Publié le 21/12/2015 à 07:00

Les bonnes nouvelles de la F1

Les bonnes nouvelles de la F1

C’est connu : la F1 est devenue nulle, rien n’y est bon, tout est à jeter, on s'ennuie ferme... A moins, de temps en temps, d'accepter aussi de voir le positif.

1. Lewis Hamilton est un grand
L’Anglais entre un peu plus dans l’histoire en remportant son troisième titre mondial, égalant les Senna, Piquet, Brabham, Lauda et Stewart. Dans 20 ans, il atteindra l'aura de ses prédécesseurs, et on dira alors : "ils avaient de la chance dans les années 2010 de l'avoir vu."

2. La grille a fière allure
L’an prochain, nous aurons encore 5 champions du monde au départ, pour la coquette somme de 11 titres. Il n'y a eu que deux saisons dans l'histoire avec autant de titres mondiaux réunis sur une grille.

3. Ferrari au premier plan
C’est la marque historique de la F1, le mythe roulant. Ferrari revient aux avant-postes, et c'est une bonne nouvelle pour tout le monde.

4. Verstappen est unique
A 17 ans, Verstappen est devenu le plus jeune pilote de l’histoire. Mais pas seulement, il a démontré en 19 GP avoir toutes les qualités pour devenir un très grand. Quand plusieurs anciens pilotes disent avoir vu en lui les signes précurseurs entrevus auparavant chez les Senna ou Schumacher, cela met l’eau à la bouche. Car si c'est le cas, cela n'arrive pas tous les jours.

5. Renault revient
Mercedes, Ferrari et maintenant Renault. En 2016, il y aura trois écuries d’usine, réunissant à elles seules : 41 titres mondiaux et 304 victoires en GP. Sans oublier Honda, motoriste de McLaren, et peut-être un branding Aston Martin pour Force India. On parle aussi d'un retour d'Alfa Roméo dans le futur.

6. Une écurie américaine arrive
La F1 est un cercle fermé dans lequel il est dur de se frayer une place mais en 2016 une nouvelle écurie y est parvenue. C’est toujours un évènement, surtout quand il s’agit d’un projet américain. Alors que ces dernières années, les écuries avaient plutôt tendance à disparaître (HRT, Caterham), en voilà une qui arrive, portant le nombre de monoplaces à 22 l’an prochain. Un beau petit projet, en plus, qui promet car parfaitement monté autour d'une collaboration avec Ferrari.

7. Alonso reste
Il aurait pu tout envoyer bouler, aller en endurance, mais non. Alonso, un des pilotes les plus charismatiques et un des vrais attaquants de ce sport, continue l’aventure, désireux de gagner à nouveau un jour. Si Honda progresse et que McLaren assure, Alonso se fera un malin plaisir de rendre la vie dure aux Hamilton et autre Vettel. Cela fera un trio magique.

8. Une page va se tourner
En 2017, un nouveau règlement aéro devrait permettre aux F1 de signer des chronos près de 5 secondes plus rapides. On ne sait pas encore si le spectacle et les dépassements seront forcément aux rendez-vous, mais cela prouve que la F1 a fait son auto-critique et un temps assez court. On aurait préféré que Michelin succède à Pirelli mais c'est un début.

Le marché des transferts promet !!

9. Le réconfort Mexicain
On était dernièrement plus habitué aux tribunes à moitié pleine qu'aux travées remplies à craquer. Le retour du GP du Mexique, 23 ans après, a vu un succès populaire rare. 140 000 personnes le jour de la course, 90 000 le vendredi, une ferveur digne d'un match de foot. Pourtant, les prix des billets étaient aussi élevés qu'en Europe. Mais voilà, quand un événement est bien pensé, la F1 touche le coeur des gens.

