F1 - Hamilton s'impose et s'offre le titre

F1 - Etats-Unis 2015 - La course

Lewis Hamilton a remporté un Grand Prix des Etats-Unis très animé, devant Nico Rosberg. L'Anglais décroche son troisième titre de champion du monde.

Nico Rosberg est en pole devant Lewis Hamilton, Daniel Ricciardo, Daniil Kvyat, Sergio Pérez, Nico Hülkenberg, Felipe Massa, Max Verstappen, Fernando Alonso et Romain Grosjean. Jenson Button est 11ème, Pastor Maldonado 12ème, Sebastian Vettel 13ème, Valtteri Bottas 15ème et Kimi Räikkönen 18ème.

Il ne pleut plus avant le départ mais la piste reste humide. Tous les pilotes ont les pneus intermédiaires. Aucun n'a tenté de prendre les slicks.

Au départ, Hamilton s'élance mieux que Rosberg. Il force son équipier à passer hors de la piste, avec un contact. Kvyat et Ricciardo doublent aussi Rosberg. Pérez prend également l'avantage. Massa fait un tête-à-queue et il emmène Alonso avec lui. Ils peuvent repartir. A la fin du tour, Kvyat se fait menaçant sur Hamilton. Rosberg reprend l'avantage sur Pérez.

Grosjean a une crevaison à l'arrière-gauche après avoir été percuté au départ. Il passe aux stands. Bottas change d'aileron avant. Il passe déjà sur les slicks, les pneus les plus tendres. Alonso et Rossi passent aussi aux stands.

Après le premier tour, Hamilton mène devant Kvyat, Ricciardo, Rosberg, Pérez, Hülkenberg, Vettel, Verstappen, Button et Räikkönen. Bottas est 13ème, et Massa 15ème.

Au deuxième tour, Nasr touche Ericsson.. Il casse son aileron avant.

Kvyat reste au contact

Räikkönen double Button. Sainz prend aussi l'avantage.

Nasr passe aux stands pour changer d'aileron avant. Il reprend les intermédiaires. Bottas repasse aussi sur les intermédiaires.

Hülkeberg perd des places. Il est doublé par Vettel, Verstappen, Räikkönen et Sainz.

Hamilton ne creuse pas l'écart. Au cinquième tour, il a 0,6sec d'avance sur Kvyat, 3,4sec sur Ricciardo, 5,2sec sur Rosberg, 9,4sec sur Pérez, 10,6sec sur Vettel, 12,6sec sur Verstappen, 14,3sec sur Räikkönen, 17,2sec sur Sainz et 18,2sec sur Hülkenberg.

Ce dernier percute les débris au premier virage suite au contact entre Ericsson et Nasr. La voiture de sécurité virtuelle est déployée pour qu'ils soient enlevés.

Au septième tour, Bottas rentre aux stands pour abandonner.

Rosberg remonte

Kvyat se plaint que Hamilton soit trop lent.

Dans le huitième tour, la voiture de sécurité virtuelle prend fin et Rosberg double immédiatement Ricciardo.

Plus loin dans le tour, Rosberg double très facilement Kvyat.

Ricciardo indique par radio qu'il est surpris du dépassement de Rosberg au moment où la course a repris. Il était à ses côtés.

Au 10ème tour, Grosjean passe aux stands. Il passe sur les pneus tendres.

Kvyat se fait menaçant sur Rosberg.

Dans le 11ème tour, Hamilton a 1,3sec d'avance sur Rosberg, 1,9sec sur Kvyat, 2,4sec sur Ricciardo, 9,3sec sur Pérez et 10,0sec sur Vettel.

Kvyat et Rosberg font des erreurs, Ricciardo en profite

Au 12ème tour, Grosjean rentre aux stands pour abandonner.

A la fin du tour, Kvyat attaque Rosberg au dernier virage. Il passe à l'intérieur mais sort large et il passe dans le dégagement. Ricciardo le double.

Au virage suivant, Rosberg sort large et Ricciardo le double.

Räikkönen se plaint par radio de ne pas pouvoir utiliser son DRS. Il se fait doubler par Sainz.

Ricciardo est revenu au contact de Hamilton. au 14ème tour, Il n'y a que 0,7sec d'écart.

Dans le 14ème tour, Räikkönen reprend l'avantage sur Sainz.

Ricciardo prend la tête

Au 15ème tour, Räikkönen tente d'attaquer Verstappen. Le Néerlandais résiste.

A la fin du tour, Ricciardo double Hamilton.

Hamilton est maintenant sous la menace de Rosberg.

Ricciardo creuse vite l'écart. Dans le 16ème tour, il a 2,4sec d'avance sur Hamilton, 3,2sec sur Rosberg et 4,1sec sur Kvyat.

Verstappen est menaçant sur Verstappen. Il l'attaque au 17ème tour et il le double. Vettel tente de reprendre l'avantage, en vain. Verstappen sort large et Vettel le double.

