F1 - Rosberg conclut la saison

F1 - Abou Dhabi 2015 - La course

Nico Rosberg a remporté le Grand Prix d'Abou Dhabi, devant Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, auteur d'une belle remontée.

Nico Rosberg est en pole devant Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen, Sergio Pérez, Daniel Ricciardo, Valtteri Bottas, Nico Hülkenberg, Felipe Massa, Daniil Kvyat et Carlos Sainz Jr. Jenson Button est 12ème, Pastor Maldonado 13ème, Sebastian Vettel 15ème et Fernando Alonso 16ème. Romain Grosjean est 18ème après un changement de boîte de vitesses. Will Stevens est 19ème en raison d'une pénalité de cinq places pour l'utilisation d'un cinquième système électronique. Roberto Merhi doit partir des stands pour une infraction aux règles du Parc Fermé avec un changement de réglage de suspension.

Tous les pilotes s'élancent avec les pneus les plus tendres, sauf Sebastian Vettel, Marcus Ericsson, Romain Grosjean, Will Stevens et Roberto Merhi.

Au départ, Hamilton prend un mauvais envol mais il reste deuxième. Vettel a un léger contact. Au premier virage, Alonso percute Maldonado. La suspension de Maldonado est cassée et il doit abandonner. Avant l'épingle, Sainz passe de la piste pour éviter Bottas.

Verstappen coupe la chicane après quelques virages, pour éviter Kvyat. Ce dernier le force ensuite à passer hors de la piste.

Après le premier tour, Rosberg mène devant Hamilton, Räikkönen, Pérez, Hülkenberg, Ricciardo, Sainz, Massa, Kvyat et Bottas. Vettel est 12ème, Button 13ème et Grosjean 15ème.

Alonso passe aux stands pour changer d'aileron. Les mécaniciens ont du mal à enlever la roue avant-droite. Il reprend la piste avec les pneus les plus durs.

Premiers arrêts tôt

Massa se fait menaçant sur Sainz. Il le double au troisième tour.

Bottas est de son côté juste derrière Kvyat. Le Finlandais doit couper la chicane pour l'éviter.

Dans le quatrième tour, Grosjean double Nasr. Il est 14ème.

Kvyat change de pneus dès le sixième tour. Il prend les plus durs.

Ricciardo est menaçant sur Hülkenberg. Il le double au sixième tour. Hülkenberg reprend l'avantage dans la ligne droite suivante mais Ricciardo le double encore.

Alonso reçoit un drive-through pour son contact avec Maldonado.

Vettel remonte. Il double Verstappen, pour la 10ème place, au sixième tour.

Pérez, Ricciardo et Massa font leur arrêt au septième tour. Ils prennent les pneus les plus durs.

Devant, Rosberg creuse l'écart. Au huitième tour, il a 2,9sec d'avance sur Hamilton, 6,6sec sur Räikkönen et 20,5sec sur Bottas.

Bottas percute Button dans les stands

Hülkenberg et Sainz passent aux stands au huitième tour. Ils prennent les pneus les plus durs. L'arrêt de Sainz et long.

Bottas, Verstappen et Button font leur arrêt au neuvième tour. Ils prennent également les pneus les plus durs. En repartant, Bottas percute Button. Il casse son aileron avant.

Les commissaires annoncent une enquête sur l'accrochage entre Bottas et Button.

Un tour après, Bottas revient aux stands pour changer d'aileron avant.

Rosberg et Räikkönen passent aux stands au 11ème tour. Ils prennent les pneus les plus durs.

Pérez, sixième, est menaçant sur Grosjean, qui n'a pas encore changé de pneus. Le Franco-Suisse résiste.

Hamilton fait son arrêt au 12ème tour. Il prend les plus durs.

Bottas reçoit une pénalité de cinq secondes, à faire avant un arrêt, pour son accrochage avec Button dans les stands.

Au 12ème tour, Pérez double Grosjean.

