Publié le 17/12/2015 à 13:10

F1 - CVC doit se décider sur les droits

F1 - CVC doit prendre sa décision sur les droits

Bernie Ecclestone pense que CVC se décidera sur une revente des droits commerciaux avant le mois de mars. Le fonds d'investissement ne veut pas vendre.

Depuis plusieurs mois, une revente des droits commerciaux de la F1 est évoquée mais elle ne s'est toujours pas concrétisée. Bernie Ecclestone, le gestionnaire des droits commerciaux, avait évoqué une vente cette année mais CVC, l'actionnaire actuel, ne s'est toujours pas décidé.

Trois offres ont été faites et la plus connue est celle du Qatar et de RSE Ventures. Ecclestone pense que CVC prendra une décision finale avant le mois de mars.

« Je pense qu'ils se décideront dans les prochains mois, » a déclaré l'Anglais à Handelsblatt dans une interview publiée au début du mois. « J'espère qu'avant le début du championnat en mars, nous aurons décidé si nous vendons, ou pas. »

CVC ne souhaite pas vendre

L'un des principaux obstacles à la vente est tout simplement que CVC ne souhaite pas se séparer des droits. Bernie Ecclestone avait assuré que le fonds d'investissement était contraint de revendre ses parts, puisque sa nature est d'investir uniquement pour une période donnée, mais Donald Mackenzie, le co-Président de CVC, a répondu que ce n'est pas le cas, la somme pour l'achat des droits ayant été remboursée.

Mackenzie, souvent présent dans le paddock, veut conserver les droits. Afficher cette position permet également de faire monter le montant des offres.

« L'idée de base est simple : au final, l'actionnaire majoritaire ne veut vraiment pas vendre, » a expliqué Ecclestone à Sky Sports. « Les gens continuent à le tenter. Et un jour peut-être... Pour le moment, il y a des gens qui pourraient faire un peu plus que par le passé, mais ça sera difficile de lui faire dire oui. »

CVC détient 35,5% des parts. Des actions ont été vendues à différents investisseurs quand CVC envisageait de placer les droits en bourse, ce qui a été repoussé. La société d'investissement Blackrock, le fonds américain Waddell & Reed, le fonds norvégien Norges et la banque d'investissement Lehman Brothers, pourtant en faillite, font partie des actionnaires. Ecclestone a 5,3% des parts et sa trust familiale Bambino 8,5%.

En cas de revente des droits, des rumeurs ont évoqué une partie rachetée par Ecclestone et Mackenzie.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 17 décembre 2015 à 22:33 Josh dit : Encore un bel article de bouricot lasticot qui illustre son incompétence journalistique.

jeudi 17 décembre 2015 à 21:05 narco dit : le problème avec tout ce qui est sport pro est que ça devient du business et le sport s'efface petit á petit pour le pognon....pitoyable....

jeudi 17 décembre 2015 à 16:47 gil49 dit : Comme le foot en somme !

jeudi 17 décembre 2015 à 14:02 mila dit : la.formule 1 devrait être gratuite pour tous à la tele