F1 - Red Bull dénigre encore Renault et Honda

F1 - Red Bull ne pense pas avoir un bon moteur

Dietrich Mateschitz pense que Red Bull n'aura pas un bon moteur en 2016. Le propriétaire de l'équipe, toujours aussi peu diplomate, exclut une vente à Renault.

Suite aux refus de Mercedes et de Ferrari, Red Bull a deux options pour trouver un motoriste: s'associer à Honda, avec un intérêt du motoriste mais un refus de McLaren, qui n'a aucune compassion pour la situation de l'équipe, ou renouer avec Renault, malgré les réticences du motoriste, avec la possibilité d'avoir un moteur non-badgé.

Red Bull s'était donnée jusqu'à fin octobre pour trouver une solution mais l'équipe n'a toujours pas de motoriste. Elle a repoussé la date mais une solution devra vite être trouvée.

« Nous avons prolongé la date limite de deux ou trois semaines, » a déclaré Dietrich Mateschitz, le propriétaire de Red Bull, à SPEDWEEK.com, un média qu'il détient.

Alors que Red Bull doit à tout prix convaincre Renault ou Honda, il se permet de les critiquer à nouveau : « Pour nous il n'y aura pas de moteur performant de toute façon, » estime-t-il.

La remise en cause du niveau de Renault, à travers de très nombreuses critiques, est pourtant ce qui freine le plus un nouvel accord, l'actuel ayant été terminé un an plus tôt que prévu.

Red Bull s'est souvent servie de SPEED WEEK pour faire passer des messages. C'est visiblement à nouveau le cas puisque l'article est dur enver Renault.

La fin du contrat est justifiée par une équipe Red Bull « sans espoir » sur des progrès : « Les raisons sont claires depuis un an et demi, » précise l'article. « Renault n'est pas en mesure de développer un groupe propulseur fiable et performant. »

« Après deux ans de développement, il a environ 80 chevaux de moins que le Mercedes et sa fiabilité est pitoyable. Au lieu de progresser après la saison 2014, Renault s'est retrouvée encore plus loin de Mercedes. »

Horner n'exclut rien

Christian Horner a de son côté confirmé qu'une nouvelle association entre Red Bull et Renault est possible mais sous une autre forme, en confirmant à demi-mot la possibilité d'un moteur non-badgé.

« Je ne pense pas que nous pouvons exclure quoi que ce soit pour le moment, » a précisé le patron de l'équipe au site officiel de la F1. « Mais ça doit être une relation différente. »

Le développement de la Red Bull est avancé et Horner pense que l'équipe sera prête quelle que soit le moteur: « Nous avons dessiné quatre versions de la voiture, donc un moteur devrait s'y intégrer, » a-t-il précisé au site officiel de la F1. « Donc nous attendons que la musique s'arrête et nous verrons sur quelle chaise nous nous assiérons, et même si nous aurons une chaise ! »

Horner espère une décision « d'ici un mois » mais contrairement à Mateschitz, il n'exclut pas que Red Bull soit performante en 2016 : « Rappelez-vous de l'équipe de Ross Brawn en 2009, » souligne-t-il. « Ils ont eu une décision en janvier, et ils ont remporté le championnat du monde cette année là. Ca démontre ce qui peut être fait en peu de temps, si on est intelligent ! »

La concurrence a peur

Antony Davidson, ancien pilote Minardi, BAR et Super Aguri désormais chez Toyota en endurance, pense que Red Bull a pu inquiéter les motoristes avec ses critiques répétées de Renault. Pour justifier son refus, Mercedes a surtout reconnu une peur de se faire battre par un client. Ferrari a eu la même crainte. C'est ce qui a été déterminant selon Red Bull.

« Les équipes d'usine ont peur et elles savent que nous serions pus rapides qu'elles, » précise Mateshitz. « Tout le monde peut le voir. »

Les très bonnes performances de Red Bull à Monaco, Budapest et Singapour, où il faut beaucoup d'appuis, ou à Mexico, où l'altitude réduisait la densité de l'air et donc les appuis aérodynamiques, ont montré les qualités du châssis et inquiété les motoristes.

Une vente à Renault est totalement exclue

Au coeur de la crise, Red Bull a évoqué un départ mais l'équipe semble désormais prête à rester. Certains espéraient un rachat par Renault, dont les négociations avec Lotus traînent, mais cela ne se fera pas.

« Inimaginable, » assure Matechitz. La relation entre les deux partenaires est en effet beaucoup trop détériorée pour que cela soit possible.

