300 licenciements en vue chez Aston Martin

Aston Martin licenciements restructuration

En pleine restructuration, Aston Martin devrait supprimer 295 emplois, sur les 2.100 que compte le constructeur automobile.

Qui a dit que tout était tout beau et tout rose chez les constructeurs de luxe ? Même si la plupart d’entre eux ont effectivement traversé la crise de ces dernières années en vendant toujours plus, chez Aston Martin, on cherche surtout à faire face aux pertes de ces dernières années. Elle s’élevaient à 25,4 millions de livres (près de 35 M€) en 2013 avant impôts. Comment ? En taillant directement dans les effectifs !

C’est ainsi que la firme de Gaydon a prévu un plan de restructuration, lequel passe notamment par la suppression de 295 emplois, sur les 2.100 employés qui y travaillent actuellement. Soit près de 10% des effectifs !

Les temps ont changé

Le PDG d’Aston Martin, Andy Palmer, cherche en effet à rationaliser les pratiques, notamment concernant le processus de développement de nouveaux modèles, qui fonctionnent toujours en interne sur le modèle de l’ère Ford. "Dans le passé, nous lancions une nouvelle voiture tous les 5 ans" explique le dirigeant qui a pris les rênes de l’entreprise en 2014. "Nous avons actuellement 4 voitures en développement simultané. Nous devons donc être rapides, plus légers, et tout en restant indépendants, être plus agiles. Ce processus (hérité de Ford, ndlr) n’est donc plus d’actualité".

Avec des simulations sur ordinateurs qui se sont généralisées, et moins de prototypes réalisés, ce sont notamment les équipes de concepteurs, d’ingénieurs, mais également les postes administratifs qui seront impactés par cette coupe dans les effectifs. En revanche la production devrait être épargnée.

En route vers l'électrique

Pour rappel, Aston Martin a levé, en début d’année, quelques 271 millions d’euros grâce à des fonds d’investissement privés. Le but est notamment de se diversifier au niveau de l’offre et des technologies. Un SUV est par exemple au programme, préfiguré par le récent concept DBX, tandis que l’électrique est aussi dans les cartons.

Source: Automotive News

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)8

lundi 19 octobre 2015 à 16:30 wxcv dit : @supercars : c'eset bien ce qui est prévu chez Aston ! ils vont investir +600 millions d'€ dans les 5 ans à venir. Ils sont en pleine restructuration. Et malheureusement, ça passe aussi par des licenciements... Mais si grace à ça, Aston renoue avec les bénéfices dans les prochaines années, ils pourront de nouveau embaucher.

lundi 19 octobre 2015 à 16:24 wxcv dit : @visa1000pistes : Aston Martin a déclaré 70 millions de Livres de perte en 2014 et + de 20 millions de perte tous les ans les 3 années précédentes. Je ne vois pas de quel bénéfice tu parles ?...

dimanche 18 octobre 2015 à 17:52 geatan dit : toi ta pas lu , c est chez les ingenieurs / concepteur les licenciments pas sur la ligne de prod , sa a rien avoir

samedi 17 octobre 2015 à 17:47 supercars dit : Ils devraient arrêter la construction à la main,et commencer la fabrication avec des "robots",ça accélèrerait la fabrication et ils perdraient moins d'argent en licenciant les employés,mais c'est mon point de vue.

samedi 17 octobre 2015 à 11:58 visa1000pistes dit : complètement d accord avec toi 14 pas 10 % honteux de Aston Martin avec les bénéfice engendré .

vendredi 16 octobre 2015 à 19:33 JeremyClarksonSenior dit : @Fabiol : chichiteux...

vendredi 16 octobre 2015 à 14:19 Mayaloul dit : @Fabiol : Sois sympa, c'est plutôt pas mal pour un journaliste :)

vendredi 16 octobre 2015 à 13:53 Fabiol dit : 295 emplois supprimés sur 2100 cela fait 14 % d'emplois en moins, pas 'soit près de 10 %