Publié le 05/04/2016 à 17:27

F1 - Hamilton a tout fait pour remonter

F1 - Hamilton a changé de stratégie à Sakhir

Lewis Hamilton a utilisé les pneus médiums pour tenter de profiter d'une voiture de sécurité à Sakhir. Il avait de gros dégâts après l'accrochage du départ.

A Sakhir, Lewis Hamilton a réussi à remonter de la neuvième à la troisième place après avoir été percuté par Valtteri Bottas. Sa monoplace avait des dégâts qui limitaient ses performances et Mercedes a donc tenté un pari stratégique, en lui faisant prendre les pneus médiums dans le deuxième relais.

« C'est intéressant de noter que les pneus médiums n'ont pas du tout marché en course, » a précisé Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, au site officiel de la F1. « Nous ne nous y attendions pas du tout. »

« La voiture perdait presque une seconde (au tour) en appuis donc ce n'était pas vraiment possible de réduire l'écart avec Kimi avec les mêmes pneus. »

C'est pour cela que Hamilton a pris les pneus médiums, pour pouvoir rester en piste en cas d'intervention de la voiture de sécurité : « En le faisant rester en piste, ça nous donnait une chance (de doubler Räikkönen) en cas de voiture de sécurité, » indique Wolff. « Ca aurait été la seule chance de gagner de bonnes secondes. »

Le plancher était très endommagé

Les dégâts étaient assez importants sur la Mercedes et Lewis Hamilton a même perdu un élément après plusieurs tours. Il y avait surtout des dégâts sur le plancher.

« Le plancher était endommagé, nous avons également perdu quelques éléments sur l'aileron avant mais les plus gros dégâts étaient sur le plancher, » confirme Wolff.

Mercedes a décidé de ne pas changer l'aileron avant de Lewis Hamilton, ce qui confirme que la perte aérodynamique était mince.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 06 avril 2016 à 16:25 bouduleble dit : Rien compris a l'article. Mais faut abandonner les ailerons de requin au diner. pauv' bêtes....

mardi 05 avril 2016 à 23:33 CHAPARRAL dit : @Juju : Je partage entièrement votre point de vue ! Je voudrais en effet que l'on m'explique ce paradoxe ,ne possédant pas la science infuse ,contrairement à d'autres !

mardi 05 avril 2016 à 18:37 Juju dit : C'est tout de même sacrément paradoxal. Les constructeurs font œuvre d'une ingéniosité dingue avec les ailerons avant qui sont devenus de véritables sculptures. Une nouvelle version est attendue avec impatience par les pilotes, tant l'effet aéro est considéré comme important. Pourtant, en cas d'accrochage, si un aileron perd ses pièces ou est partiellement arraché, on préfère ne pas en changer tant la perte aéro est faible. Pas facile à comprendre, quand même...