Supertest SR3 SL : une barquette pour la route !

Aussi bizarre que cela puisse paraître, la Radical SR3 SL a le droit de rouler sur route ouverte. Mais l'envie de lui faire limer du circuit est trop tentante.

La piste, c'est chouette, surtout quand on a la chance d'y emmener une auto qui s'y prête vraiment. La piste, la Radical SR3 SL a été pensée pour ça. La piste avec une SR3 SL, emmenée par un pilote professionnel, Christophe Tinseau, ça devient carrément excitant. Voici ce que pense notre collaborateur de l'une des Anglaises les plus délurées. Un essai réalisé sur le circuit Bugatti du Mans et à découvrir dans cette vidéo exclusive.

L'avis de Christophe Tinseau

Qui aime bien châtie bien. "Il y a un trop grand écart entre les pneus avant, en bon état, et ceux de l'arrière, beaucoup trop usés". Christophe vient de pulvériser son record de l'époque (1'45''26), ça ne l'empêche pas d'être critique. "La voiture est facile sur les accélérations mais difficiles sur les entrées". Et le pilote continue de nous surprendre. Alors que le commun des mortels a la sensation d'une voiture extrêmement précise, notre camarade est plus timoré : "la voiture est encore trop souple. Elle plonge trop de l'avant. Ce n'est pas un problème de freins : maintenant qu'on a décalé le palonnier, la répartition est vraiment bonne. Elle manque d'une barre réglable à l'avant et il aurait fallu une plage de l'amortisseur encore plus grande, pour pouvoir le rigidifier davantage". Il aurait aussi fallu influer sur la hauteur de caisse pour améliorer encore le chrono mais "sur une voiture de série, cela interfère aussi sur la pince et le carrossage". Pointilleux, Christophe change de discours et souligne le rapport prix/performances/facilité de conduite imbattable. "Même pour un gentleman driver, le plaisir est immédiat".

Le rapprochement avec l'Ariel est inévitable et, si notre pilote avait adoré l'Atom à l'époque, cela ne l'empêche pas d'être objectif. "La Radical est beaucoup plus facile. Les palettes au volant facilitent la tâche. C'est super-efficace alors que dans l'Ariel, il y a un levier à manipuler et qu'en prime, il n'est pas très rapide". Pourquoi un tel écart de temps avec l'Atom alors qu'elle offre un meilleur rapport poids/puissance ? "La SR3 a un centre de gravité bien plus bas et son comportement est nettement moins piégeur en entrée de virage". Avant de pointer un souci d'ergonomie : "t'es bien mieux installé dans l'Ariel. Dans la Radical, on est trop près du volant, trop loin des pédales et elle a un gros défaut : elle n'a pas de cale-pied. Et conduire la jambe gauche en l'air, quand on fait du circuit, c'est n'importe quoi. Il faut être calé". Séduit par ce moteur "qui est plein tout le temps et qui répond présent", le sieur Tinseau regrette d'être toujours "pendu au volant" pour contrecarrer le fait "d'être mal installé". Sauf qu'aujourd'hui, pour tourner en 1'45'', il n'y a pas mieux. "Et avec le kit RS (gros aileron), on améliore vraiment le chrono et on combat ce problème d'arrière qui emmène trop en entrée".

L'avis de Sport Auto

Christophe savait que le record allait tomber mais s'attendait à être moins vite. "Les freins sont fabuleux. Ils ne s'écroulent jamais et tu ne te poses jamais la question de leur endurance". Merci les voitures légères. Même si elle est homologuée (on se demande d'ailleurs par quel miracle), la SR3 SL n'a rien de la voiture civile, à part les rétroviseurs électriques. Tenue de route, facilité de réglage, endurance des freins, performances : la Radical surclasse la concurrence. Mais y en a-t-il vraiment une ?

Voir la vidéo du Supertest Radical SR3 SL au Mans.

Quelques chiffres...

Découvrez quelques chiffres clés de la Radical SR3 SL
- 4 cylindres en ligne
- Cylindrée : 1 999 cm3
- Puissance max : 300ch à 6 000 tr/min
- Couple max : 35 mkg à 4 200 tr/min
- Propulsion
- Boîte séquentielle, 6 vitesses
- Temps au tour : 1'45'26

Circuit Bugatti : 4185 m. 11 virages.

Photo : L.Villaron/EMAS

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 26 mars 2016 à 06:06 Wilfrid dit : Extraordinaire un 4 cylindres?

jeudi 08 octobre 2015 à 15:39 kevin dit : On dirait bien " reg". C'est écrit que Christophe a battu son record de l'époque....

mercredi 07 octobre 2015 à 14:24 Reg dit : Le supertest de cette SR3 SL date de Juillet 2013. Pourquoi un article ressort dessus ? Avez-vous refait un test avec ce modèle ?

mercredi 07 octobre 2015 à 07:33 Bertrand ugo dit : Cette Radical est vraiment extraordinaire, elle me fait rêver Merci Sportauto pour cet essai J'espère pouvoir la conduire quand je serais majeur