10.Les pilotes se lâchent à nouveau
Trop tièdes les pilotes ? Demandez à Alonso qui a pulvérisé Honda, sur leurs terres, en parlant d'un moteur de GP2, à Button, sabrant Lauda puis Hamilton, à Hamilton accusant son écurie de le faire perdre et chambrant à tue-tête Rosberg, à Riccardo sulfatant Renault, à Verstappen renvoyant les critiques à leurs envoyeurs... Parfois, on s'en indigne, mais les pilotes n'ont plus peur de dire ce qu'ils pensent. Encore un effort et Nelson Piquet passera pour un timide.

11. La plus belle affiche
L'avenir nous promet un duel entre Mercedes et Ferrari, ce qui est sans doute la plus belle affiche dont ce sport peut rêver.

12. 21 GP au programme
On est encore loin de la NASCAR et de ses 36 courses au calendrier. Mais la F1 proposera l'an prochain 21 courses. Cela peut parfois paraître un peu trop et pourrait aussi banaliser la notion de GP, mais pour les amoureux de F1, cela promet des beaux week-end de sport.

13. Le retour du GP d'Allemagne
Après une année d'absence, le GP d'Allemagne revient au calendrier. On ne peut imaginer qu'un Stadium d'Hockenheim plein à craquer pour applaudir les Mercedes, Rosberg, Vettel et Hülkenberg.

14. Manor a survécu
On ne peut pas dire que les deux Manor aient servi à grand-chose en 2015 mais la petite écurie anglaise a survécu à sa dramatique saison 2014, a tenu bon en 2015 et se relance en 2016 avec un moteur Mercedes. Une bonne nouvelle pour ces troupes méritantes. Et un hommage à notre Jules Bianchi, qui s'est battu pour que Marussia demeure.

15. Force India montre l'exemple
Ils ne sont pas un top team, ils ont aussi des difficultés mais Force India parvient à montrer qu'on peut malgré tout faire de belles choses en F1. 7e, puis 6e et maintenant 5e des constructeurs, l'écurie anglaise est à la hauteur. Une preuve que tout est possible pour peu que les structures soient bonnes et la management aussi. La F1 n'est pas qu'un sport de constructeurs où l'argent fait tout.

16. Les transferts vont promettre
Si 2015 a été décevant côté transfert, 2016 s'annonce passionnant. Cela risque d'être le grand chambardement en 2017 avec un Räikkönen en partance de Ferrari, un Rosberg sans doute aussi sur le départ chez Mercedes, Renault qui pourra enfin choisir ses pilotes, Button vers la retraite, Bottas à l'ambition de rejoindre un top team, Verstappen devant se décider pour son futur... On ne devrait pas s'ennuyer en coulisses !

17. Une jeunesse dorée à venir
Il n'est pas facile pour les jeunes pilotes d'accéder à la F1. Surtout quand il s'agit d'une génération creuse. Car en plus, les anciens s'accrochent à leur baquet. Mais cette fois, il y a en vue une génération dorée : Vandoorne, Ocon et Leclerc. Tous les experts s'accordent sur le fait que notamment ces trois-là promettent particulièrement.

Photo de Thibault Larue

posté par :
Thibault Larue

Réagissez

Commentaire(s)31

vendredi 01 janvier 2016 à 13:24 Targa-Motors dit : J'espère qu'Alfa ne reviendra pas en F1, ou vous voulez mais pas en F1, cela sert à rien de voir des marques dans le même groupe se battre entre elle!

lundi 28 décembre 2015 à 10:40 bapt dit : @Mikawelll . Parlez pour vous.. J'ai détesté les années 88/89. Sportivement c'était zéro., le néant. Le "duel" Prost senna était une pure création marketing, vide, creuse, sans âme. Du prêt à consommer, l'esprit McDo appliqué à la f1 avec senna, produit commercial bien bankable, survendu par les médias . Les médias ont tellement lobotomisé les fans avec ça qu'on pense. que c'était génial. Revisionnez ces périodes et vous verrez que ce n'était qu'une ridicule et pathétique arnaque.

jeudi 24 décembre 2015 à 10:52 philou dit : 12 doublé Mercedes sur toutes les courses cette année. ou est la passion ?