Cette mauvaise relation se confirme avec le fait que Renault ne veut plus ancien lien sur le plan du marketing avec Red Bull, en étudiant la possibilité de ne rester son motoriste qu'avec un V6 non-badgé.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)12

jeudi 05 novembre 2015 à 17:31 MOTARDROME26 dit : quand ont voit que Dietrich Mateschitz critique depuis 2 ans sans menagement renault et qui ils va taper a la porte de honda , le pire moteur de f1 de tout les temps , c est fou , franchement n importe quoi

jeudi 05 novembre 2015 à 17:24 MOTARDROME26 dit : red bull aura un moteur sous marque renault et comme toutes les sous marques ils auront pas la derniere evolution et la fia qui compte interdire les moteurs clients different que celui du constructeur , renault repondra que red bull roule pas avec un renault mais un mecateh ou autre comme ca ils se couvrent , c est vraiment bien vu , mercedes ou ferari a du y penser mais il ont deja telement de clients comme williams , haas etc... ils veulent pas chercher les ennuis avec un con comme le boss de redbull , et puis ils pouront toujours tester des inovation via la sous marque pour voir comme ca ils economiseront les jetons pour estone , tres bien vu carlos goshn , tres bien vu de pouvoir de venger de redbull en se servant d eux comme cobaye sans que la marque au losenge soit sur leurs SUPER chassis

mercredi 04 novembre 2015 à 11:49 avocado dit : Il faut savoir aussi que Renault-Sport a un programme de développement et donc d'évolution de la puissance de son groupe planifiée pour 2016. Si un palier a été atteint cette fin de saison on peut espérer voir le moteur évoluer et se rapprocher de ses concurrents directs (je pense à Ferrari).

mercredi 04 novembre 2015 à 01:21 Bobsponger F1 dit : @lotus62 Tu penses que l'on fait un procès d'intention à DM alias monsieur RedBull... Le truc c'est qu'avant de cracher sur la soupe, il faut savoir réfléchir et avoir de la mémoire ... C'est à dire que lui, il a peut être 2 écuries de F1 mais son boulot premier c'est quoi ? La boisson énergétique !! Mais sa boisson, elle ne fait pas rouler ses voitures ! Alors, le fait est que les constructeurs ne souhaites pas lui en donner pour l'année prochaine non pas seulement parce qu'ils pensent que RB F1 serait un menace mais surtout le fait que si cela ne marche pas qu'il y aura des mots forcément déplacé à l'égard du motoriste ! Comment peux tu cracher et être tellement critique lorsque tu sais que grâce à Renault, ils ont été X fois champion du monde (constructeurs et pilotes) avec un moteur GRATUIT avec en plus le sponsoring d'INFINITY (puisque l'équipe s'appelle RedBull Infinity Racing F1) et de TOTAL !!???! Et toi tu trouves ça correct de sa part ???!!!!

mardi 03 novembre 2015 à 21:44 gil49 dit : Boire autant de soda, ça bouffe le cerveau !

mardi 03 novembre 2015 à 20:46 n"importe quoi dit : à part ça redbull a tout perdu à dénigrer son motoriste qui lui a donné x titres ! si redbull reste en 2016, ils feront moins bien qu'en 2015, si peu d'intelligence tactique avec autant de pognon, c'est navrant

mardi 03 novembre 2015 à 20:42 bmv dit : Incroyable comme tout est devenu événementiel. En 2016, RBR sera motorisé par Renault. Même si Renault est d'usage plus lent que les autres (le premier turbo c'est eux mais jamais Champion du monde) il y arriveront... Renault c'est la France, lente à plonger, lente à se relever, lente à réagir...

mardi 03 novembre 2015 à 18:18 MB1 dit : @Lotus62: Evidemment qu'il a raison, on sait tous que Renault et Honda seront loin l'an prochain... Mais il est dans une situation où il doit à tout prix leur lécher les bottes pour avoir un moteur et ne surtout pas dire ça ^^

mardi 03 novembre 2015 à 16:30 Lotus62 dit : Je ne suis pas fan de DM mais ici, on lui fait un procès d'intention. Les bruits de couloir laissent entendre que Renault ne lui livrerait pas un moteur dernière spécification: c'est donc un fait qu'il ne sera pas au top de la performance. C'est une vérité pas un dénigrement. Pour HONDA, ils disent eux-mêmes que ce serea mieux en 2016 qu'en 2015 (heureusement...) mais qu'ils ne seront au top qu'en 2017. BUTTON dit lui-même qu'ils ne joueront pas la victoire l'an prochain. Là aussi, c'est une vérité pas un dénigrement. Sur ce point, on peut comprendre DM.

mardi 03 novembre 2015 à 15:22 witura dit : Avec des "si" on referait le monde , mais si les dirigeants de RedBull avaient fait preuve de patience , avaient attendu sagement la fin de leur contrat et , avaient réglé les problèmes en interne au lieu d'étaler les insuffisances (réelles) de Renault au grand jour , peut-être que leur problème actuel n'aurait jamais existé ..Ceci dit , "A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire" , Mercedes et Ferrari devraient méditer là-dessus , motoriser une équipe qui inspire autant de craintes devrait au contraire galvaniser et motiver les troupes , la confrontation n'en serait que plus belle si il y avait plus de prétendants a la victoire et le spectacle sur la piste y gagnerait surement en qualité ..

mardi 03 novembre 2015 à 13:56 avocado dit : Il était évident que RB ne vendrait pas sa marque donc son nom à Renault par-contre si RB veut courir en 2016 avec un moteur par défaut le patron devrait arrêter ses provocations dans les médias.

mardi 03 novembre 2015 à 13:42 avocado dit : " Cela se confirme avec le fait que Renault que ne veut rester motoriste qu'avec un V6 non-badgé, renonçant ainsi à tout lien sur le plan du marketing." Vincent; pourriez-vous reformuler votre dernière phrase que l'on a du mal a comprendre,merci.