Publié le 20/10/2015 à 17:03

F1 - Ecclestone menace Red Bull d'un procès

F1 - Ecclestone menace Red Bull en cas de départ

Bernie Ecclestone attaquera Red Bull en justice si l'équipe s'en va. Elle s'est engagée à rester jusqu'en 2020 et elle a créé ses problèmes de moteurs.

Depuis septembre, Red Bull s'est plongée dans une situation très compliquée pour sa motorisation. L'équipe a voulu quitter Renault mais depuis, Mercedes a refusé de fournir son moteur, et Ferrari a mis fin aux négociations.

La seule solution pour Red Bull est de rester avec Renault, ce que le motoriste hésitera à faire. Bernie Ecclestone veut aider l'équipe et il peut même faciliter l'accord avec Renault, mais Red Bull a menacé de partir. L'équipe a cependant signé un contrat pour rester jusqu'en 2020. Si elle part avant cette date, Bernie Ecclestone n'hésitera pas à attaquer Red Bull pour non respect du contrat.

« Red Bull se présenterait devant un tribunal et dirait "Oui, nous avions un engagement, c'est vrai, mais nous n'avons pas eu de moteur", » a expliqué le gestionnaire commercial de la F1 à The Independant.

« Mon argumentaire serait "Vous avez signé le contrat pour rouler. Vous auriez dû vous assurer, quand vous avez signé le contrat, que vous auriez un moteur. Votre équipe était censée le faire". »

Cet aspect entrera en compte

Un départ de Red Bull et un procès de Bernie Ecclestone restent très hypothétiques mais cette éventualité pourrait être un élément qui poussera Red Bull à rester. La marque aurait en effet de grandes chances de perdre son procès puisqu'elle a elle-même voulu rompre son contrat avec Renault fin 2015, une saison plus tôt que prévu, sans avoir de nouveau motoriste.

Lors du début de la crise économique, Honda, BMW et Toyota sont partis mais il n'y a pas eu de suites judiciaires. Les équipes Honda et BMW Sauber sont restées, pour devenir BrawnGP et redevenir Sauber.

Ecclestone peut aussi favoriser un maintien de Red Bull en autorisant à nouveau les V8 la saison prochaine

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

jeudi 22 octobre 2015 à 05:49 pouet dit : +1 avec les commentaires. Sans déconner faut qu'il arrête le bernie là. C'est même plus drôle à force. Il a tellement peur de perdre une écurie qu'il va tenter n'importe quoi. Au final c'est d'ailleurs pour ça que la F1 c'est n'importe quoi maintenant.

mercredi 21 octobre 2015 à 01:53 Daniel dit : Le plus cocasse dans l'affaire c'est que Bernie laisse sous-entendre qu'il pourrait obliger à Renault à fournir une motorisation à Red Bull! On est pile-poil entre le comique et le grotesque :-D

mardi 20 octobre 2015 à 23:58 carrera13 dit : Red bull veut partir ? no problème mais dans un divorce tu racks, le retour à la liberté ça se paye, et Bernie est là pour te le rappeler...

mardi 20 octobre 2015 à 21:05 gil49 dit : Pas beaucoup de spectacle sur la piste, par contre dans les coulisses...

mardi 20 octobre 2015 à 20:23 avocado dit : Excellente idée Bernie un procès pour que la F1 s'enfonce encore un peu plus dans l'absurde et le comique !

mardi 20 octobre 2015 à 18:25 titeuf dit : Dallas, ton univers impitoyable .... j'adore ! encore Bernie, encore ! on se marre au moins. la F1 c'est franchement la-men-ta-ble.