mercredi 23 décembre 2015 à 15:47 classe c dit : impossible de configurer sur mercedes.fr et de , quelqu’un a des infos?? Leur site bug de puis plusieurs jour merci

mercredi 23 décembre 2015 à 15:47 Mikawelll dit : @MB1 Un passé qui n'a jamais existé.... Une tel bêtise est limite blasphématoire. Le Duel de Senna et Prost à fait vibré des pays entiers. Je me revois encore en weekend avec mon père scotché devant la TV et vivre ce duel comme si il était dans les deux McLaren. Il y a aussi la période Gilles Villeneuve que j'ai découvert grâce au K7 de mon père. Quel pilote ! Pas d'électronique à l'époque. Les pilotes réglaient leurs châssis à l'ancienne. Certes cette période du tragique avec de (trop) nombreux décès. L'aseptisation de la F1 d'aujourd'hui est du en parti à tous ces drames. Malgré ceci la F1 était plus passionnante à regarder il y a 25 ans. Même si a l'époque il n'y avait qu'un seul arrêt ravitaillement. Pourquoi car à l'époque pas besoin de ces règles absurdes des 2 trains de pneux à utiliser etc... Il y a eu des GP chiants aussi. Mais pas du niveau de ceux que nous voyons depuis 2010...

mercredi 23 décembre 2015 à 14:12 @ @MB1 dit : Tu viens de confirmer dans ton commentaire ce que MB1 disait: Mémoire courte pour toi aussi! Quand RB dominait 4 ans durant ça ne te dérangeait pas. Quand Ferrari dominait 5 ans durant c'était pas un scandale pour toi. La domination d'une équipe...bin... C'est ça la F1 depuis lurette. Il y a eu des années ou 2 ou 3 équipes se battaient pour le championnat, mais c'est franchement rare et sans relation avec le règlement technique voir sportive. Mais c'est connu, nombreux ici critiquent..pardon, pleurnichent sans vraiment connaître le sujet..

mercredi 23 décembre 2015 à 12:25 dingue dit : je ne comprends pas bien l'écart de traitement dans cet article entre le retour au premier plan de ferrari et le vrai retour de Renault, vous semblez élogieux à l'égard de ferrari, pas à l'égard de Renault, pour quelles raisons, tous les 2 ont de nombreux titres et font vibrer la F1 depuis longtemps!

mardi 22 décembre 2015 à 20:03 NL830MP44 dit : Pareil que certains. je dirais que depuis deux ans j'ai laché la f1.. surtout avec le passage sur canal .. si je prenais canal c'était juste pour la f1.. Malheureusement j'ai bien fait. Maintenant, j'espère que ça changera, aussi on ne peut comparer le pilotage d'une f1 à aucun autre (ceux qui on fait un peu de piste peuvent comprendre) ça c'est l'élite. Pour le spectacle un coup de mou ça arrive, biensûre les dirigeants doivent se poser les bonnes questions.. Espérant que ça change...vraiment. Un fan

mardi 22 décembre 2015 à 18:59 Mikawelll dit : Alonso charismatique... -500 points de crédibilité pour cet article.

mardi 22 décembre 2015 à 13:26 philou dit : @MB1 étant jeune je me levais la nuit pour regarder le grand prix du Japon ou d'autres; aujourd'hui je regarde les grands prix uniquement si je suis à la maison, et si je n'y suis pas, je n'enregistre meme pas. ça a bien perdu tout ça.

mardi 22 décembre 2015 à 13:02 tata dit : La vraie bonne nouvelle, ce serait que Bernie se casse.

mardi 22 décembre 2015 à 12:03 MB1 dit : Une équipe qui écrase tout, on a vu ça avec McLaren en 1988-1989, Williams en 1992, Ferrari en 2004... Pas de quoi en faire un flan, les courses étaient plus intéressantes en 2015 que toutes ces années là ! Et oui les pénalités c'est débile, mais ça reste un épiphénomène

mardi 22 décembre 2015 à 10:51 @MB1 dit : quand une seule écurie domine un championnat ça donne ça ! des courses ou le plus important c'est d'avoir une bonne bière ( avec modération ) pour se tenir compagnie, tant on se fait chi.. ! sur la fin du championnat Ferrari est revenu -depuis Monza en septembre- et là c'est devenu 'un peu' plus intéressant. au final donc le journaliste qui écrit l'article est un peu euphorique car ses vacances de Noel arrivent. mais objectivement, la F1 se meurt; Non mais sérieux, 50 places de pénalité sur une course comme on a vu, c'est quoi ce truc ? c'est ça le sport auto ? le Moto GP, le Rally-cross, voilà des courses à suspens.