Rosberg double Hamilton et les pilotes changent de pneus

A la fin du tour, Button passe aux stands. Il prend les pneus les plus tendres.

Dans le 18ème tour, Rosberg double Hamilton, qui doit sortir un peu large.

L'Anglais plonge aux stands pour changer de pneus. Il passe sur les pneus les plus tendres. Vettel, Verstappen, Massa et Maldonado font le même choix. Ils prennent aussi les plus tendres.

Devant, Ricciardo a 7,8sec d'avance sur Rosberg et 8,8sec sur Kvyat.

Ricciardo, Rosberg, Kvyat, Pérez, Räikkönen, Sainz, Hülkenberg. Ils prennent tous les pneus les plus tendres.

Räikkönen sort de la piste

Kvyat ressort devant Hamilton. L'Anglais sort large au premier virage.

Au 20ème tour, Räikkönen sort de la piste et percute le mur. Il casse son aileron avant. Il parvient à repartir. Il passe aux stands. 

Dans le 21ème tour, alors que tous les pilotes sont passés sur les slicks, Ricciardo mène avec 1,6sec d'avance sur Rosberg, 4,0sec sur Kvyat, 4,4sec sur Hamilton, 8,8sec sur Vettel , 11,0sec sur Verstappen, 18,1sec sur Sainz, 20,8sec sur Pérez, 21,5sec sur Hülkenberg et 30,1sec sur Massa.

Ricciardo fait une erreur en passant dans un dégagement.

Rosberg prend la tête

Hamilton revient sur Kvyat. Il l'attaque mais il passe hors de la piste et il doit rendre la position.

Dans le 22ème tour, Rosberg double Ricciardo et Hamilton double Kvyat.

Hülkenberg doublé Pérez.

Au 24ème tour, Vettel double facilement Kvyat. Il est quatrième.

Sainz rate un freinage et Hülkenberg le double.

Massa rentre aux stands pour abandonner. Button récupère la 10ème place.

Rosberg creuse l'écart. Dans le 25ème tour, il a 8,9sec d'avance sur Ricciardo, 9,7sec sur Hamilton, 13,3sec sur Vettel, 15,4sec sur Kvyat, 18,7sec sur Verstappen, 25,0sec sur Hülkenberg, 28,2sec sur Sainz, 34,4sec sur Pérez et 41,1sec sur Button.

Räikkönen et Ericsson abandonnent, la voiture de sécurité entre en piste

Dans le 26ème tour, Hamilton double très facilement Ricciardo.

Räikkönen à des dégâts à l'avant-droit et il rentre aux stands pour abandonner.

Ericsson est arrêté sur le circuit. Il abandonne aussi. La voiture de sécurité entre en piste.

Alonso plonge aux stands pour changer de pneus. Il prend les pneus les plus tendres. Vettel fait le même choix. Il prend les plus durs. L'arrêt est long à cause d'un souci à l'avant-droit. Hülkenberg s'arrête aussi. Il prend les plus durs. Pérez passe aux stands. Il prend également les pneus les plus durs. Button change de pneus. Il reprend les tendres. Sainz s'arrête. Il prend les plus durs. Maldonado passe aux stands. Il prend les plus tendres. Alonso s'arrête. Il prend les pneus les plus tendres.

Verstappen change de pneus un tour plus tard.

Rosberg est en tête devant Hamilton, Ricciardo, Kvyat, Vettel, Vertappen, Hülkenberg, Pérez, Button et Sainz.

Remontée impressionnante de Vettel

Vettel ne devrait plus repasser aux stands, contrairement à Rosberg, Hamilton, Ricciardo et Kvyat.

La course reprend au 33ème tour. Kvyat sort large au premier virage et Vettel le double. A la fin du tour, Vettel tente d'attaquer Ricciardo. Ce dernier glisse et Vettel le double. Ricciardo reprend l'avantage.

Dans le 34ème tour, Vettel prend l'avantage sur Ricciardo. Il est troisième. Verstappen double Kvyat. Ce denier sort large et Hülkenberg le double aussi.

Hülkenberg percute Ricciardo

Au 36ème tour, Verstappen double aussi Ricciardo.

Un tour plus tard, Hülkenberg attaque Ricciardo. Il le double et son aileron avant se casse. Il touche Ricciardo. Il doit abandonner.

Les commissaires annoncent une enquête sur Sainz pour un excès de vitesse dans les stands.

Dans le 37ème tour, Rosberg a 0,4sec d'avance sur Hamilton, 9,3sec sur Vettel, 13,1sec sur Verstappen, 17,3sec sur Kvyat, et 17,7sec sur Ricciardo.

A la fin du tour, Kvyat double Ricciardo.

Sainz reçoit une pénalité de cinq secondes pour Sainz, à faire avant un arrêt ou ajoutée après l'arrivée.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée pour enlever les débris suite à l'accident entre Ricciardo et Hülkenberg.

Des stratégies différentes

Les commissaires annoncent une enquête sur l'accrochage entre Hülkenberg et Ricciardo.

