Publié le 22/02/2016 à 10:44

F1 - La Toro Rosso STR11 fait ses débuts

F1 - Les photos de la Toro Rosso STR11

La Toro Rosso STR11 effectue son premier roulage à Barcelone, avec Carlos Sainz au volant, dans une livrée temporaire. L'équipe a adopté un S-Duct.

La Toro Rosso STR11 a pris la piste à Barcelone. Son nez est similaire à celle de l'an dernier. La monoplace présente un S-Duct. Il reprend l'idée du F-Duct, qui avait une prise d'air sur la monoplace à l'avant et envoyait le flux sur l'aileron arrière pour le stabiliser et améliorer l'écoulement du flux aérodynamique, mais la prise d'air est cette fois sous la monoplace et la sortie est au dessus, à l'avant, pour augmenter le flux d'air sous la monoplace et augmenter les appuis.

Toro Rosso a adopté une livrée bleue temporaire, l'équipe n'ayant pas eu le temps de réaliser les couleurs définitives, qui seront dévoilées le 29 février.

L'équipe fera encore rouler Max Verstappen, la révélation de la saison 2016, et Carlos Sainz, également très performant mais plus malchanceux.

Ferrari fournit le moteur 2015 à Toro Rosso

Toro Rosso renoue avec Ferrari, après deux ans de partenariat avec Renault. Red Bull souhaitait quitter le motoriste mais Ferrari n'a accepté de fournir que Toro Rosso.

Pour limiter de donner un moteur trop performant, Ferrari fournit le moteur de la saison 2015. Red Bull a de son côté conservé le moteur Renault, rebadgé TAG Heuer.

Carlos Sainz se charge de ce premier roulage.

- Les photos de la Toro Rosso STR11

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 22 février 2016 à 12:54 Nanbawan dit : Ça n'est pas que pour donner un moteur moins performant que Ferrari donne un groupe 2015 ultime évolution mais aussi parce qu'il était hors de question de remettre en cause la production du groupe 2016 et de faire des efforts supplémentaires pour un client Red Bull... Sinon, quand on regarde les photos de la STR 11, quelle phénoménale taille de guêpe ! La tendance est effectivement au petit arrière train chez tous les constructeurs mais les deux écuries de la famille Red Bull ont vraiment poussé le concept à fond. Des problèmes de fiabilité à craindre ? Bah, ils pourront toujours se défausser sur leur fournisseur...