F1 - Pirelli détaille le nouveau choix de pneus

F1 - Comment marcheront les choix de pneus en 2016

Pirelli a expliqué le fonctionnement du nouveau règlement sur les choix de pneus en 2016. Les choix seront plus libres mais encore encadrés.

Jusqu'à présent, Pirelli sélectionnait deux types de pneus par Grands Prix, sept trains des plus durs et six des plus tendres, et les pilotes devaient utiliser les deux en course. Les équipes ont voulu plus de liberté dans ce domaine et la FIA leur a donné cette possibilité. Désormais, le manufacturier proposera trois types de pneus et les pilotes pourront faire leurs choix, même si Pirelli imposera encore un type de pneus pour un relais en course.

Le manufacturier a détaillé les modalités de ce nouveau règlement. Comme la FIA l'a précisé, il y aura toujours 13 trains de pneus, un train du composé le plus tendre ne pourra servir qu'en Q3 et deux trains seront choisis par Pirelli pour la course. Sur ces deux trains, Pirelli pourrait en choisir deux différents, mais le choix sera évidemment identique pour toutes les équipes. En course, le pilote n'aura l'obligation d'utiliser qu'un seul de ces deux trains s'il le souhaite, en choisissant celui qu'il veut. Sur l'ensemble de la course, il devra utiliser au moins deux types de pneus différents. Il pourra donc en utiliser deux ou trois différents. Il restera 10 trains que les équipes pourront choisir.

Elles devront communiquer leurs choix à la FIA avant une date fixée par Pirelli, pour avoir le temps de production nécessaire. La FIA les transmettra ensuite à Pirelli. Les choix seront révélés au public deux semaines avant la course. Si une équipe ne s'est pas décidée à temps, la FIA fera le choix à sa place.

Deux pilotes d'une même équipe pourront avoir des choix de pneus différents. La liberté sera donc plus grande mais comme cela était prévisible, cela rendra les stratégies beaucoup plus difficiles à suivre, comme le souligne Romain Grosjean.

« Pour le moment, le nouveau règlement sur les pneus n'est pas clair pour moi, » s'est amusé le Franco-Suisse sur Twitter. « Je suis ravi d'avoir un ingénieur pour m'aider. »

L'utilisation sera moins encadrée dans le week-end

Pour assurer un certain roulage dans toutes les séances, les équipes devront toujours rendre des trains de pneus à Pirelli après chaque séance. Jusqu'à présent, le manufacturier déterminait quel type devait être rendu à quel moment, mais cela ne sera plus possible puisque les choix des équipes pourraient être différents. Elles seront donc libres de rendre un train du type qu'elles souhaitent.

Jusqu'à cette année, les équipes devaient rendre un train des plus durs après 30 minutes dans la première séance et un des plus durs après la première séance. Elles devaient rendre un train des plus tendres et un des plus durs après la deuxième séance. Elles devaient encore rendre un train des plus tendres et un des plus durs après la troisième séance. Ceux qui accédaient à la Q3 avaient un train des plus tendres en plus.

Désormais, les pilotes rendront un train après 40 minutes dans la première séance, 10 minutes plus tard qu'auparavant, un après la première séance, deux après la deuxième séance et deux après la troisième séance. Les deux trains choisis par Pirelli pour la course ne pourront évidemment pas être rendus.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 03 décembre 2015 à 14:46 totuo2002 dit : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.