mardi 22 décembre 2015 à 07:27 vtfeef dit : Les pilotes qui disent ce qu'ils pensent... C'est ca.. Allez faire un tour dans les années 70 bandes d'incultes de journaleux.. Les pilotes avaient des couilles à l'époque et n'étaient pas politiquement corrects comme aujourd'hui.

mardi 22 décembre 2015 à 05:37 ManorMarussia dit : ces 17 points positifs sont réels. C'est une bonne chose. Mais c'est du positif sur le long terme. Sur le court termes ( donc surles courses ) c'était rarement réjouissant.

lundi 21 décembre 2015 à 21:36 Fan de grand-bi dit : @MB1 : ahh l'arrogance des jeunes c...! laissez donc aux vieux c... l'avantage d'avoir connu ce dont vous niez l'existence. Il est certain que les duels Senna Prost, pour ne prendre que ces derniers au cours de la période que vous mentionnez, n'ont jamais existé. C'est cela ouiiii et la marmotte (on connait la suite :-) Généralement les personnes les plus affirmatives sont également celles qui tentent de masquer leur ignorance ou leur bêtise par une agressivité idiote. C'est aussi celles qui s'exposent au ridicule -au mieux - à tomber sur beaucoup beaucoup plus costaud qu'eux - au pire. Je n'ose envisager que vous fassiez partie du club des vieux c..., car là, cher ami, il faudra vous résoudre à consulter... Ces trous mémoriels résultant peut-être (?) de l'abus de substances psychotropes voire de jaja? Bref : quand on sait pas, on demande, on vérifie, on argumente mais on ne la ramène pas. Cela évoque tellement le pilote de clio diesel suractivé qui connaît bien le sujet parce que le cousin du neveu de la gardienne d'à coté sait.. Imparable! Oui, je sais, vous réservez à cet avis le même sort que moi au votre, tant que ceci reste bio dégradable, allez, hop!

lundi 21 décembre 2015 à 20:54 MB1 dit : Cet article est anti-ronchons de services et les ronchons de service viennent quand même commenter... Mais vous avez la mémoire courte, les courses étaient beaucoup moins intéressantes, ou quand Bridgestone faisait des pneus trop endurants... Valence 2010, zéro dépassement ! Cette année le minimum ça a été 11. Et dans les années 80 ou 90 les courses n'étaient pas mieux, vous idolatrez un passé qui n'a jamais existé

lundi 21 décembre 2015 à 18:41 avocado dit : Merci à Zarquos (l'original) pour son optimisme de bon aloi -_-

lundi 21 décembre 2015 à 16:27 @zarquos dit : c'est tout le problème. les 17 points positifs sont pour la plupart - du vent -.

lundi 21 décembre 2015 à 15:55 zarquos dit : Bon les gars c'est bientôt Noël, c'est pas interdit de rêver un peu, trouver 17 points positifs à la F1 par les temps qui courent c'est fort non ? Et donc on ajoutera un 18ème point positif à la F1 : un certain Thibault Larue sans qui ce forum serait bien fade. Bonnes fêtes de fin d'année à tous :)

