F1 - Règlement technique: ce qui change en 2016

F1 - Les nouveautés du règlement technique 2016

A quelques jours du début de la saison 2016, Sport Auto fait le point sur toutes les nouveautés du règlement technique, avec peu de changements.

En attendant de gros changements en 2017, les changements techniques sont assez mineurs cette année. Ils ont pour but de corriger des failles, que ce soit dans la sécurité ou le bruit des groupes propulseurs.

Plusieurs mesures pour la sécurité

Pour améliorer la protection du pilote, la structure autour de la tête est réhaussée de 20mm. Elle doit désormais résister à une charge de 50kN, contre 15kN jusque là.

Chaque monoplace a maintenant une caméra pouvant enregistrer 400 images par seconde, placée en haut du cockpit et dirigée vers l'avant. Cela permettra d'analyser les impacts frontaux.

Les pilotes ont une oreillette avec un accéléromètre, pour pouvoir analyser les conséquences des impacts, notamment sur le cerveau.

Ces mesures devraient être renforcées en 2017 avec la possible arrivée du halo.

Pour aller plus loin: Les pilotes totalement divisés sur le halo

Un échappement double ou triple

Le manque de bruit des V6 hybrides a été l'un des principaux axes pour critiquer cette motorisation. Pour remédier à ce problème, la FIA a décidé de séparer les gaz d'échappement de la wastegate, qui a pour but de limiter la pression des gaz d'échappement, de la sortie d'échappement principal, avec un ou deux échappement dédié(s). Toutes les équipes ont choisi d'avoir un total de trois sorties d'échappement, sauf Renault, qui n'en a que deux.

Pour aller plus loin: Les explications de Pat Symonds sur les changements

Plus de jetons et plus de moteurs

L'utilisation des jetons de développement pendant la saison aurait dû disparaître, pour être concentrée sur l'hiver, et leur nombre aurait dû être réduit, en passant de 32 à 25. La FIA a finalement accepté de maintenir un développement toute l'année, avec toujours 32 jetons. L'an prochain, ce système très complexe à suivre devrait disparaître.

Gérer la fiabilité devrait être plus simple puisque les équipes auront droit à cinq groupes propulseurs pour la saison, contre quatre l'an dernier. Ce n'est pas dû à un changement de règlement mais à l'extension du calendrier. Il est prévu d'avoir cinq groupes propulseurs à partir de 20 courses et il y en aura 21 cette année.

Le système de pénalités en cas de dépassement du quota reste le même. Un élément dans un sixième exemplaire entraîne une pénalité de 10 places sur la grille. La pénalité n'est que de cinq places les autres éléments dans un sixième exemplaire. Le même principe s'applique pour des exemplaires supplémentaires. Depuis Budapest l'an dernier, ces pénalités ne sont plus compensées en course.

Pour aller plus loin: L'augmentation des jetons détailléele fonctionnement des jetons de développement, la fin probable des jetons en 2017 et la fin des pénalités compensées en course à Budapest l'an dernier

Et aussi...

Toutes les équipes ont désormais une télémétrie commune, homologuée par la FIA.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 16 mars 2016 à 10:54 Vincent Lalanne-Sicaud dit : C'est exact, c'est 50kN ! L'erreur a été corrigée, merci de l'avoir signalée

mardi 15 mars 2016 à 19:27 Delahaye dit : Ah ah! la censure veille!!

mardi 15 mars 2016 à 16:49 pako dit : Il me semble avoir lu ailleurs que c'était 50kN, ce qui serait plus logique

mardi 15 mars 2016 à 14:00 panhard dit : un règlement auquel le spectateur ne comprend rien ,formidable pour l'éloigner de sa télé

mardi 15 mars 2016 à 13:00 chevalier dit : réglement bidon ils t'u la f1

mardi 15 mars 2016 à 12:18 alex dit : 50 Newton, vous êtes sûr ça fait seulement 5 kg..