Publié le 29/10/2015 à 19:34

La première Detroit Electric SP:01 est née

Début production Detroit Electric SP:01

Le tout premier exemplaire de la SP:01 de Detroit Electric vient de sortir des ateliers de production de Leamington Spa, en Grande-Bretagne.

On s’attendait à ce que la production commence en début d’année. Il aura finalement fallu attendre cette fin de mois d’octobre pour que Detroit Electric ne produise sa toute première SP:01 de série. Cette sportive 100% électrique, aux faux airs (pour ne pas dire grande ressemblance) de Lotus Elise, vient de sortir des ateliers basés à Leamington Spa, en Grande-Bretagne, où elle sera produite.

Une étape clé dans le projet de Detroit Electric qui commercialisera dans les prochaines semaines son premier modèle, à la fois en Asie et en Europe. Le Moyen-Orient et l’Afrique suivront, comme l’avait annoncé la firme américaine l’été dernier.

100 km/h en 3,9 secondes

"Nous sommes ravis de voir notre première voiture de production sortir des chaînes" explique Albert Lam, PDG de Detroit Electric. "Nos premiers clients apprécieront l’expérience de conduite au volant de cette SP:01. Nous avons travaillé très dur pour développer des technologies qui font de cette auto l’un des véhicules électriques les plus plaisants à conduire".

Pour rappel la Detroit Electric SP:01 est une voiture de sport 100% électrique, dotée d’un moteur électrique de 210 kW, l’équivalent de 285 ch. Avec son châssis en aluminium et sa carrosserie en fibre de carbone, elle limite le poids. De quoi revendiquer un 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, et une vitesse de pointe de 249 km/h.

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 30 octobre 2015 à 08:05 toto dit : il n'y a qu'en France où dès qu'un constructeur arrive sans un moteur psa ou renault est asphixé tandis que chez nos voisins ... rappel : la banque d'affaires psa recapitalisée par l'état fr à hauteur de presque 1 milliard d'€ il y a 3 ans + 600 millions pour la r&d psa et combien pour la r&d renault ... ? C'est bien dommage pour l'avenir.