Publié le 04/04/2016 à 15:27

F1 - Räikkönen pouvait-il gagner ?

F1 - Ferrari pense que Räikkönen pouvait gagner

Maurizio Arrivabene, le patron de Ferrari, pense que Kimi Räikkönen aurait pu se battre pour la victoire sans son mauvais départ à Sakhir.

Kimi Räikkönen a pris la deuxième place à Sakhir, mais il a dû se battre pour remonter. Il a pris un mauvais envol et il a chuté au cinquième rang. Il a repris l'avantage sur Valtteri Bottas et il a doublé Felipe Massa et Daniel Ricciardo juste après son arrêt. Il a passé le reste de la course à la deuxième place.

Ferrari pense qu'il avait une chance de s'imposer sans son mauvais départ. Il a perdu du temps derrière plusieurs pilotes et il aurait peut-être pu faire mieux.

« Kimi a eu un problème au départ et cela l'a pas mal pénalisé parce qu'il a doublé trois voitures devant lui, » a déclaré Maurizio Arrivabene, le patron de la Scuderia, à Autosport.

« Peut-être, et je souligne le peut-être, que ça a compromis ses chances de victoire. Si vous comptez, c'est facile. Je n'invente rien. »

Au 14ème tour, après tous les arrêts, Kimi Räikkönen était à 11'275 de Nico Rosberg. Il a terminé la course à 10''282, en ralentissant dans le dernier tour puisqu'il n'était qu'à 6''764 un tour plus tôt, et à 8''079 dans l'avant dernier tour. Il a donc réduit l'écart durant l'épreuve.

Rosberg a cependant géré la course en tête, et il aurait peut-être pu creuser un plus gros écart. Il a également précisé avoir adapté la stratégie la plus sûre, et pas la plus performante. Si la menace Räikkönen avait été plus forte, il aurait peut-être été plus agressif.

Arrivabene impressionné par la course de Räikkönen

La course de Kimi Räikkönen a impressionné Maurizio Arrivabene. Il l'a trouvé très bon dans ses duels avec plusieurs pilotes pour remonter.

« Je pense que Kimi a eu un pilotage spectaculaire, » indique Arrivabene. « Si on regarde le dépassement sur la partie extérieure du vibreur avec Riciardo, ça m'a rappelé les anciens pilotes quand ils se battaient, c'était courageux, donc pour moi c'était très bien. »

Kimi Räikkönen ne sait pas s'il aurait pu gagner sans son mauvais départ: « C'est impossible à dire, » a précisé le Finlandais en conférence de presse à Sakhir. « C'est le résultat final et nous étions assez rapides en course. »

Il ignore pourquoi il a pris un mauvais départ : « Evidemment c'était un mauvais départ, je ne sais pas exactement ce qui s'est passé, si j'ai eu un problème ou si j'ai fait une erreur, » souligne-t-il. « J'ai juste patiné au final. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 06 avril 2016 à 14:09 spin25 dit : rigel, une tanche qui a gagné 4 fois Spa Francorchamps........

mardi 05 avril 2016 à 11:06 rigel dit : clairement non, car c'est une tanche, il n'aurait jamais du revenir.

lundi 04 avril 2016 à 20:04 jean rage dit : Il faut revenir au non passage par les stands, les ravitos n'etant plus necessaire, tout le monde avec les meme pneus "dur" pouvant tenir un GP. Fin de ces "qualifs à la con, ou un pilote préfère perdre en Q3 ne pas etre en Q2 pour avoir des pneus supplémentaires (Grosjean ce WE) lors du GP.....

lundi 04 avril 2016 à 17:08 dan83/42 dit : La question ne se pose pas!! Avec des si!!! On peu faire beaucoup de choses...c'est comme dire si Vettel avait pas casser son moteur ou si Hamilton n'avait pas rater son départ!!! Un débat pour rien...il a fini deuxième et c'est déjà une victoire pour lui...

lundi 04 avril 2016 à 16:21 rico dit : @leon Et au volant de sa Seat il a les mêmes à la maison ???

lundi 04 avril 2016 à 16:02 leon dit : Au volant d'une MERCEDES comme Nico et Lewis : OUI, sans problème . Dans sa FERRARI : jamais .