F1 - Haas avait sous-estimé la F1

F1 - Gene Haas avait sous-estimé les difficultés de la Formule 1

Gene Haas n'imaginait pas la complexité technique de la F1. Le patron de Haas estime pourtant être mieux préparé que pour ses débuts en NASCAR.

Haas a eu plusieurs problèmes cette semaine. Esteban Gutierrez a eu un souci sur le système de carburant mardi et un aute sur le turbo mercredi. Il n'a pu faire qu'un seul tour d'installation durant la deuxième journée. Jeudi, Romain Grosjean a eu deux sorties de piste provoquées par des soucis sur les freins électriques.

L'équipe américaine a eu une bonne première semaine d'essais mais elle a fait face à plus de difficultés en entrant dans le coeur des essais.

« Je n'ai pas de vraie explications sur les raisons de ces problèmes, » a reconnu Gene Haas, le propriétaire de l'équipe, à Autosport avant les soucis de freins de jeudi.

« Mais en parlant avec les autres je pense que c'est assez normal, on perd une journée par ci par là, parce que quelque chose n'est pas parfait. »

Haas n'imaginait pas les défis techniques

Avant les débuts de Haas, Gene Haas faisait preuve d'un optimiste surprenant, assurant vouloir jouer les points d'entrée et même entre en avance. Même si le projet de l'équipe est très solide, Haas avait sous-estimé certaines difficultés. L'équipe est aussi présente en NASCAR, où elle a été titrée, mais les technologies y sont bien moins évoluées.

« La complexité des voitures et des moteurs et ce que nous faisons avec eux dépasse largement ce que j'imaginais, » reconnaît Haas. « L'aspect technique des voitures est fascinant. Je pense que pour les ingénieurs, qui les dessinent et travaillent dessus, c'est un vrai défi de faire faire ça à ces voitures. »

« Donc même si c'est un vrai défi d'un côté, de l'autre je ne pense pas que les supporters comprennent cette complexité. Même moi, je n'en savais bien. J'étais un peu naïf, également, sur ce qui faisait rouler ces voitures. »

Haas juge pourtant ses débuts en F1 moins durs que ceux en NASCAR, puisqu'il a une structure avec plus d'expérience: « Nous avons débuté la NASCAR en 2002, donc les premières années étaient en fait plus compliquées que ce que nous vivons maintenant, » a-t-il assuré à Motorsport.com.

« Il fallait construire une équipe sans rien connaître. Au moins ici nous avons des connaissances sur les voitures de course. Je pense que nous sommes plus avancés que quand je suis entré en NASCAR. Ca pourrait être un processus d'apprentissage très difficile. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

samedi 05 mars 2016 à 22:18 Tibo dit : Haas n'a jamais dit qu'il avait sous-estimé la F1. C'est une traduction sensationnaliste de ce qu'il a dit (vous voulez des clics ou quoi ??). Il a simplement expliqué qu'avant d'avoir une F1 sous les yeux il n'avait pas conscience de la complexité de la voiture. C'est pas du tout la même chose ! Haas dès le début a pris la mesure de l'engagement en F1 puisqu'ils ont pris une année de plus avant de rentrer dans l'arène. Si Haas avait réellement mésestimé la F1 il serait arrivé les mains dans les poches comme HRT, Catheram, Virgin, etc.

samedi 05 mars 2016 à 18:55 f1 team dit : Haas a préparé son entré en F1 très sérieusement et avec professionnalisme. Leur premier essais hivernaux n'ont pas été si catastrophiques que ça, il y a des pépins de fiabilité mais ils ont été résolus. En espérant qu'ils commenceront avec un niveau honnête dés Melbourne et que la fiabilité progressera avec le temps. Haas, au vu de son partenariat très étroit avec Ferrari, de son pilote leader (Grosjean) et de son budget, doit être capable dés sa première année de battre Manor et de titiller très sérieusement Sauber. Si ils sont à plus de 4-6 dixième au tours sur Sauber en qualif, ce sera pour moi une déception. Mais je crois sincèrement au potentiel de cette nouvelle écurie américaine. Mais il est clair qu'ils ne finiront pas mieux que 7-8ème grand max au championnat en fin d'année, Toro Rosso et Force India sont largement devant. Je pense meme qu'ils finiront plutôt 9-10ème en fin de championnat constructeur. Et Grosjean 14-16ème du championnat 2016. Ce serait déjà très bien pour une première saison. On verra bien ^^

vendredi 04 mars 2016 à 22:19 F1Manager 2.0 dit : leon avocado mon respect

vendredi 04 mars 2016 à 22:18 F1Manager 2.0 dit : ++1 pour les com constructif rien a ajouté

vendredi 04 mars 2016 à 20:44 avocado dit : Oui d'un autre côté il est quand même le boss d'une équipe entièrement nouvelle donc il est dans son rôle de leader qui doit fédérer son équipe.

vendredi 04 mars 2016 à 18:00 leon dit : C'est ce que j'aime chez les ricains : pas de langue de bois . Il s'est trompé , il le dit sans détours avec franchise Belle leçon de pragmatisme pour les autres acteurs , surtout européens de la F1 .

vendredi 04 mars 2016 à 17:09 abracadabrax dit : Monsieur Hass qui se vantait d'etre tres bien préparé à sa 1ere saison de F1 en décembre dernier, et pan sur le nez aie