Publié le 06/04/2016 à 11:05

F1 - Räikkönen lassé par la politique en F1

F1 - Räikkönen en a marre de la politique

Kimi Räikkönen estime que la politique nuit à l'image de la F1. Il est lassé par cet aspect mais le pilotage est plus important pour lui.

Le nouveau système de qualifications a encore déçu à Sakhir, et le nouveau format n'est pas encore choisi. Interrogé sur ce qui le motive à rester en F1, Kimi Räikkönen a mis en avant la course mais il a aussi critiqué cet aspect politique et les nombreuses polémiques.

« C'est le pilotage (qui me fait continuer), ça n'a jamais été un secret, » a déclaré le Finlandais à Sky Sports. « Dans de nombreux autres (championnats), le reste est plus agréable. Il y a tellement de politique et de m***** en F1 que ça en devient fou parfois. De l'extérieur, les gens se disent sûrement "ils sont vraiment stupides, qu'est-ce qu'ils font ?" »

« Je pense que ce n'est bon pour personne. Mais ça fait des années que la F1 est comme ça malheureusement. En ce moment évidemment on en parle encore plus, mais si on regarde il y a 10 ans, il y avait déjà de la politique, ce n'est qu'une évolution. »

La F1 reste le sommet

Cet aspect reste acceptable pour Kimi Räikkönen, parce que le pilotage prend le dessus. La Formule 1 est toujours le sommet du sport automobile.

« Si on veut rouler en circuit, la F1 reste le sommet, » estime-t-il. « Ce sont les voitures les plus rapides. Evidemment on peut améliorer les choses, mais si on veut encore rester au sommet en circuit, la F1 a encore ça. »

« Il y a de bonnes et de mauvaises choses dans tous (les championnats), ça dépend de ce qu'on veut. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 07 avril 2016 à 19:14 chevalier dit : la f1 devient insupportable la politique dès moteurs bidon des réglement à la cons dès voitures de plus amples plus villeinne .

mercredi 06 avril 2016 à 16:47 Lemon dit : Ce pilote a un style de pilotage et une personnalité à part que j'aime bien. Il peut paraitre froid mais lui au moins n'a pas besoin d'user d'arrogance et de manquer de respect pour faire parler de lui comme un certain espagnol. Je pense néanmoins que son rôle de second couteau chez Ferrari nuit à sa motivation et bride surement sa pointe de vitesse qui était très bonne chez Lotus il y a 3-4 ans encore. Il forme en tout cas avec Vettel le meilleur duo de l'équipe Ferrari depuis bien longtemps. Même si je pense qu'il arrêtera à la fin de l'année.

mercredi 06 avril 2016 à 11:23 Garcia72 dit : C'est bien un des plus raisonnables de tous, et qui ne fait pas... de politique. J'entends par là "promotion, marketing, communication avec la presse (lol), les sponsors" : que d'obligations ! C'est la même chose en musique : on passe + de temps à "communiquer" qu'à faire ce qu'on aime... Ah, j'allais oublier les politiciens ! ! ! (mdr !)...