain, remplaçant de Merhi, se classe 14e, 15 secondes devant Stevens. C’est à noter et mérite confirmation aux essais.

Marcus Ericsson – Sauber - 11/20

Le Suédois a été moins à son aise que d’habitude. Les circuits en ville n’ont pas l’air d’être sa tasse de thé, même si il a été à Singapour plus proche de Nasr qu’à Monaco. Il échoue à la porte des points.

Will Stevens – Manor – 11/20

Décevant de se faire battre en course d’entrée par un rookie. Stevens confirme là sa période de plafonnement, depuis que Merhi avait commencé à inverser la tendance.

Nico Hülkenberg – Force India – 10/20
Dans l’accident avec Massa, Hülkenberg a été déclaré coupable. Si la sanction a pu apparaître un peu sévère, il est vrai qu’il était le seul capable d’avoir la vision la plus claire de ce qui allait se passer. Voilà pourquoi il a été puni : il aurait pu éviter l’accident. Dommage car cela n’arrive pas souvent à Hülk d’être ainsi pris en faute.

Pastor Maldonado - Lotus 7/20

Eliminé en Q1 alors que Grosjean est allé en Q3, inconstant en course, parfois à la limite du danger, dépassé comme à la parade par les deux Sauber à la fin, Maldonado désespère à nouveau. La FIA l’a épargné sur l’accrochage avec Button, le Vénézuélien, après un dépassement, étant d’un coup au ralenti, en pleine piste... Et Lotus l’a confirmé pour 2016 le lendemain, vantant son fantastique travail (!).

Le GP : 15/20

Du Singapour tout craché : insipide au début, avant un safety car qui a mis le feu. Il y en a même eu deux pour le prix d’un, avec l’originalité de la présence impromptue d’un intrus, à pied en pleine piste ! Si la victoire a toujours semblé dans les mains de Vettel, tout a été plus intéressant à partir de la 5e place. Merci aussi et surtout au volcanique duo Toro Rosso. L’abandon d’Hamilton, son premier de la saison, remet un peu de piquant au championnat.

Photo de Thibault Larue

posté par :
Thibault Larue

Réagissez

Commentaire(s)4

mardi 22 septembre 2015 à 02:10 Slim dit : Classement si subjectif, de même que le barometre sport auto

lundi 21 septembre 2015 à 16:31 Manor Pagani dit : c'est nul de noter par rapport au niveau de la voiture et pas du pilote. Les McLaren Sauber et Manor toujours avec les pires notes. Maldonado est une grande exception.

lundi 21 septembre 2015 à 11:56 fifi51 dit : Oui vraiment top ce grand prix, et encore plus avec la bataille des Toro-Rosso Renault, enfin pour ma part!

lundi 21 septembre 2015 à 10:56 zarquos dit : Très bon article, d'accord avec la notation dans l'ensemble et les commentaires. Un grand prix intéressant... on en redemande ! (dès la semaine prochaine)