Elite Chronograph Classic : El Primero de retour!

Le calibre El Primero débarque dans la gamme Elite

L'Elite, la gamme habillée et élégante de Zenith, arrive en chronographe. Une suite logique qui se dote du meilleur des arguments : le calibre El Primero.

L'El Primero, pour les non-initiés, c'est un peu l'équivalent du V12 chez Ferrari, du macaron chez Hermé ou du kilt pour les Ecossais : une institution. Ce calibre chronographe automatique a acquis ses lettres de noblesse il y a des décennies, à l'époque où il équipait, entre autres, la mythique Rolex Daytona. En 1969, Zenith n'y allait pas par quatre chemins et qualifiait cette mécanique du ''chronographe de série le plus précis au monde''. Depuis, l'El Primero (dont le suffixe est 4069 dans cette Elite) n'a quasiment pas vieilli. Le déclenchement du chronographe s'opère toujours grâce à une roue à colonnes et la fréquence élevée du balancier (36000 alternances/heure) lui autorise une précision au 1/10e de seconde. On apprécie son rotor orné de l'étoile, emblème de la marque. Il est, comme les platines et les ponts, décoré cotes de Genève.

Coeur d'athlète pour dandy

L'El Primero est un coeur qui fait habituellement le bonheur des montres sportives de Zenith. Mais cette fois-ci, l'organe est intégré à un corps de dandy. Comme sa petite soeur à trois aiguilles, l'Elite Chronograph Classic est à l'opposé des canons actuels de l'horlogerie. Pas de diamètre démesuré, des galbes finement ciselés, un cadran qui se résume à sa plus simple expression : plus sobre, y a pas. La montre est proposée en or rose ou acier (comme sur la photo). Ses 42 mm sont entièrement polis. Seule touche ''d'excentricité'' : les aiguilles bleues des compteurs à 3 et 9 heures, qui se démarquent sur ce cadran argenté. L'Elite Chronograph Classic est uniquement disponible avec des bracelets en alligator. La couronne n'est pas vissée et les poussoirs sont rectangulaires, comme il était de coutume sur les chronographes du siècle dernier. Le prix de cette jolie pièce, au verre saphir délicieusement bombé : 8200€ en acier.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 15 janvier 2016 à 14:56 braconne dit : Généralement belle montre rime avec belle voiture, il y a sur ce forum des possesseurs de petits et gros bijoux, â chacun selon ses moyens, ce forum n'est pas réservé qu'aux Dacia, et rien n'empêche de rouler en Porsche et en Dacia.n

vendredi 15 janvier 2016 à 14:08 Golfiste SDI dit : Belle montre mais que vient faire un tel article sur un site d'automobiles? Qui plus est dont les 3/4 des lecteurs roulent en Dacia-Peugeot-Renault et sont incapables de se les payer??? A ce moment-là, si vous y tenez tant que ça, vous pourriez aussi nous faire part de vos commentaires sur les CASIO et autres montres "roturières"...