Massa prend l'avantage sur Ericsson pour la neuvième place.

Dans le 13ème tour, Rosberg mène avec 4,3sec d'avance sur Vettel, 6,2sec sur Hamilton, 9,3sec sur Räikkönen, 16,3sec sur Pérez, 18,4sec sur Grosjean, 22,8sec sur Ricciardo, 12,9sec sur Hülkenberg, 25,9sec sur Massa et 17,0sec sur Ericsson. Vettel, Grosjean et Ericsson ne sont pas encore passés aux stands, après être partis sur les pneus les plus durs.

A la fin du 13ème tour, Kvyat double aussi Ericsson.

Toujours dans ce 13ème, Vettel passe hors de la piste. Hamilton revient au contact et il le double facilement au 14ème tour.

Dans le 16ème tour, Sainz double Ericsson à son tour.

Au 16ème tour, Vettel laisse passer Räikkönen pour la troisième place.

Ericsson change de pneus au 17ème tour. Il reprend les plus durs.

Vettel et Grosjean passent enfin aux stands

Dans le 20ème tour, Verstappen fait un énorme blocage de roue sur ses deux pneus avants. Il a fait un plat sur ses pneus et il doit repasser aux stands au 21ème tour. Il prend encore les plus durs.

Vettel et Grosjean font leur arrêt au 24ème tour. Ils reprennent les plus durs. Vettel repart sixième et Grosjean 11ème.

Button double Grosjean dans le 25ème tour. Le Franco-Suisse reprend l'avantage dans la ligne droite suivante.

Deuxième série d'arrêts

Au 25ème tour, alors que tous les pilotes ont fait un arrêt, Rosberg a 3,0sec d'avance sur Hamilton, 10,6sec sur Räikkönen, 34,0sec sur Pérez et 39,4sec sur Ricciardo. Vettel est sixième devant Massa, Hülkenberg, Kvyat et Sainz. Grosjean est 11ème.

Hülkenberg fait son deuxième arrêt au 26ème tour. Il prend les pneus les plus durs.

Verstappen double Ericsson pour la 14ème place.

Hamilton revient sur Rosberg

Ricciardo passe aux stands au 27ème tour. Il reprend les pneus les plus durs.

Hamilton revient sur Rosberg. Au 28ème tour, il n'y a plus que 1,6sec d'écart.

Pérez et Button font leur arrêt au 28ème tour. Ils prennent les pneus les plus durs.

Sainz passe aux stands au 29ème tour. Il prend les pneus les plus durs. Il repart 13ème. Dans son tour de sortie des stands, il double Ericsson.

Dans le 30ème tour, il n'y a plus que 1,2sec entre Rosberg et Hamilton.

Rosberg change de pneus au 31ème tour. Il reprend les pneus les plus durs.

Räikkönen passe aux stands un tour après. Les mécaniciens ont du mal à enlever la roue avant-droite, ce qui lui fait perdre du temps. Il prend les pneus les plus durs. Il repart quatrième, derrière Vettel, qui doit encore prendre les pneus les plus tendres.

Hamilton enchaîne les tours, sans repasser aux stands. Il semble enfin avoir une stratégie différente de son équipier. Il est moins rapide mais son dernier relais sera plus court et il pourrait repasser sur les pneus les plus tendres pour attaquer.

Au 36ème tour, Vettel laisse passer Räikkönen pour la troisième place.

Mercedes indique à Hamilton qu'après son deuxième arrêt, il sera six secondes derrière son équipier.

Kvyat revient sur Hülkenberg.

Vettel fait son deuxième arrêt au 40ème tour. Il prend les pneus les plus tendres. Il repart sixième, derrière Pérez et Ricciardo.

Hamilton passe enfin aux stands

Hamilton demande quel rythme il doit avoir pour pouvoir préserver ses pneus et ne plus passer aux stands, mais son ingénieur lui dit que ça ne serait pas efficace.

