F1 - Renault retient le positif

F1 - Renault satisfait après Austin

Renault est satisfait que les pilotes Red Bull se soient battus à l'avant à Austin, même si Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat ont finalement perdu des places.

Renault a apporté une nouvelle version de son groupe propulseur mais elle n'a pas servi à Austin. Le motoriste estime que Red Bull a fait le bon choix puisque Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat ont brillé en qualifications et en début de course.

« Nous avons connu un week-end sans problème pour les Power Units, » souligne Rémi Taffin, le directeur des opérations de Renault Sport F1. « Cela démontre que les choix effectués ici étaient les bons. Les positions sur la grille étaient encourageantes et nous avons apprécié la première partie de course de nos deux équipes. »

La course a été très animée: « Le Grand Prix des Etats-Unis que nous venons de vivre mérite d’être conservé au panthéon de la F1, » estime Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport F1. « Nous avons eu des bagarres pour la tête et pour les accessits dans le top 10, des changements de conditions et, en bouquet final, un Champion du Monde à la fin ! Nous félicitons chaleureusement Lewis pour ce troisième titre. »

Les pilotes Red Bull se sont battus pour la tête

Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat ont chuté dans le classement après avoir pris les pneus slicks. Max Verstappen et Carlos Sainz Jr ont en revanche décroché de bons résultats.

« Les Red Bull étaient très rapides en pneus intermédiaires, avant d’éprouver quelques difficultés avec les slicks pour en tirer le plein potentiel, » précise Taffin. « Toro Rosso a su exploiter les opportunités qui s’offraient, avec une très belle quatrième place de Max à la clé. Bravo également à Lewis pour ce nouveau titre et les records qui vont avec ! »

Renault veut retenir la première partie de la course et la fiabilité: « Le plus important est d’avoir été au cœur de ces bagarres, avec les Red Bull pour la tête, puis avec les Toro Rosso pour le podium, » assure Abiteboul. « Tout aussi importante, la fiabilité a de nouveau été très bonne tout au long du week-end. Il reste trois courses à disputer et nous devons maintenir ce niveau jusqu’à la fin. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mardi 27 octobre 2015 à 12:19 Eklapio dit : Mentalité à la française : on perd, mais on est content ^^

mardi 27 octobre 2015 à 12:12 avocado dit : Renault -Sport ne prétend pas être à la hauteur du Mercedes-AMG mais indique que l'écart de puissance est moindre (en théorie) avec cette nouvelle spécification. La fiabilité semble retrouvée restera à vérifier si progrès il y a dans des conditions un peu plus appropriées à la F1. Comme la progression de ces propulseurs n'est pas linéaire et que les jetons arrivent à leur terme Renault peut parfaitement se repositionner dans le top des motoristes.

mardi 27 octobre 2015 à 11:46 gerardlambert dit : rien ne dit que le nouveau groupe Renault sera ( serait ) à la hauteur de Mercedes ou du Ferrari, quand à sa fiabilité, elle reste à prouver ( testée qu'au banc ) . on imagine meme qu'il n'est pas à la hauteur. le retard pris par renault est dur à rattraper. et puis Mercedes et Ferrari vont EUX AUSSI progresser cet hiver, faut pas rever ! on sait tous que sur du sec les moteurs Renault finissent souvent à 50 sec du vainqueur...

mardi 27 octobre 2015 à 10:37 zarquos dit : Et si les Red Bull avaient reçu la nouvelle version du groupe propulseur, peut-être que ça les aurait aidés aussi, car partir de loin n'était pas vraiment pénalisant compte-tenu de la pluie et des voitures de sécurité. Red Bull a été conservateur (choix soutenu par Renault), Ferrari n'a pas hésité à utiliser ses jetons, Red Bull est dans les choux, Ferrari est sur le podium, simple fait. A contrario Toro Rosso a fait un bon résultat, même sans la nouvelle version du groupe propulseur et eux ne critiquent pas leurs partenaires, simple fait aussi.

lundi 26 octobre 2015 à 14:00 Nanbawan dit : Ah bah c'est sûr que si ils avaient la même mentalité que certains commentateurs ils n'auraient jamais gagné ne serait-ce qu'un grand prix chez le losange ; ils auraient mis la clé sous la porte après le premier jour ! //// Les Red Bull étaient réglées pour la pluie, c'était leur principale chance pour faire un coup. Bien sûr, elles auraient eu du mal à contenir les Mercedes en ligne droite même réglées pour le sec mais la compétitivité ne se serait pas autant dégradée non plus...

lundi 26 octobre 2015 à 11:31 gerardlambert dit : ils sont quand meme énormément optimiste chez Renault. les Red Bull etaient devant certes pendant 20 tours, alors que la piste était mouillée, et qu'ils était tous en intermédiaire pluie coté pneus ! une fois mis les slick et que la puissance a parlé, on a plus revu les Mercédes et meme la Ferrari; les Red Bull ont été lachée... toro rosso idem, mais bon ils ont au moins la fiabilité. coté perf hein y'a pas photo.