lundi 21 décembre 2015 à 14:13 zut ! dit : D autant pour plus que sans rien enlever au mérite de Lewis Hamilton.... Non, vraiment non, on ne peut pas encore le comparer à Senna, Piquet, Brabham etc. Il s'était bcp plus juste de dire que c est un grand, mais encore en devenir. Mais ses trois titres ne peuvent pas se comparer à ceux de pilotes qui se battaient contre bien plus de vainqueurs possibles, ou au pire comme en 88/89, deux géants laissés libres de se battre dans la même écurie et de valeur égale... La Bonne Nouvelle est qu Hamilton est bien en train de devenir un très grand, ce qui est déjà bcp. La mauvaise est que Rosberg n est pas à la hauteur. Avec un Vettel ou un Alonso chez Mercedes.... Le championnat - sans gommer les absurdités du règlement actuel - aurait déjà un tout autre visage ! Et les grands d aujourd'hui, vaincus ou vainqueurs en fin d une saison âprement disputée, deviendraient alors des géants à leur tour....

lundi 21 décembre 2015 à 13:47 Francis dit : Je cite : " la F1 est devenue nulle, rien n’y est bon, tout est à jeter, on s'ennuie ferme..." (source Sport Auto) Moi, je vous crois..., simplement il me semble que vous avez oublié une chose : l'avidité de Bernie Ecclestone. Le positif? Manor? koiçè ça? Le Mexicain arrive? ben y va être content Fernand Naudin!! A part ça? rien, la F1? c'est trop tard, la course non à la victoire, mais au fric a détruit ce sport. Circulez, y'a plus grand chose à voir. Et ce n'est pas la peine de nous faire un scoop hystérique sur l'arrivée des pilotes dans les stands-loges-suites... en trottinette électrique à châssis carbone, KERS, guidon profilé etc. etc. pour essayer de susciter un intérêt que nous avons porté ailleurs désormais. Tant va la cruche à l'eau...

lundi 21 décembre 2015 à 13:22 abracadabrax dit : un nouveau circuit plutot sympa au Mexique, qq courses ou Ferrari a été presque au niveau des Mercedes, mais à part ça la majorité des Grand prix à se faire bien chi.. ! je ne vois pas ou est le coté BONNES NOUVELLES

lundi 21 décembre 2015 à 12:09 avocado dit : Comme il l'est dit dans l'article la F1 possède tous les ingrédients pour bien fonctionner malheureusement la sauce ne prend pas à tous les coups la faute à ceux qui la dirigent avec une réglementation trop contraignante parfois à la limite de l'absurde (voir McLaren-Honda avec des dizaines de places de pénalités) pas adaptée aux besoins des constructeurs ainsi que l'utilisation des pneumatiques trop limitée.

lundi 21 décembre 2015 à 11:26 lokmangs dit : ALONSO MANIA !!!!

lundi 21 décembre 2015 à 11:09 philou dit : il est tjs facile de dire après coup ' bah, c'était pas mal finalement cette année de F1 ' . mais c'est oublier un peu vite à quel point on s'est emmerdé devant les Grand prix

lundi 21 décembre 2015 à 11:07 @alain dit : probablement un moteur Ferrari re-badgé, rien de bien enthousiasmant donc malheureusement.

lundi 21 décembre 2015 à 10:42 Alain dit : Un moteur Alfa Roméo possible à l'avenir ? Pouvez-vous nous en dire plus ? Voilà qui est intéressant...

lundi 21 décembre 2015 à 10:15 marco dit : Article très optimiste ! c'est oublier un peu vite qu'on s'est ennuyé dans 75% des courses cause duel Mercedes/Mercedes uniquement ! quand à ce propos du journaliste :" L'avenir nous promet un duel entre Mercedes et Ferrari " c'est sur que c'est pas les Rigolos de chez Renault qui vont venir s'y joindre, pas en 2016 en tout cas.

lundi 21 décembre 2015 à 09:36 RLR dit : c'est vrai qu'en terme de performance de performance la f1 à fait un bon en arrière ! si la saison 2016 corrige ce tir la f1 deviendrais plus intéressant. Et il faudrait aussi revoir le règlement qui tue tout le spectacle !

lundi 21 décembre 2015 à 09:12 mafia dit : des f1 enfin rapides?? va t on battres les records du tour de 2004/2005 ?! il serait temps... dommages qu'elles fassent un bruit d'aspirateur dyson...