Rosberg, Kvyat et Ricciardo passent aux stands au 39ème tour. Rosberg et Ricciardo prennent les pneus les plus tendres et Kvyat les pneus les plus durs.

Hamilton récupère la tête, devant Vettel, Verstappen et Rosberg.

La course repart dans le 39ème tour.

Au 40ème tour, Alonso double Pérez. Rosberg dépasse Verstappen.

Hamilton pourrait ne pas repasser aux stands mais ses pneus, les plus tendres, vont s'user. Vettel et Rosberg ne devraient plus s'arrêter. Vettel a les pneus les plus durs et Rosberg les plus tendres.

Accident pour Kvyat, la voiture de sécurité intervient

Dans le 42ème tour, Rosberg double facilement Vettel.

Au 43ème tour, Kvyat passe sur l'Astroturf à la sortie de l'avant-dernier virage et il part en tête-à-queue. Il percute le mur de face. Il doit abandonner, avec la suspension avant-droite cassée. La voiture de sécurité entre en piste.

Rosberg récupère la tête

Hamilton, Vettel, Sainz et Maldonado passent aux stands. Ils prennent tous les pneus les plus tendres.

Rosberg est en tête devant Hamilton, Verstappen, Vettel, Alonso, Pérez, Ricciardo, Button, Maldonado et Sainz.

Hamilton a des pneus plus frais que Rosberg. S'il le double et qu'il gagne devant Rosberg et Vettel, il sera champion.

La course reprend au 47ème tour. Vettel est immédiatement menaçant sur Verstappen mais ce dernier résiste.

Hamilton profite d'une erreur de Rosberg

A la fin du tour, Vettel double Verstappen. Sainz double Maldonado pour la neuvième place.

Dans le 49ème tour, Rosberg glisse. Hamilton en profite pour le double. Hamilton est en tête devant Rosberg et Vettel. Ce résultat lui offre le titre.

A la fin du tour, Ricciardo et Sainz se touchent. Button en profite pour les doubler.

Victoire et titre pour Hamilton

Dans le 40ème tour, Button double Alonso. Sainz prend l'avantage sur Alonso. Ricciardo perd de nombreuses places. Il repasse aux stands au 51ème tour. Il prend les pneus les plus tendres. Il repart 12ème.

Maldonado et Nasr doublent également Alonso.

Au 53ème tour, Ricciardo double Rossi pour la 11ème place.

Dans le 55ème tour, à un tour de l'arrivée, Sainz double Button. Il est sixième.

Vettel est proche de Rosberg. S'il le double, Hamilton ne sera pas champion. Le classement n'évoluera plus.

Lewis Hamilton s'impose et décroche son troisième titre. Nico Rosberg prend la deuxième place devant Sebastian Vettel, Max Verstappen, Sergio Pérez, Jenson Button, Carlos Sainz Jr, Pastor Maldonado, Felipe Nasr et Fernando Alonso.

Classement

1. Lewis Hamilton - Mercedes
2. Nico Rosberg - Mercedes - 2''850
3. Sebastian Vettel - Ferrari - 3''381
4. Max Verstappen - Toro Rosso-Renault - 22''359
5. Sergio Pérez - Force India-Mercedes - 24''413
6. Carlos Sainz - Toro Rosso-Renault - 25''619
7. Jenson Button - McLaren-Honda - 28''058
8. Pastor Maldonado - Lotus-Mercedes - 32''273
9. Felipe Nasr - Sauber-Ferrari - 40''257
10. Daniel Ricciardo - Red Bull-Renault - 53''371
11. Fernando Alonso - McLaren-Honda - 54''816
12. Alexander Rossi - Marussia-Ferrari - 1'15''277
Abandons:
Daniil Kvyat - Red Bull-Renault - 41
Nico Hülkenberg - Force India-Mercedes - 35
Marcus Ericsson - Sauber-Ferrari - 25
Kimi Räikkönen - Ferrari - 25
Felipe Massa - Williams-Mercedes - 23
Romain Grosjean - Lotus-Mercedes - 10
Valtteri Bottas - Williams-Mercedes - 5
Will Stevens - Marussia-Ferrari - 1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

lundi 26 octobre 2015 à 18:37 Lemansfan03Le vrai dit : riri Rosberg est un excellent pilote. Ce n'est pas un pilote payant lui. Tu n'a vraiment aucun respect !

dimanche 25 octobre 2015 à 22:38 titeuf dit : Honda enfin prometteur pour 2016. ça devient intéressant pour le moteur Japonais.

dimanche 25 octobre 2015 à 22:33 riri dit : le rouzeberg vraiment petit pilote,a cause de trop de luxe étant petit peut être

dimanche 25 octobre 2015 à 22:30 titeuf dit : cruel pour Red Bull qui a cru a la gagne, mais sur le mouillé uniquement, quand la puissance ne s'exprime pas. une fois au sec les Mercedes et Ferrari ont fait voir qui avait le plus de Watts ! bravo Hamilton; beau champion