Vettel est menaçant sur Ricciardo dans le 40ème tour mais il ne tente pas la manoeuvre. Il le double finalement au tour suivant.

Hamilton change enfin de pneus au 42ème tour. Il reprend les pneus les plus durs.

Ericsson attaque Button mais l'Anglais résiste. Le Suédois passe aux stands au 43ème tour. Il prend les pneus les plus tendres.

Au 43ème tour, Rosberg a 12,0sec d'avance sur Hamilton, 18,2sec sur Räikkönen, 44,6sec sur Pérez et 46,8sec sur Vettel.

Grosjean change de pneus au 44ème tour. Il prend les pneus les plus durs.

En piste, Verstappen double Nasr pour la 13ème place.

Dans le 45ème tour, à 10 tours de l'arrivée, Rosberg a 10,3sec d'avance sur Hamilton et 19,0sec sur Räikkönen. Pérez est quatrièm devant Vettel, Ricciardo, Hülkenberg, Kvyat, Massa et Sainz. Grosjean est 11ème.

Durant ce tour, Vettel double Pérez. Il est quatrième.

Verstappen s'attaque à Button. L'Anglais résiste et Verstappen passe hors de la piste. Il accélère hors de la piste pour doubler Button.

Les commissaires annoncent une enquête sur cet incident.

Au 49ème tour, Massa double Kvyat. Il est neuvième.

Rosberg s'impose

Verstappen reçoit une pénalité de cinq secondes, à faire avant un arrêt ou ajoutée après la course.

Hamilton réduit l'écart. Au 51ème tour, à quatre tours de l'arrivée, il a 6,7sec de retard sur Rosberg, mais il lui reprend moins de temps.

Dans le 52ème tour, Grosjean double Sainz. Il est 10ème.

Au 54ème tour, Grosjean double Kvyat. Il est neuvième.

Nico Rosberg s'impose devant Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel, Sergio Pérez, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Felipe Massa, Romain Grosjean et Daniil Kvyat.

Classement

1. Nico Rosberg - Mercedes
2. Lewis Hamilton - Mercedes - 8''200
3. Kimi Räikkönen - Ferrari - 19''400
4. Sebastian Vettel - Ferrari - 43''700
5. Sergio Pérez - Force India-Mercedes - 1'03'900
6. Daniel Ricciardo - Red Bull-Renault - 1'05'00
7. Nico Hülkenberg - Force India-Mercedes - 1'33''600
8. Felipe Massa - Williams-Mercedes - 1'37''700
9. Romain Grosjean - Lotus-Mercedes - 1'38''200
10. Daniil Kvyat - Red Bull-Renault - 1'42''086
11. Carlos Sainz - Toro Rosso-Renault - 1'43''171
12. Max Verstappen - Toro Rosso-Renault - 1 tour
13. Jenson Button - McLaren-Honda - 1 tour
14. Valtteri Bottas - Williams-Mercedes - 1 tour
15. Marcus Ericsson - Sauber-Ferrari - 1 tour
16. Felipe Nasr - Sauber-Ferrari - 1 tour
17. Fernando Alonso - McLaren-Honda - 2 tours
18. Will Stevens - Marussia-Ferrari - 2 tours
19. Roberto Merhi - Marussia-Ferrari - 3 tours
Abandons:
Pastor Maldonado - Lotus-Mercedes - 0

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

dimanche 29 novembre 2015 à 16:35 CarCircus dit : Hamilton grand pilote mais mauvais perdant, très négatif au regard de la positive attitude de Rosberg pour cette fin de saison, en tout cas bravo à Mercedes et à Ferrari.

dimanche 29 novembre 2015 à 16:29 MB1 dit : Au contraire, finir deuxième et sourire, c'est tout sauf être un grand champion...

dimanche 29 novembre 2015 à 16:01 gil49 dit : HAMILTON, attitude de petit champion !